Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Nouvelles nationales sur RNL
Nouvelles nationales sur RNL

RCA : le conseil de Sécurité de l'ONU dresse un tableau sombre de la situation sécuritaire

 

https://www.radiondekeluka.org/ jeudi 8 août 2019 13:18

 

Dans un rapport publié le 30 juillet 2019, le Conseil de Sécurité des Nations Unies a dressé un tableau sombre de la situation sécuritaire, ces deux dernières années en Centrafrique. Il encourage les pays voisins du pays à l'appuyer dans l’application de l’Accord de paix.

Le document de 168 pages brosse la situation sécuritaire, humanitaire, économique de la période de 2017 à 2019. Le rapport mentionne entre autre que des éléments de groupes armés signataires de l’Accord de paix commettent presque chaque jour des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire.

Selon le document, au cours des cinq premiers mois de l’année 2019, 616 incidents touchant des travailleurs, locaux ou humanitaires ont été enregistrés. La question de retour des déplacés internes continuent de faire débat. Le rapport fait état de violations graves du droit international humanitaire dans certaines régions du pays. La ville de Bria dans la Haute-Kotto et de Zangba dans la Basse-Kotto ont été mentionnées. Dans ces localités, des éléments ex-Séléka et Antibalaka, détenteurs illégaux d'arme, ont notamment entravé l’acheminement de l’aide humanitaire et se sont attaqués à des civils.

De nouveaux cas de recrutement d’enfants soldats ont par ailleurs été constatés. L’implication continue de groupes armés dans des trafics d’armes fait également douter de leur volonté d’accepter le rétablissement de l’autorité de l’État. Le rapport renseigne sur les filières et itinéraires d’approvisionnement en armes du groupe 3R auprès de réseaux basés au Tchad, ainsi que sur la manière dont les ex-Séléka du FPRC et de l’UPC continuent de se ravitailler en armes au Tchad et auprès d’éléments des Forces d’appui rapide opérant en territoire soudanais.

Le document indexe également l’Office centrafricain de répression du banditisme (OCRB) dans des atteintes graves aux droits de l’homme commises à Bangui.

Il ressort également du rapport que les autorités centrafricaines ont autorisé plusieurs entreprises privées à importer des quantités significatives d’explosifs et du matériel connexe, y compris des détonateurs, qui ne sont pas stockés conformément aux normes internationales de sûreté et de sécurité.

Enfin, le conseil de sécurité salue l’initiative prises par les Gouvernements centrafricain et camerounais de tenir la 12ème session de leur commission mixte en mai 2019. Il encourage les autres pays voisins de la RCA à mettre en place de telles commissions.

 

RCA : Le RCPCA décaissé à 54%, une avancée significative

 

https://www.radiondekeluka.org/ mercredi 7 août 2019 11:40

 

Plus de 1400 millions de dollars soit 717 milliards de francs Cfa ont été déjà décaissés soit 54% sur plus de 1200 milliards de francs Cfa promis par les bailleurs de fonds dans le cadre du Plan national de relèvement et de consolidation de la paix (RCPCA) et du Cadre d'engagement mutuel (CEM). Données communiquées ce 5 août à Bangui par Michel Yogo, secrétaire général du RCPCA-CEM en marge de la 2e session ordinaire des Conseillers économiques et sociaux qui se poursuit.  

"Le taux de décaissement est aujourd'hui à 54%. Au niveau du secteur de la santé, l'éducation, la sécurité, il y a une amélioration progressive de la situation socio-économique", s'est félicité Michel Yogo, secrétaire général du RCPCA-CEM.

A Bangui et Bimbo, le gouvernement a réalisé plusieurs œuvres sociales avec le soutien des partenaires. "Le pont de Sapéké, la mairie et le marché de Bimbo en sont des réalisations. Des bâtiments sont construits au lycée Technique et au lycée Technique Féminin à Bangui", a indiqué M Yogo.

Dans certaines villes de provinces à l'exemple de Sibut dans la Kémo, "le lycée et le centre d'imagerie médicale de l'hôpital" réhabilités en sont des illustrations selon le secrétaire général.

L'insécurité dans les zones encore sous contrôle des groupes armés n'a pas permis au Secrétariat Technique du RCPCA de mettre en œuvre les projets retenus.

"Quant à certaines zones qui ne sont couvertes par les projets du RCPCA, nous avons rassuré qu'à ce jour, le gouvernement a pris l'engagement d'assurer l'équilibre au niveau régional", a conclu Michel Yogo.

Le Plan national de relèvement et de consolidation de la paix (RCPCA) et du Cadre d’engagement mutuel (CEM), a été officiellement lancé le 17 novembre 2016 à Bruxelles en Belgique.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L’axe Baoro-Berberati distant de plus de 200 km se trouve dans un état de dégradation très avancée. Rouler sur cette route est un calvaire. Les » ...la suite
En Centrafrique, après Birao et Pissi, deux villes de la préfecture de Vakaga dans l'extrême nord-est du pays, le Front populaire pour la renaissan » ...la suite
C’est l’une des voix les plus critiques, en France, sur la question du passé colonial, mais pas forcément l’une des plus écoutées. Son derni » ...la suite
C’est un rapport qui fait froid dans le dos. En effet, dans son dernier rapport, l’ONG Invisible Children dénonce plus de 300 attaques contre des » ...la suite
Un projet pour leur insertion sociale a été initié par les organisations humanitaires mais il a échoué. Installés en 2013 sur le site de Gaou » ...la suite
Le Soudan a décidé jeudi de fermer ses frontières avec la Libye et la Centrafrique pour des raisons de sécurité, la première mesure du genre pri » ...la suite
Trois importantes bases des 3R dans l’Ouham-Pende, ont été détruites ce jeudi 26 septembre par des forces onusiennes. L’information a été con » ...la suite
Après avoir réussi le test de la couverture santé universelle à Pissa dans la préfecture de la Lobaye, le Président TOUADERA a procédé la sema » ...la suite
Le travail de redéploiement de l’autorité de l’État se poursuit. Après une tentative avortée dans le weekend de déploiement des Forces armé » ...la suite
Le gouvernement a tiré la sonnette d'alarme ce 16 septembre 2019 à l'ouverture officielle de la rentrée scolaire 2019-2020. Le Premier ministre, Fi » ...la suite