Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Les sociétés minières chinoises indexées par un rapport parlementaire
Les sociétés minières chinoises indexées par un rapport parlementaire

"Les chinois ont sous-estimé leur rapport de production. Le gouvernement doit prendre sa responsabilité" déclare Bernard Dillah

 

https://www.radiondekeluka.org mercredi 17 juillet 2019 05:50

 

Le député de Ngaoundaye Bernard Dillah, président de la commission d'enquête parlementaire est très remonté contre l'exploitation de l'or par les chinois à Bozoum et à Bossangoa. Il accuse ceux-ci d'avoir triché en minimisant leur production avec la complicité des agents de l'Etat et d'un réseau. Mais cela ne suffit pas, l'élu de la nation poursuit en accusant les chinois d'exploiter les pachydermes, les poissons qui errent dans les champs en y dévastant à cause du clore administré de la rivière par les Chinois.

Selon le rapport des députés, cette exploitation est à l'origine d'un taux élevé d'avortement multiplié par 10 dans la localité. Il craint qu'à l'avenir les enfants du village ne voient pas ses animaux qui y vivent dans leur milieu depuis des siècles. Il appelle le gouvernement à prendre ses responsabilités. Le rapport recommande l'arrêt sans condition de l'exploitation par les chinois. Un appel reçu par le pouvoir de Bangui qui a pris deux décrets mettant fin à cette exploitation.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Des dizaines de personnes ont été tuées le week-end dernier dans des affrontements intercommunautaires entre miliciens à Bria, ville diamantifère » ...la suite
Entre février 2019 et janvier 2020, 53 personnes ont été tuées par la rougeole en Centrafrique, a annoncé samedi le ministre de la Santé, appela » ...la suite
Des affrontements meurtriers intercommunautaires opposent depuis samedi soir des miliciens pour le contrôle de la ville de Bria, dans l'est de la Cen » ...la suite
Un projet de loi portant création de cette commission a été remis au chef de l’Etat. Celle-ci ne sera pas destinée à juger les crimes mais à a » ...la suite
En Centrafrique, le ministre de la Santé déclare une épidémie nationale de rougeole. Bangui et de nombreux districts sont touchés. Plus de 3 600 » ...la suite
La République centrafricaine connaît toujours une crise humanitaire grave et complexe. 2,6 millions de personnes ont besoin d'assistance et de prote » ...la suite
J’avais décidé de rencontrer, les parents d’élèves pour la première fois depuis que je suis chef de l’Etat, il y a treize ans aujourd’hui » ...la suite
En janvier puis avril 1979, en Centrafrique, un mouvement de protestation de lycéens est réprimé dans le sang. La contestation s'étend et conduit » ...la suite
Face aux multiples cas d’abus sexuel dont, sont victimes les mineurs qu’auraient commis certains responsables ecclésiastiques, l’Eglise Catholi » ...la suite
Relancée le 13 janvier à Bangui, la phase de sensibilisation consiste à présenter le réseau des volontaires pour la démocratie aux autorités co » ...la suite