Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Centrafrique: le FMI salue les efforts du gouvernement et approuve le décaissement de 31,7 millions $ au titre de la FEC
Centrafrique: le FMI salue les efforts du gouvernement et approuve le décaissement de 31,7 millions $ au titre de la FEC

 

(Agence Ecofin) 03 juillet 2019 - La République centrafricaine bénéficiera d’un nouveau financement de 31,7 millions $ de la part du FMI pour financer son programme réformes. C’est ce qu’a annoncé l’institution dans un communiqué publié cette semaine.

Le nouveau financement constitue la dernière tranche d’une Facilité élargie de crédit (FEC) accordée au pays en 2016 pour un montant initial de 115,97 millions $, avant d’être augmenté deux fois pour atteindre 185,56 millions $. Il vise à rétablir la stabilité économique du pays, réduire la vulnérabilité budgétaire et améliorer la gestion des finances publiques.

D’après les responsables du FMI, les résultats obtenus par la République Centrafricaine dans le cadre de l’accord FEC ont été satisfaisants malgré une situation sécuritaire et humanitaire difficile.

« Les réformes structurelles ont avancé, notamment en ce qui concerne le renforcement du compte unique du Trésor, la rationalisation des taxes para budgétaires et l’amélioration de la transparence.», a indiqué l’institution tout en appelant les autorités à poursuivre lesdites réformes.

Et d’ajouter : « l’accord de paix récemment conclu par le gouvernement et les 14 groupes armés, pourrait constituer une étape cruciale vers la fin de la crise en cours ».

Moutiou Adjibi Nourou

1 commentaire

N
ARRÊTEZ DE TOUJOURS DEPENDRE DES FINANCEMENTS FMI ET BANQUE MONDIALE ! ARRÊTEZ D'AVOIR LE REGARD ET LA MAIN TENDUE DE MENDIANT. A EN CROIRE, ON A L'IMPRESSION QUE LE PAYS NE PEUT SUBSISTER ET CONTINUER D'EXISTER QUE PAR CES MOYENS DE FINANCEMENTS. ET POURTANT, LE SOUS SOL DE CE PAYS EST IMMENSEMENT GORGE DE RESSOURCER CES MOYENS DE FINANCEMENTS. ET POURTANT, LE SOUS SOL DE CE PAYS EST IMMENSEMENT GORGE DE RESSOURCES NATURELLES SUSCEPTIBLES DE LE PROPULSER PARMI LES PAYS LES PLUS DEVELOPPES ET LES PLUS RICHES DU MONDE. LE SEUL SECRET, C'EST L'HONNÊTETE ET L'ENTENTE ENTRE LES FILS ET FILLES DU PAYS POUR UNE BONNE GESTION DE CROISSANCE AU PROFIT DES CENTRAFRICAINS ET UN PARTAGE EQUITABLE ET RAISONNABLE POUR TOUS. » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Importations illégales des euros et dollars, ouvertures frauduleuses des comptes en devises, fonctionnement à découvert chez les correspondants…s » ...la suite
“Désastre écologique”, “fleuve pollué”, “santé publique menacée” : une commission d’enquête parlementaire en Centrafrique recomman » ...la suite
Des camionneurs camerounais, exaspérés des frais d’escorte qu’ils paient sur les convois Bangui-Garoua Boulaï, demandent la levée de ces charg » ...la suite
C’est l’un des préoccupations qui était au centre des échanges ce 1 juillet au cours de la rencontre entre Président de la République, Fausti » ...la suite
La capitale centrafricaine est frappée par une pénurie de produits pétroliers depuis une semaine aujourd’hui. A Bangui, la plupart des station » ...la suite
Le ministre centrafricain de l’Energie Herbert Gontran Djono Ahaba a réagi à travers un communiqué ce samedi soir, face à la rareté des hydroca » ...la suite
[Africa Diligence] C’est un lieu commun de dire que la République centrafricaine est riche en ressources forestières. 15 % de son territoire est c » ...la suite
C’est l’un des secteurs ciblés par les financements promis à la République centrafricaine, dans le cadre de la visite effectuée par le présid » ...la suite
Le docteur Akinwumi Adessina, Président de la banque africaine de développement (BAD) a effectué une visite officielle ce samedi et dimanche 12 ma » ...la suite
Confrontées à la crise sécuritaire qui secoue la Centrafrique, dont des zones ont été récupérées par des groupes armés rebelles, les Douanes » ...la suite