Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Centrafrique : un plan national contre l'incitation à la haine et à la violence
Centrafrique : un plan national contre l'incitation à la haine et à la violence

 

BANGUI, 19 juillet (Xinhua) -- Le Haut conseil de la communication (HCC), organe de régulation des médias en République centrafricaine (RCA), a lancé vendredi un plan national pour la prévention de l'incitation à la haine et à la violence.

La presse, ainsi que la société civile et les partis politiques, devraient proscrire les propos de haine et de violence qui ont pour objectif de "plomber le développement socio-politique et économique", a souligné vendredi le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra au lancement officiel dudit plan.

Touadéra a ainsi exhorté les autorités à intensifier la sensibilisation contre les discours de haine et de violence, tout en réduisant le seuil de tolérance vis-à-vis de ces publications tendancieuses.

En regrettant l'insuffisance de réglementation de la presse, notamment la presse en ligne, le président du HCC, José-Richard Pouambi, a préconisé un cadre juridique idoine permettant au HCC "d'annihiler les mauvaises intentions des auteurs, lesquels s'emploient fréquemment à injecter les germes de la haine et de la violence au sein des communautés".

Ce programme bénéficie également de l'appui de la mission onusienne en RCA, la MINUSCA.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La résistance aux médicaments contre le paludisme va-t-elle s'étendre à l'Afrique ? C'est la question que posent des scientifiques africains, regr » ...la suite
Pendant l'été, certaines églises françaises reçoivent le renfort de prêtres étrangers pour pouvoir animer les messes quotidiennes. Le diocèse » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) se réjouit de la tenue d’ » ...la suite
Après une période trêve, les CNS ont mis la barre haute. Ils ont déguerpi mardi 20 août 2019, les commerçants qui occupent la voie publique au m » ...la suite
La population de ces mammifères a diminué de quelque 40% entre 1985 et 2015. Beaucoup craignent une "extinction silencieuse" des girafes en Afri » ...la suite
Fils de l’ex-empereur de Centrafrique, Jean-Serge Bokassa est revenu au château de Villemorant à Neung-sur-Beuvron pour la première fois. C’ » ...la suite
Le premier congrès du Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique de Centrafrique (REFELA) a ouvert ses travaux mercredi 14 août 2019 à Bangui. Du » ...la suite
C’est désormais chose faite ! La deuxième phase de livraison d’armes promises par la Fédération de Russie à la République Centrafricaine est » ...la suite
Les 183 parties à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) se préparent » ...la suite
Après de houleux débats, le code électoral, rejeté une première fois par la Cour constitutionnelle et renvoyé pour modification devant le Parlem » ...la suite