Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » NOTE D’INFORMATION MINUSCA
NOTE D’INFORMATION MINUSCA

 

LA MINUSCA SALUE L’INITIATIVE GOUVERNEMENTALE DE REUNION AVEC LES LEADERS DES GROUPES ARMES

 

Bangui, le 21 août 2019 - La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) se réjouit de la tenue d’une réunion prochaine entre le Gouvernement et les leaders des groupes armés signataires de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en RCA (APPR-RCA). Au cours de la conférence de presse hebdomadaire de la Mission mercredi à Bangui, le porte-parole Vladimir Monteiro, a indiqué que la MINUSCA salue l’initiative du Gouvernement, qui est en conformité avec le récent Comité Exécutif de Suivi (CES) de l’accord de paix, et espère qu’elle aboutira à « des résultats concrets », notamment sur les violations des engagements et faire avancer l’accord de paix.

 

Interrogé sur cette rencontre annoncée dans la presse centrafricaine, le porte-parole a indiqué que « la MINUSCA est facilitateur de l’APPR-RCA et elle participe donc à la réunion. Elle espère que les leaders des groupes armés y prendront part », a déclaré le porte-parole.

 

Les autres points abordés lors de la conférence de presse ont porté sur la campagne de sensibilisation suivie des opérations de Démobilisation et de Désarmement, combattants du groupe 3R, qui sera lancée à Koui et à Yelewa à partir du 24 août par l’Unité d’exécution du Plan National du DDRR ainsi que sur la situation des droits de l’homme dans le pays. « La MINUSCA a documenté 17 incidents d’abus et de violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire ayant touché 23 victimes et les principaux auteurs présumés restent les éléments des groupes armés mais aussi quelques des agents de l’Etat », a dit le porte-parole.

 

En ce qui concerne les activités militaires de la MINUSCA, le porte-parole de la Force, Major Soumana Garanké, a fait part d’une situation sécuritaire relativement stable dans le pays. Toutefois, « la Force continue son effort de paix en poursuivant ses opérations de protection et pour assurer de la liberté de mouvement des civils en collaboration avec les FACA », a-t-il déclaré, faisant état de 2579 patrouilles, dont 131 avec les FACA sur 10 zones d’opérations, et 408 escortes dans l’ensemble du territoire Centrafricain.

 

De son côté, le porte-parole de la Police, l’Adjudant-Chef Alioune Kassé, a rappelé la récente tension au PK5, dans le 3ème arrondissement de Bangui, et indiqué que « la MINUSCA projette de mettre en place dans les jours qui viennent au commissariat de PK5 des policiers des Nations unies (UNPOL), dans le cadre de la police de proximité ». Selon lui, ces éléments seront chargés de l’accueil du public et de l’orientation des usagers vers les services publics compétents et feront des patrouilles pédestres sur des axes choisis en accord avec les habitants de PK5, selon les principes de police de proximité. L’Adjudant-Chef Alioune Kassé a également mentionné la visite à Kaga-Bandoro, du Chef de la composante Police de la MINUSCA, le Général de Division Pascal Champion, en compagnie des responsables des FSI, dans le but d’étudier avec la haute hiérarchie des FSI et les autorités administratives locales la possibilité du redéploiement des FSI ainsi que la reconstruction de la Gendarmerie et la réhabilitation et équipement du commissariat de la localité.

 

Strategic Communication & Public Information Division

MINUSCA HQ, PK4 Avenue B. Boganda

BP : 3338, Bangui, Central African Republic

Mail : publicinformation-minusca@un.org

Website: https://minusca.unmissions.org │

Facebook https://www.facebook.com/minusca.unmissions

Twitterhttps://twitter.com/@UN_CAR

Flickr https://www.flickr.com/photos/unminusca/

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Patrouilles à Birao et environs pour prévenir l’arrivée d’éléments armés, renforcement de la sécurité autour du camp des déplacés, discu » ...la suite
Des affrontements opposant deux groupes armés, le Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC) et le Mouvement des libérateurs cent » ...la suite
La présidente de la Cour constitutionnelle, dont le mandat a récemment été renouvelé a reçu, mercredi, la visite de son homologue de la Républi » ...la suite
Le pangolin est l’animal le plus braconné au monde. C'est le cas en Centrafrique où le Code de protection de la faune de 1984 classe cette espèce » ...la suite
Bangui, le 28 août 2019 - « Le retour des personnes déplacées internes à Bossangoa se fera », a garanti mercredi le Préfet de l’Ouham, le C » ...la suite
La résistance aux médicaments contre le paludisme va-t-elle s'étendre à l'Afrique ? C'est la question que posent des scientifiques africains, regr » ...la suite
Pendant l'été, certaines églises françaises reçoivent le renfort de prêtres étrangers pour pouvoir animer les messes quotidiennes. Le diocèse » ...la suite
Après une période trêve, les CNS ont mis la barre haute. Ils ont déguerpi mardi 20 août 2019, les commerçants qui occupent la voie publique au m » ...la suite
La population de ces mammifères a diminué de quelque 40% entre 1985 et 2015. Beaucoup craignent une "extinction silencieuse" des girafes en Afri » ...la suite
Fils de l’ex-empereur de Centrafrique, Jean-Serge Bokassa est revenu au château de Villemorant à Neung-sur-Beuvron pour la première fois. C’ » ...la suite