Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » France : Plusieurs sujets africains au menu du Conseil européen lundi à Bruxelles
France : Plusieurs sujets africains au menu du Conseil européen lundi à Bruxelles

 

Paris, France, 13 juillet (Infosplusgabon) – Le Conseil européen des Affaires étrangères prévu lundi à Bruxelles, abordera, à l’initiative de la France, plusieurs points africains, particulièrement le contexte en Centrafrique, la migration en Libye, ainsi que la situation au Soudan, en Ethiopie et au Sahel.

 

 En Centrafrique, les ministres européens des Affaires étrangères auront un échange de vues sur la situation et les défis auxquels fait face le pays, et la France plaidera en faveur du soutien à l’accord de paix conclu le 6 février, a indiqué le Quai d’Orsay vendredi.

 

Paris soutiendra également un appui renforcé de l’Union européenne aux forces de sécurité intérieure à travers un déploiement d’une mission de PSDC civile en Centrafrique, en complément de l’important travail effectué par la mission EUTM pour la formation des forces armées centrafricaines.

 

Concernant les migrations, le Conseil aura un échange sur la dimension externe des migrations, notamment à la lumière de la situation en Libye et en Méditerranée centrale et la France soulignera la nécessité d’un engagement fort de l’Union européenne pour améliorer le sort des migrants actuellement en Libye, en travaillant avec l’Organisation internationale pour la migration (OIM), le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et les organisations africaines, ainsi que par des engagements en matière de réinstallations sur le territoire européen.

 

« Au-delà de la crise libyenne, la France soulignera l’importance pour l’Union européenne de renforcer les capacités des pays d’origine et de transit en matière migratoire et de se doter d’instruments adaptés dans le cadre du prochain cadre financier pluriannuel », a souligné le Quai d’Orsay.

 

Les ministres européens des Affaires étrangères devraient également évoquer la situation au Soudan en vue d’accompagner la transition suite à l’accord politique annoncé le 4 juillet et en Éthiopie afin de réaffirmer le soutien de l’Union européenne au Premier ministre éthiopien dans ses réformes et ses efforts pour rassembler tous les Éthiopiens.

 

Les chefs de la diplomatie européenne discuteront également de la situation au Sahel afin de souligner l’importance de poursuivre l’engagement de l’Union européenne dans la région, a affirmé le ministère français des Affaires étrangères.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
C’est un rebondissement dans l’affaire des violences sexuelles commises en République de Centrafrique par des casques bleus gabonais et burundais » ...la suite
Patron du Quai d’Orsay, Jean Yves Le Drian assume publiquement sa proximité avec le dictateur tchadien Idriss Déby qui règne sans partage depuis » ...la suite
Le riche homme d'affaires russe surnommé "le cuisinier de Poutine" - Evgueni Prigozhin - a les doigts dans les tartes. Dans les années 1990, il a » ...la suite
Selon un projet de rapport rédigé en 2017 et divulgué par The New Humanitarian, l’Organisation des Nations unies a bâclé son enquête sur des a » ...la suite
Avec un certain retard, la France a pris conscience de la montée en puissance de la diplomatie russe en Afrique La forte progression des échanges » ...la suite
République centrafricaine: le Représentant spécial explique au Conseil de sécurité la nécessité d’adopter « une posture robuste » pour prot » ...la suite
A quelques jours de l’expiration de l'exercice de la Minusca, Mankeur Ndiaye a demandé, le 25 octobre, devant le Conseil de sécurité, un mandat » ...la suite
Le président Faustin-Archange Touadera a demandé à son homologue Vladimir Poutine lors du sommet Russie-Afrique à Sotchi, de lui fournir davantage » ...la suite
L’ex-président centrafricain François Bozizé, évincé du pouvoir en 2013, par les rebelles de la Séléka, une coalition ethnique et religieuse » ...la suite
Plus d’un an avant des élections en Centrafrique, l’émissaire de l’ONU pour ce pays, le Sénégalais Mankeur Ndiaye, a mis en garde vendredi l » ...la suite