Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Nouvelles nationales sur Xinhua
Nouvelles nationales sur Xinhua

 

Centrafrique : 63% de la population en besoin d'assistance humanitaire, selon l'ONU

http://french.china.org.cn

BANGUI  le 01-08-2019 La situation humanitaire en République centrafricaine (RCA) demeure précaire, avec quelque 2,9 millions de personnes, soit 63% de la population, en besoin d'assistance humanitaire, a indiqué mercredi lors d'un point de presse Denise Brown, représentante spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations Unies et Coordonnatrice humanitaire en RCA. La situation est d'autant plus grave que dans certains ghettos du pays, comme par exemple la ville centrafricaine de Zémio (extrême sud-est), l'accès par la route est difficile, rendant le coût de vie excessivement cher, avec des ruptures de médicaments dans les centres de santé, a indiqué Mme Brown, arrivée en RCA il y a quatre mois.

 

 

Centrafrique : le gouvernement dénonce un réseau de détournements de médicaments dans les hôpitaux

 

French.china.org.cn | Mis à jour le 02-08-2019

 

Le ministre centrafricain de la Santé et de la Population, Pierre Somsé, a dénoncé jeudi à la presse un vaste réseau de détournements et de ventes des médicaments entretenu par les agents de santé dans les différentes formations sanitaires du pays.

Il s'agit "d'un fléau généralisé qui se développe sous le regard complaisant des responsables des formations sanitaires, des autorités locales, et même des partenaires de la santé et des travailleurs humanitaires", a déploré M. Somsé, citant certains hôpitaux dans les villes centrafricaines de l'ouest, mais également dans la capitale Bangui.

Tout en annonçant des mesures drastiques, allant de l'emprisonnement et la radiation dans la Fonction publique centrafricaine, M. Somsé a appelé à la vigilance des malades, des autorités administratives, et des humanitaires et partenaires de la santé, pour à la fois dénoncer les auteurs des détournements des intrants et des médicaments et enrayer ledit fléau. F

Source: Agence de presse Xinhua

 

 

La Centrafrique punira l'abandon de poste du personnel de la fonction publique

 

 BANGUI, 31 juillet (Xinhua) -- Des mesures draconiennes seront réservées aux fonctionnaires et agents de l'Etat qui s'obstinent à ne pas regagner leurs postes en Centrafrique, a déclaré mercredi le ministre de la Fonction publique, Jean-Christophe Nguinza.

Un contrôle d'effectif s'est déroulé entre juin et juillet derniers dans les chefs-lieux de neuf préfectures sur 16 que compte le pays. Parmi les 2.857 fonctionnaires et agents de l'Etat dénombrés, 180 sont bénéficiaires de permission d'absence et 116 autres n'ont pas justifiés leurs absences chroniques, assimilées à l'abandon de poste, a noté M. Nguinza lors d'une conférence de presse.

La Centrafrique s'efforce de restaurer les autorités de l'Etat sur toute l'étendue du territoire. Néanmoins, certains membres de la fonction publique restent réticents aux affectations. Ils évoquent l'insécurité à cause de la présence de groupes armés, l'état défectueux des routes et l'absence des trafics routiers, et également le délabrement et l'absence d'équipement dans les infrastructures étatiques.

Nguinza s'est réjoui de ce que des fonctionnaires et agents de l'Etat se sont déployés dans les localités sous le contrôle des groupes armés, notamment les localités centrafricaines de Kaga Bandoro (centre-nord) et Bambari (centre).

La présence du personnel de la fonction publique dans ces zones permet aux autorités de jauger la bonne foi des groupes armés signataires de l'Accord de paix du 6 février dernier, a souligné le ministre.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Des dizaines de personnes ont été tuées le week-end dernier dans des affrontements intercommunautaires entre miliciens à Bria, ville diamantifère » ...la suite
Entre février 2019 et janvier 2020, 53 personnes ont été tuées par la rougeole en Centrafrique, a annoncé samedi le ministre de la Santé, appela » ...la suite
Des affrontements meurtriers intercommunautaires opposent depuis samedi soir des miliciens pour le contrôle de la ville de Bria, dans l'est de la Cen » ...la suite
Un projet de loi portant création de cette commission a été remis au chef de l’Etat. Celle-ci ne sera pas destinée à juger les crimes mais à a » ...la suite
En Centrafrique, le ministre de la Santé déclare une épidémie nationale de rougeole. Bangui et de nombreux districts sont touchés. Plus de 3 600 » ...la suite
La République centrafricaine connaît toujours une crise humanitaire grave et complexe. 2,6 millions de personnes ont besoin d'assistance et de prote » ...la suite
J’avais décidé de rencontrer, les parents d’élèves pour la première fois depuis que je suis chef de l’Etat, il y a treize ans aujourd’hui » ...la suite
En janvier puis avril 1979, en Centrafrique, un mouvement de protestation de lycéens est réprimé dans le sang. La contestation s'étend et conduit » ...la suite
Face aux multiples cas d’abus sexuel dont, sont victimes les mineurs qu’auraient commis certains responsables ecclésiastiques, l’Eglise Catholi » ...la suite
Relancée le 13 janvier à Bangui, la phase de sensibilisation consiste à présenter le réseau des volontaires pour la démocratie aux autorités co » ...la suite