Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Frontière Cameroun-Centrafrique: Le gouverneur de l’Adamaoua et les populations en état d’alerte face à la convoitise du ministre centrafricain de la défense
Frontière Cameroun-Centrafrique: Le gouverneur de l’Adamaoua et les populations en état d’alerte face à la convoitise du ministre centrafricain de la défense

Lu pour vous

 

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net  YAOUNDE - 24-Aug-2019 - 06h29

 

Kildadi Taguiéké Boukar est allé féliciter les forces de défense camerounaises. Elles ont refusé il y a quelques semaines de se plier à l’injonction de cet officiel étranger qui leur demandait de décrocher le drapeau camerounais au motif qu’il se trouvait en territoire centrafricain.

 

C’est vêtu d’un treillis que le gouverneur de la région de l’Adamaoua, Kildadi Taguiéké Boukar, s’est rendu dans les localités camerounaises de Bakari, Ngawi, Badouagodolé, situées dans le département du Mbéré et frontalières avec la République centrafricaine. Le chef de terre est allé féliciter les éléments des forces de défenses déployées dans la zone. Ila décidé de s’y rendre à cause d’un incident qui les a opposés au ministre centrafricain de la défense voilà quelques semaines. Un incident qui a rendu les populations locales inquiètes. « Le ministre centrafricain de la défense de passage pour besson arrivé au niveau de notre poste avancé le BIM (Bataillon d’infanterie motorisée) a trouvé des militaires là-bas. Tout de suite il a demandé qu’on baisse le drapeau, que ce n’est pas le territoire camerounais. Heureusement qu’ils ont riposté, disant qu’ils sont en territoire camerounais et ne peuvent pas baisser le drapeau », rapporte le chef du village Bakari, lieu où s’est produit l’incident.

Le gouverneur a transmis les encouragements du chef de l’Etat  et du gouvernement aux soldats. Il s’est dit rassuré par leur engagement à défendre la patrie. « Le calme règne à cette frontière. Nos forces sont présentes. Il y a quelques incursions de quelques rebelles  sur notre territoire. Mais aussitôt, nos forces les repoussent. La détermination qui les anime est de nature à nous rassurer qu’aucune partie fut-elle infime de notre territoire ne sera cédée à une force quelconque », a dit le gouverneur Boukar non sans donner des orientations aux forces de défense et aux comités de vigilance.  

A travers le département du Mbéré, le Cameroun partage une longue mais poreuse frontière avec la RCA. Il accueille une forte communauté de réfugiés centrafricains.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le présumé meurtrier et son complice sont passés aux aveux et présentés au procureur de la République le 21 octobre 2021. Les faits remontent » ...la suite
Mahamat Abdelkader Oumar, plus connu sous le nom de guerre de Baba Laddé, était considéré comme un opposant de l’ancien président Idriss Déby » ...la suite
Les honorables Evariste Ngamana, Dieudonné Marien Djemé et Bernadette Souaninzi Gambo intègrent le Parlement de la Communauté Economique et Monét » ...la suite
On en sait un peu plus sur la mise en examen d’un homme d’affaire congolais, conseiller du président Denis Sassou-Nguesso. Lucien Ebata a été m » ...la suite
Trois semaines après le renvoi du contingent gabonais sur la base d’allégations d’agression sexuelle qui se sont totalement dégonflées depuis, » ...la suite
La venue du président centrafricain dans la capitale gabonaise pour y rencontrer le président Ali Bongo Ondimba intervient trois semaines après le » ...la suite
En quelques jours l’oligarchie congolaise vient de subir une série de revers particulièrement sévères qui viennent ruiner la tentative de dédia » ...la suite
Le président centrafricain Faustin Archange Touadera est attendu à Libreville en début de semaine prochaine, a annoncé jeudi le porte parole de la » ...la suite
Interné dans un hôpital militaire, le général Jean Marie Mokoko, vient d’être transféré de « force » à la prison de Brazzaville. Le gé » ...la suite
Le président du Comité militaire de transition du Tchad fera sa première visite officielle dans la capitale congolaise samedi 25 septembre 2021. » ...la suite