Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » BEAC: le gouverneur dénonce l'importation illégale de devises étrangères
BEAC: le gouverneur dénonce l'importation illégale de devises étrangères

 

http://www.adiac-congo.com Mercredi 24 Juillet 2019 - 12:09

 

Importations illégales des euros et dollars, ouvertures frauduleuses des comptes en devises, fonctionnement à découvert chez les correspondants. Telles sont les manœuvres des banques de la région dénoncées par la BEAC.

Les pays de la Cémac connaissent une crise des devises qui a obligé la Banque centrale à tirer la sonnette d'alarme sur le rôle suspect des institutions bancaires. C'était au cours d'une réunion à Douala, la capitale économique du Cameroun. Le gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale, Abbas Mahamat Tolli, est sorti de sa réserve, et a révélé qu’entre avril et mai 2019, les banques de la zone Cémac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) ont importé pour plus de quatre-vingts milliards de FCFA des devises, sans son autorisation préalable.

La BEAC indique que les nouveaux outils informatiques lui ont permis de "détecter plusieurs cas de violation qui ont entraîné des sanctions à l’endroit des banques en infraction ". Il s'agit d'une vaste activité d’importations illégales de devises.

Aussi accuse-t-elle ces banques d'avoir exécuté des ordres de la clientèle, sans justificatifs nécessaires pour les couvertures. Du coup, elles se sont retrouvées débitrices chez leurs correspondants, notamment pour les opérations de monétique et de transferts rapides.

Ainsi, quatre-vingts 80 milliards de devises, l'équivalent de 92,3 milliards FCFA, ont été importées illégalement par les banques de la région. La BEAC a découvert une ouverture frauduleuse de deux mille cent quatre-vingt-huit comptes en devises au profit des résidents de l’espace communautaire (État, personnes physiques, personnes morales) entre 2000 et février 2019, violant la réglementation en vigueur. 

" Un contrôle permanent des services de la Beac permettra désormais d’éviter ce type de comportement et de sanctionner tous les contrevenants ", indique la Banque centrale.

Dans le détail, on sait désormais que le Cameroun a permis l’ouverture de 244 comptes en devises (d"un montant record de 53,6 milliards FCFA), le Congo (202 comptes-27,23 milliards FCFA), le Gabon (239 comptes- 9,9 milliards FCFA), le Tchad (1 413 comptes d'un montant de 886 millions FCFA), la Guinée équatoriale (59 comptes - 439 millions FCFA; et la Centrafrique (31 comptes d"un montant de 146 millions FCFA).

 

Noël Ndong

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La décision des autorités camerounaises de maintenir les échanges avec les autres pays de la Cemac, en dépit de la fermeture des frontières déci » ...la suite
Le Président de la République Centrafricaine Faustin-Archange Touadera s’est rendu le 22 Avril dans la capitale de la République Démocratique du » ...la suite
Ce 13 avril 2020, entre en vigueur sur l’ensemble du territoire camerounais, la mesure gouvernementale imposant à toute la population le port du m » ...la suite
Ce 13 avril 2020, entre en vigueur sur l’ensemble du territoire camerounais, la mesure gouvernementale imposant à toute la population le port du m » ...la suite
Au Tchad, le président Idriss Déby annonce que Boko Haram a été chassé du territoire. Le chef de l’Etat tchadien qui s’est rendu sur le thé » ...la suite
Le Directeur général adjoint du Fonds Monétaire International (FMI), le Chinois Tao Zhang a annoncé, le 2 avril 2020, que le FMI accorderait une a » ...la suite
La Convention tchadienne de défense des droits de l’homme est montée au créneau. Elle dénonce l’existence de plus d’une dizaine de cachots s » ...la suite
Makaila Nguebla : les combats de Mboma dans le Lac Tchad, ont été d’une rare violence et une défaite véritable pour l’armée d’Idriss Deby p » ...la suite
Le chef de l'Etat Idriss Déby annonce le lancement à compter de ce dimanche matin de l'opération "Colère de Bomo" contre Boko Haram. "Nous devo » ...la suite
Boko Haram a infligé, le 23 mars au petit matin, à l’armée tchadienne sa plus grande déroute depuis le début du conflit armé. Au petit mat » ...la suite