Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Un habitant de Châteaubourg impliqué dans l’élection présidentielle en Centrafrique
Un habitant de Châteaubourg impliqué dans l’élection présidentielle en Centrafrique

 

Lu pour vous

 

https://actu.fr  Publié le 6 Août 19 à 10:25

 

Un habitant de Châteaubourg a reçu l’un des candidats à l’élection présidentielle en Centrafrique. Il le soutient en étant son coordinateur de la diaspora en Europe.

 

Antoine Maïdou et son épouse habitent Châteaubourg depuis 2003. Originaire de Centrafrique, Antoine a fait ses études supérieures à Rennes 2 et réside en France depuis 30 ans.

Avec sa femme, française, il aime retourner régulièrement au pays où il conserve de la famille et des amis. Tous les deux se désolent d’y voir la misère, l’insécurité et la corruption.

 

« Face à cette situation, je n’ai plus envie de rester dans le confort et la routine de mon quotidien », confie Antoine. La démarche entreprise par un homme politique l’a convaincu d’adhérer à une forme de militantisme citoyen doublé d’une veille démocratique dans le parti du MKMKS.

Ces initiales en langue Sango peuvent se traduire par « Ton pays avant tout ». Son leader Jean-Serge Bokassa était de passage chez les Maïdou, samedi 20 juillet.

Bokassa, un nom célèbre

Jean-Serge Bokassa s’est engagé en politique en 2003. D’abord élu député, il s’est présenté une première fois à l’élection présidentielle en 2015 en tant que candidat indépendant.

Il a recueilli 6,5 % des voix. Il est l’un des nombreux fils de Jean-Bedel Bokassa souverain déchu et connu en France pour avoir remercié Giscard d’Estaing avec des diamants.

L’héritage de l’empereur condamné est-il lourd à porter pour jean-Serge Bokassa ?

Je n’avais que cinq ans à l’époque du couronnement. Le fait que mon père soit rentré en Centrafrique pour être jugé, et condamné pour quatre chefs d’accusation, a été interprété comme un signe de courage par de nombreux compatriotes. Depuis son renversement, le développement du pays n’a pas suivi.

Le futur candidat mise sur un renouvellement de la classe politique. L’engagement citoyen emprunt de dignité doit permettre de reconstruire l’unité nationale.

À son niveau, Antoine Maïdou portera ce message auprès des Centrafricains vivant en France. Avec l’espoir d’être ministre un jour ? « Non, je n’ai que l’ambition d’aider un pays que j’aime ».

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L’Union européenne salue l’action menée par la Cour Pénale Spéciale, suite aux récentes arrestations d’éléments de groupes armés à Ndé » ...la suite
Le docteur Maurice Bawa est coordonnateur du Centre des opérations d'urgence de santé publique en Centrafrique. Ayant contracté le nouveau coronavi » ...la suite
Le président de la Banque africaine de développement (BAD), le nigérian Akinwumi Adesina fait l’objet d’une enquête suite à la demande des Et » ...la suite
Une cérémonie de grandeur nature s’était déroulée le 16 Aout 2019 au PK22 sur la Route de Damara pour la construction de la Base Logistique de » ...la suite
Déclaré positif après un test fait au niveau de l’institut pasteur de Bangui le Ministre des finances et du Budget Henri Mari Dondra est la secon » ...la suite
Alors que la polémique se poursuit autour du projet de prolongation des mandats présidentiel et législatif, le chef de l'Etat Faustin Archange Toua » ...la suite
L’Afrique a commémoré ce lundi 25 mai, le 57ème anniversaire de la création de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) devenue en 2002, l » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) exige la cessation des hosti » ...la suite
Dans un entretien accordé à notre rédaction, le nouveau directeur général de l’institut pasteur de Bangui, le Dr Guy VERNET, a donné l’exc » ...la suite
Au prix de leur sang, les oubanguiens majoritaires dans le Bataillon de Marche N°2 se distinguèrent sur tous les front en Afrique du Nord (Bir-Hakei » ...la suite