Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » CENTRAFRIQUE : SESSION PARLEMENTAIRE EXTRAORDINAIRE POUR EXAMINER LE CODE ÉLECTORAL
CENTRAFRIQUE : SESSION PARLEMENTAIRE EXTRAORDINAIRE POUR EXAMINER LE CODE ÉLECTORAL

 

Publié par Sylvestre Krock, Lassaad Ben Ahmed le 20 juin 2019

 

Le président de la République centrafricaine, Faustin Archange Touadera, a convoqué une session parlementaire extraordinaire, du 26 juin au 10 juillet, pour examiner un certain nombre de projets de loi, dont le Code électoral. 

Touadera a convoqué cette session par décret, jeudi, sur lequel peut-on lire : ‘’L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire du 26 juin au 10 juillet 2019’’. 

Selon le décret, plusieurs projets de loi sont inscrits à l’ordre du jour, dont notamment un « projet de loi portant Code électoral de la République centrafricaine après le contrôle de constitutionnalité par la Cour constitutionnelle , un projet de loi portant collectif budgétaire, un projet de loi organique portant composition, organisation et fonctionnement de l’Autorité nationale des élections (ANE)». 

Cette convocation de l’Assemblée nationale atteste de l’entrée progressive du processus électoral en République centrafricaine dans la phase opérationnelle. 

Après adoption par les députés, le président de la République dispose de 15 jours pour promulguer ledit code. 

De son côté, l’Autorité nationale des élections (ANE) est à pied d’œuvre.

Dans sa dernière conférence de presse du mercredi 19 juin, l’ANE par la voix de son Rapporteur général, Julius Ngouadé-Baba, a fait le point sur l’état d’avancement des préparatifs, en mettant en exergue les retards enregistrés dans la mobilisation des ressources nécessaires à l’opération électorale, ainsi que le décalage du chronogramme avec des activités non tenues depuis avril 2019. 

Une manière pour les Responsables de l’ANE de mettre au pas, les autorités politiques et les partenaires techniques et financiers. 

L’ANE avait fixé, lors d’une conférence de presse, mercredi, la date de la présidentielle pour le 27 décembre 2020. Un éventuel deuxième tour aurait lieu le 14 février 2021. 

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Plusieurs centaines de jeunes se réclamant du Mouvement des patriotes centrafricains pour la paix ont pris d'assaut ce 17 février la place des Natio » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA) poursuit ses opérations de » ...la suite
Le pangolin est considéré comme étant l’animal le plus traqué au monde. Selon les estimations, jusqu’à 2,7 millions de pangolins sont chassé » ...la suite
"Nous n’avons d’autre choix que de réduire nos activités humanitaires et les mouvements de nos équipes jusqu’à ce que les conditions de séc » ...la suite
La France a engagé contre un groupe rebelle armé en Centrafrique des avions de combat à la demande de la force de maintien de la paix des Nations » ...la suite
À la veille de la présidentielle, Moscou renforce son soutien à Touadéra Malgré l'opposition de Washington, Moscou est parvenu à ouvrir une f » ...la suite
Le président de la Configuration de la République Centrafricaine de la Commission de consolidation de la paix des Nations unies (PBC), l’ambassad » ...la suite
Le Président de la République Faustin Archange TOUADERA a commencé les audiences de la semaine avec une délégation du Conseil Economique, Social » ...la suite
Soumaila Zacharia Maidjida, juché sur son alezan, traverse les façades décrépies de Bangui, le 23 janvier 2020. / AFP Au beau milieu de l'avenu » ...la suite
Le gouvernement centrafricain va recruter en 2020 un total de 2.600 soldats dans les Forces armées centrafricaines (FACA), a déclaré lundi à la pr » ...la suite