Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Bassin du Congo : la Banque mondiale soutient l’axe fluvial Kinshasa-Brazzaville-Bangui
Bassin du Congo : la Banque mondiale soutient l’axe fluvial Kinshasa-Brazzaville-Bangui

 

http://www.adiac-congo.com  Mercredi 19 Juin 2019 - 14:30

 

L’institution de Bretton Woods et ses partenaires, notamment les deux Congo, la Centrafrique et la Cicos ont convenu récemment, au cours d'une réunion tenue à Kinshasa, de la nécessité de prévoir un programme global d’investissement qui intègre un chronogramme avec des phases successives d’exécution.

Après des communications faites sur le projet, les participants ont débattu des questions relatives aux fondamentaux à prendre en compte, des solutions techniques sur l’entretien des voies navigables (dragage, balisage, franchissement des seuils, etc.), de la mobilisation des contributions financières des Etats, la coordination du projet et sa durabilité.

Ils ont estimé que le mandat de la Cicos (Commission internationale du bassin Congo-Oubangui-Sangha) cadre bien avec ce projet. Aussi ont-ils exprimé leur satisfecit pour l’initiative de la Cicos auprès de la Banque mondiale, tout en  relevant la nécessité de pérenniser les actions du projet qui pourra être inscrit dans la durée.

L’intérêt de prendre en compte certains cours d’eau intérieurs, notamment les rivières Lua et Mongala, en République démocratique du Congo, et les limites institutionnelles de la Cicos liées à son champ de compétence circonscrit au tronçon de base (chapitre 4 de l’Accord), a été également souligné. Il en est de même du renforcement des missions de la Cicos en faisant évoluer son cadre institutionnel ; de la priorisation de la navigabilité et l’adaptation des équipements aux besoins du  projet ; l’amélioration des conditions de travail des personnels navigants; etc.

À cet égard, des recommandations ont été faites, entre autres, la mise en place d'un groupe de travail mixte chargé de finaliser le processus d’élaboration du projet (collecte et traitement de la documentation, mise en forme, planification des réunions de préparation,...) ; la création, au moment opportun, d'une cellule de coordination du projet sous la conduite de la Cicos incluant les représentants des trois Etats concernés ; la réflexion sur un mécanisme de financement pour assurer la durabilité des résultats du projet.

Guillaume Ondzé

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Annoncé depuis 2015, le projet d’augmentation de capital de la Banque de développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), à 1 200 milliar » ...la suite
Depuis son AVC survenu en Arabie saoudite le 24 Octobre 2018, l’état de santé réel d’Ali Bongo intrigue. Un état de fait alimenté par la comm » ...la suite
Le contingent conduit par le colonel Tabot Orock Samuel a reçu ce 3 septembre 2019, le drapeau national au cours d’une cérémonie présidée par l » ...la suite
Les pays de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) pourraient bientôt doper leurs échanges commerciaux avec » ...la suite
Le président français a échangé le 3 septembre au Palais de l’Elysée, à Paris, avec son homologue congolais sur les dossiers liés au climat, » ...la suite
Le milieu des affaires prend un plomb dans l’aile dans la zone CEMAC, et particulièrement au Gabon où la santé d’Ali Bongo suscite des interrog » ...la suite
Kildadi Taguiéké Boukar est allé féliciter les forces de défense camerounaises. Elles ont refusé il y a quelques semaines de se plier à l’inj » ...la suite
Le Tchad a fermé ses frontières avec le Soudan, la Libye et la Centrafrique. Une mesure prise dans le cadre de l'état d'urgence mise en place dans » ...la suite
En publiant la situation monétaire de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) comptant pour le mois de juillet » ...la suite
A fin mai 2019, le volume global des injections a reculé, conformément à la stratégie de gestion de la liquidité arrêtée par le Comité du marc » ...la suite