Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » Défense et sécurité: Florence Parly en visite à Bangui
Défense et sécurité: Florence Parly en visite à Bangui

 

http://www.adiac-congo.com  08-07-2019 21:29

 

La ministre des Armées de la République française séjourne dans la capitale centrafricaine, au moment  où son pays prend la relève du Portugal, à la tête de l’organisme européen de formation (EUTM) et de conseil pour l'apprentissage des Forces armées centrafricaines (Faca).

À l'occasion, la Française  rencontrera son homologue portugais, João Gomes Cravinho. Le général Maio passera officiellement le relais au général Peltier après un an et demi à la tête de l’EUTM. La France assurera le commandement de l'euro pour une durée de six mois renouvelables.

Florence Parly rencontrera le président Faustin-Archange Touadéra pour échanger sur les questions de coopération bilatérale entre les deux pays et sur l’élan que va donner la France à l’EUTM, en charge de la formation des Faca. Il pourrait être question de l'élargissement de sa mission d'appui aux forces de sécurité intérieure.

La France se retrouve à nouveau sur le devant de la scène en Centrafrique où sa présence militaire est aujourd’hui limitée à quelques centaines d’hommes. Dans le cadre de la coopération bilatérale, elle a livré récemment mille quatre cents fusils d’assaut à l’armée centrafricaine. Pour la ministre française des Armées, cette passation stratégique se déroule dans un contexte particulier.

La Russie qui dispose de cent soixante-quinze formateurs dans le pays veut aussi jouer son rôle. Certains acteurs sur le terrain dénoncent le manque de cohérence " dans les apprentissages délivrés.

La haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et à la sécurité, Federica Mogherini, sera à Bangui en fin de semaine.

Noël Ndong

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L’audience de confirmation des charges dans l’affaire le procureur contre Alfred Yékatom Rombhot et Patrice Edouard Ngaïssona démarre ce jeudi » ...la suite
L’audience de confirmation des charges dans l’affaire le procureur contre Alfred Yékatom Rombhot et Patrice Edouard Ngaïssona démarre ce jeudi » ...la suite
Un «godobe», enfant des rues en République centrafricaine, raconte ses rapports avec les militaires de l'opération Sangaris. Qu'est-ce que fair » ...la suite
Les affrontements entre groupes armés se poursuivent en Centrafrique. 24 miliciens ont été tués au nord-est de la Centrafrique, dans des combats e » ...la suite
L'assouplissement de l'embargo de l'ONU sur les armes à destination de la Centrafrique est une victoire symbolique pour le régime de Bangui. Mais il » ...la suite
L’Accord de Khartoum, signé le 6 février 2019, semble être sur le point de rejoindre les sept précédents accords de paix qui n’ont jamais pu » ...la suite
Une vingtaine de personnes dont un civil, ont perdu la vie dans les combats entre deux groupes armés dans l’extrême nord-est de la Centrafrique d » ...la suite
(Ecofin Hebdo) vendredi, 13 septembre 2019 10:58 - Chassé du pouvoir en 2013 par les rebelles de la Séléka et abandonné par ses pairs, l’ex-pré » ...la suite
Le chantier de Kolo situé à 25 Km de Mingala dans la Basse-Kotto a été assiégé ce 3 septembre 2019 par des combattants de l’UPC de Ali Darrass » ...la suite
Le président congolais Denis Sassou-Nguesso était reçu mardi 3 septembre à l’Élysée pour un déjeuner de travail avec le président Macron. S » ...la suite