Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » S’estimant inquiété pour ses travaux sur le paludisme, un chercheur congolais se réfugié en France
S’estimant inquiété pour ses travaux sur le paludisme, un chercheur congolais se réfugié en France

Lu pour vous

 

https://afrique.lalibre.be/ 8 juillet 2019

 

Un chercheur congolais a obtenu un visa qui lui permet de demander l’asile en France après avoir quitté la République démocratique du Congo où il s’estime inquiété en raison de ses travaux sur un traitement alternatif du paludisme.

Médecin-chercheur, Jérôme Munyangi, 35 ans, avait défendu les bienfaits de la plante artemisia prise en tisane dans un documentaire diffusé en janvier sur la chaîne France 24 sous le titre: « Malaria business: les laboratoires contre la médecine naturelle? ».

Munyangi a obtenu un visa de trois mois à l’ambassade de France en Centrafrique, a constaté l’AFP qui a vu le document. « C’est un visa long séjour au titre de l’asile. Arrivé sur place (en France), il déposera une demande d’asile classique », a précisé une source diplomatique française à l’AFP.

Un député français, Stéphane Demilly, est « intervenu auprès du ministre des Affaires étrangères ainsi qu’auprès du ministre de l’Intérieur afin que la situation du Dr Munyangi fasse l’objet d’un examen attentif », indique une collaboratrice de l’élu de la Somme (nord de la France).

Le chercheur est arrivé en région parisienne le 18 juin via la Centrafrique, a-t-il expliqué. Il affirme avoir quitté en mars dernier la République démocratique du Congo, après avoir été détenu à deux reprises dans la capitale, Kinshasa.

« J’ai été fouetté, frappé avec des crosses de fusils par mes gardiens et mes avocats ont été chassés par la force », raconte-t-il à l’AFP au sujet de sa première détention.

Les deux arrestations sont mentionnées par son avocat dans un courrier daté du 21 mars à la « Maison de l’artemisia France », concluant : « Il n’est pas en sécurité en République démocratique du Congo ».

Contacté par l’AFP, cet avocat, Patrick Kitembo, déclare que le motif des arrestations serait un litige autour d’un contrat entre le chercheur et un dépôt d’une entreprise pharmaceutique.

« Le contrat en question n’existe pas. Le seul objectif était de déstabiliser le Dr Munyangi et ses recherches sur des traitements alternatifs au paludisme », ajoute l’avocat.

Dans le documentaire Malaria business, le chercheur affirme qu’une étude sur 1.000 patients avait prouvé que les tisanes d’artemisia étaient plus efficaces que les médicaments conventionnels contre le paludisme, les ACT, recommandés par l’OMS(acronyme anglais: combinaisons thérapeutiques à base d’artémisinine).

« C’est là que les ennuis commencent avec la médecine conventionnelle », a-t-il dit. « Les patients n’achètent plus les ACT. Nous devenons de plus en plus gênants ».

L’OMS a voté dès 2007 une résolution « qui appelle à un retrait progressif des monothérapies à base d’artémisinine par voir orale des marchés ».

Le paludisme a tué 435.000 personnes dont 93% en Afrique, estime l’OMS pour 2017.

 

3 commentaires

N
SI SUR LA PLANETE, VOUS AFRICAINS VOUS ÊTES LES PLUS EXPOSES AU PALUDISME, CELA VEUT DIRE QUE VOUS ÊTES LES PREMIERS CONCERNES A EN MOURIR DONC LES VICTIMES POTENTIELLES. DANS CE CAS, CEUX D'AUTRES CONTINENTS QUI N'E SONT PAS CONCERNES N'ONT AUCUN INTERÊT AUX EFFORTS DE RECHERCHE POUR VOUS SAUVER. AUTREMENT DIT, C'EONT PAS CONCERNES N'ONT AUCUN INTERÊT AUX EFFORTS DE RECHERCHE POUR VOUS SAUVER. AUTREMENT DIT, C'EST A VOUS DE FAIRE LES EFFORTS DE RECHERCHES D'ERADICATIOPN DE CES MOUSTIQUES DANGEREUX, DES RECHERCHES DE MEDICAMENTS, VACCINS ETC ...N'ATTENDEZ PAS, N'HESITEZ PAS A VOUS LANCER DANS L'AVENTURE CAR TOUS LES MOYENS NATURELS DE SOINS (PLANTES) ETC VOUS ENTOURENT PARTOUT. A VOUS DE JOUER POUR SAUVER VOS VIES. » lire la suite
N
DU JAMAIS VU. AU LIEU D'ENCOURAGER ET SOUTENIR LES EFFORTS DE RECHERCHE DE CE MEDECIN CONGOLAIS, IL EST AU CONTRAIRE BATTU ET POURCHASSE COMME UN RAT. COMPTE TENU DE LA DECIMATION DES POPULATIONS AFRICAINES PAR LE PALUDISME DEPUIS DES SIECLES ET AVEC UN TEL ABOUTISSEMENT DE RECHERCHE, LES GOUVERNEMENTS AFRICAINS EN GDISME DEPUIS DES SIECLES ET AVEC UN TEL ABOUTISSEMENT DE RECHERCHE, LES GOUVERNEMENTS AFRICAINS EN GENERAL ET CELUI DU CONGO EN PARTICULIER AURAIENT PU PRENDRE TRES AU SERIEUX LADITE DECOUVERTE REVOLUTIONNAIRE DE TRAITEMENT DU PALUDISME PAR LA TISANE DU MEDECIN CONGOLAIS MUNYANGI. MALHEUREUSEMENT, CE MEDECIN INVENTEUR DE CETTE POTION MAGIQUE DE TRAITEMENT A ETE ARRÊTE ET BATTU SAUVAGEMENT EN PRISON AVANT DE S'EN FUIR EN FRANCE POUR DEMANDER L'ASILE. AINSI, TOUTE SON INVENTION TOMBE A L'EAU POUR DISPARAÎT A JAMAIS ET LES AFRICAINS CONTINUERONT A MOURIR DE PALUDISME PAR MILLIONS DES MILLIONS COMME DES ANIMAUX. TANT PIS POUR L'AFRIQUE ! » lire la suite
N
LE CHIFFRE: EN UN AN EN AFRIQUE, 220.000 PERSONNES MEURENT DE PALUDISME. LES AFRICAINS DOIVENT TRES RAPIDEMENT DEVELOPPER ET METTRE A DISPOSITION DANS LES PHARMACIES EN AFRIQUE, LA TISANE D'ARTEMISIA ANNUA QUI A FAIT SES PREUVES D'EFFICACITE CONTRE LE PALUDISME PAR RAPPOPRT AUX MEDICAMENTS CONVENTIONNELS EXISTANTS. PAR PREUVES D'EFFICACITE CONTRE LE PALUDISME PAR RAPPOPRT AUX MEDICAMENTS CONVENTIONNELS EXISTANTS. PAR AILLEURS, IL FAUT PENSER A ERADIQUER LES MOUSTIQUES (ANOPHELES GAMBIAE) VECTEURS DU PALUDISME EN RENDANT CES FEMELLES STERILES EN MILIEUX DE LEUR PROLIFERATION ET AINSI PARVENIR A L'EXTINCTION DE LEUR ESPECE ET METTRE FIN A CE FLEAU DIABOLIQUE. » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Patrouilles à Birao et environs pour prévenir l’arrivée d’éléments armés, renforcement de la sécurité autour du camp des déplacés, discu » ...la suite
Des affrontements opposant deux groupes armés, le Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC) et le Mouvement des libérateurs cent » ...la suite
La présidente de la Cour constitutionnelle, dont le mandat a récemment été renouvelé a reçu, mercredi, la visite de son homologue de la Républi » ...la suite
Le pangolin est l’animal le plus braconné au monde. C'est le cas en Centrafrique où le Code de protection de la faune de 1984 classe cette espèce » ...la suite
Bangui, le 28 août 2019 - « Le retour des personnes déplacées internes à Bossangoa se fera », a garanti mercredi le Préfet de l’Ouham, le C » ...la suite
La résistance aux médicaments contre le paludisme va-t-elle s'étendre à l'Afrique ? C'est la question que posent des scientifiques africains, regr » ...la suite
Pendant l'été, certaines églises françaises reçoivent le renfort de prêtres étrangers pour pouvoir animer les messes quotidiennes. Le diocèse » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) se réjouit de la tenue d’ » ...la suite
Après une période trêve, les CNS ont mis la barre haute. Ils ont déguerpi mardi 20 août 2019, les commerçants qui occupent la voie publique au m » ...la suite
La population de ces mammifères a diminué de quelque 40% entre 1985 et 2015. Beaucoup craignent une "extinction silencieuse" des girafes en Afri » ...la suite