Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Centrafrique : trois mouvements rebelles désarment dans l'ouest (Minusca)
Centrafrique : trois mouvements rebelles désarment dans l'ouest (Minusca)

 

17 juillet 2019

 

Les éléments du Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC) éligibles au DDRR “ont été complètement désarmés”, a déclaré Kenneth Gluck, représentant spécial adjoint de la Minusca.

Les combattants du mouvement Révolution et justice, ainsi que ceux des UFR-anti-balakas, ont également rendu les armes, a ajouté Kenneth Gluck. “En tout, plus de 450 combattants ont été désarmés dans la préfecture de la Nana-Mambéré” (ouest du pays), a-t-il détaillé.

Le DDRR ne concerne pas la totalité des hommes en armes présents dans la région. Seuls ceux équipés d’une arme de guerre sont qualifiés pour le DDRR.

Dans un pays où nombre de ces miliciens sont équipés d’armes de chasse, “il existe un décalage entre la liste de présumés combattants et le nombre de combattants désarmés”, a précisé Kenneth Gluck.

Par ailleurs, le décompte des combattants s’appuie sur des listes fournies par les groupes armés. “Nous devons les croire sur parole, mais nous allons vérifier sur le terrain”, a indiqué le commandant de la force onusienne Balla Keita.

A ce jour, cinq groupes armés ont pris part au DDRR. Le mouvement 3R, responsable du massacre de Paoua (nord ouest) le 22 mai, est actuellement en cours de désarmement selon la Minusca.

La majorité des 14 groupes signataires de l’accord de paix de Khartoum n’ont toutefois pas encore désarmé leurs troupes. Cet accord est le huitième conclu depuis 2013.

La situation sécuritaire reste particulièrement fragile dans ce pays déchiré par la guerre, qui a forcé près d’un quart des 4,5 millions d’habitants à fuir leur domicile.

AFP

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L'actuel Président de la République Faustin Archange Touadéra, ex-vice président de KNK, a été officiellement radié du Parti travailliste à l' » ...la suite
La montée de l'insécurité dans certains secteurs du 6ème arrondissement de Bangui inquiète les notables qui appellent au secours. Ils ont échang » ...la suite
La Coordination des Affaires Humanitaires de l'ONU s'est inquiétée ce 19 août 2019 de la situation humanitaire en RCA. Si le thème retenu pour la » ...la suite
Les leaders des groupes armés signataires de l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation (APPR) sont conviés le 23 aout à Bangui pour l » ...la suite
La Cour des comptes centrafricaine a rendu son rapport concernant la vérification des comptes et de la gestion de l’Assemblée nationale pour la p » ...la suite
La deuxième tranche de livraison d’armes russes à la Centrafrique a finalement été effectuée mercredi 14 Août, à Bangui. Cette nouvelle dotat » ...la suite
La classe politique d’opposition est peu rassurée par rapport à l’indépendance de la cour constitutionnelle. Pour elle, la cour n’est plus au » ...la suite
Dans un rapport publié le 30 juillet 2019, le Conseil de Sécurité des Nations Unies a dressé un tableau sombre de la situation sécuritaire, ces d » ...la suite
Le mois d’août est la période de l’année la plus difficile. Selon le PAM, plus de 40% de la population est actuellement en situation d’inséc » ...la suite