Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » L'UA menace de mesures punitives les acteurs faisant obstacle au dernier accord de paix en Centrafrique
L'UA menace de mesures punitives les acteurs faisant obstacle au dernier accord de paix en Centrafrique

 

French.china.org.cn | Mis à jour le 22-08-2019

 

L'Union africaine (UA) a averti jeudi les acteurs cherchant à faire obstacle à la mise en œuvre du dernier accord de paix en République centrafricaine (RCA) qu'ils devraient s'abstenir de tout acte répréhensible.

Cet appel urgent a été formulé par le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (UA-CPS) au cours de sa dernière réunion sur le processus de mobilisation des ressources, en soutien aux efforts de l'UA pour la mise en place de l'Accord politique pour la paix et la réconciliation en RCA.

Le Conseil a averti que "les agitateurs et tous ceux qui chercheraient à faire obstruction à la mise en œuvre de l'Accord politique pour la paix et la réconciliation (APPR) en RCA et du processus de paix dans son ensemble dans le pays seront tenus pour responsables", a déclaré l'UA dans un communiqué.

Elle a également réitéré son engagement à adopter des mesures sévères contre les individus ou groupes qui pourraient mettre en péril le processus d'application de l'accord, indiquant que "le Conseil reste déterminé à envisager des mesures punitives appropriées".

L'accord de paix, qui a été signé par le gouvernement de la RCA et 14 groupes armés dans la capitale Bangui en février dernier, est largement considéré comme un instrument politique crucial à la cessation de plusieurs années de conflits dans le pays.

Selon les Nations Unies, depuis l'éclatement du conflit en RCA en 2012, les affrontements entre la milice anti-Balaka à majorité chrétienne et la coalition rebelle Seleka à majorité musulmane ont entraîné la mort de milliers de civils, et deux personnes sur trois sont devenues dépendantes de l'aide humanitaire dans ce pays d'Afrique centrale.

 

Source: Agence de presse Xinhua

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Prudence avec la Russie La volonté de rapprochement avec la Russie annoncée par le président français à l’été doit encore se concrétiser. » ...la suite
La Centrafrique a besoin de 401 millions $ pour répondre à ses besoins humanitaires en 2020. C’est ce qu’a indiqué le Bureau des Nations unies » ...la suite
Le ministre de la défense a décidé de relever de ses fonctions le commandant du Bataillon camerounais de la Minusca. Joseph Beti Assomo explique » ...la suite
Le procès des crimes commis à Bangassou en 2017 s'est ouvert ce 15 janvier à Bangui, en Centrafrique. Kévin Béré Béré, l'un des commandants de » ...la suite
Deux chefs de milice et 29 de leurs hommes sont jugés pour leur responsabilité dans le massacre en 2017 de nombreux civils et le meurtre de 10 casqu » ...la suite
Le gouvernement centrafricain a vivement condamné ce mardi les récentes violations de l'accord de paix du février 2019 par le groupe armé l'Union » ...la suite
En Centrafrique, l'ancien président Michel Djotodia qui s’est présenté comme « un homme de paix », a quitté Bangui lundi 13 janvier après un » ...la suite
Le comité d'enquête russe le confirme : un vol à main armée est à l'origine de l'assassinat de trois journalistes russes en République centrafri » ...la suite
Conditions posées par l'ex-président François Bozizé pour rencontrer le Président Faustin Archange Touadera (Voir Communiqué de la Présidenc » ...la suite
Trois cent quarante militaires formés par des instructeurs russes sont désormais autorisés à rejoindre les rangs des Forces armées centrafricaine » ...la suite