Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Nouvelles nationales sur RNL
Nouvelles nationales sur RNL

RCA : les groupes armés du Pk5 de Bangui sensibilisées sur la paix et le vivre ensemble

 

https://www.radiondekeluka.org vendredi 30 août 2019 13:48

 

A l’initiative du Mouvement Centrafrique Debout, une organisation de la société civile qui soutient les actions du gouvernement, les hommes armés opérant au Pk5 dans le 3ème arrondissement de Bangui ont été sensibilisés jeudi 29 août sur l’importance de la paix et de la cohésion sociale dans la communauté.

Il est 14h 46mn au rond point Koudoukou au Pk5. Une foule immense s’est mobilisée pour être informée sur la paix et le vivre ensemble. Installé sous un podium juxtaposé au monument Koudoukou, l’orchestre Musiki a agrémenté les participants. 

Abakar Zakaria, rapporteur des hommes armés du Pk5, appelle ses pairs à la paix. « Une crise est arrivée, nous souhaitons que cela prenne fin pour permettre à la population de reprendre les activités. Nous sommes tous, centrafricains, et voulons que le Pk5 renoue avec ses activités d’antan », a indiqué le responsable de ces groupes armés.

« Nous avons multiplié les sensibilisations de proximité pour le retour de la paix au Pk5. Nous demandons à l’opinion nationale et internationale de venir voir qu’il y a la paix », a lâché Maïmouna Zéra, une des femmes leaders du secteur qui se dit satisfaite de cette initiative.

Ce meeting a été une occasion pour le Mouvement Centrafrique Debout qui soutient les actions du Chef de l’Etat, Faustin Archange Touadéra d’expliquer aux habitants du 3ème arrondissement l’importance de l’Accord politique pour la paix du 6 février 2019.

« Pour le Mouvement Centrafrique Debout, il s’agit de se rapprocher de la population, d’aller là où les gens pensent que personne ne pourra mettre le pied. Nous sommes au cœur du Pk5 pour dire aujourd’hui qu’il y a la paix », s’est réjoui Gervais Zama Papa, un des organisateurs de cette journée de sensibilisation.

Certains observateurs sociaux souhaitent que cette action soit menée dans tout le pays pour la pérennisation de la paix afin de favoriser le développement socio-économique de la RCA.

 

 

RCA : Mahamat Alkhatim se retire de la Primature

 

https://www.radiondekeluka.org vendredi 30 août 2019 08:23

 

6 mois après l’accord politique pour la paix et la réconciliation en République Centrafricaine, Mahamat Alkhatim, le chef de fil du MPC (Mouvement pour la Paix en Centrafrique) jette l'éponge. Il démissionne de ses fonctions de Conseiller spécial à la Primature en charge des Unités Mixtes de Sécurité pour la zone centre-nord mais reste fidèle aux engagements signés le 6 février.  

Dans une note adressée au Chef de l’Etat, Faustin Archange Touadéra ce 27 août 2019, le leader du MPC Mahamat Alkhatim a rendu son tablier. Faut-il y voire un désaccord dans la mise en œuvre de l’accord ? La question reste posée.   

L’homme regrette l’absence de communication entre le Premier ministre, Firmin Ngrébada et lui, en tant que conseiller. Une autre raison évoquée dans le document, la non perception de salaire et certains avantages liés à ses fonctions depuis sa nomination comme Conseiller spécial à la Primature chargé des Unités Mixtes de Sécurité pour la zone centre-nord. A ces griefs s’ajoutent le manque de fiche de poste et l’attitude du chef du Gouvernement qui ne décroche pas son téléphone.

Mahamat Alkhatim estime que son poste est par conséquent fictif et ses représentants nommés à des postes de responsabilité ne sont pas rémunérés comme il se devait.

Cette démission intervient après l’évaluation de l’Accord politique tenue à Bangui les 23 et 24 août en présence des facilitateurs, et où le Premier ministre Firmin Ngrébada reconnait de part et d’autres des dysfonctionnements.

Ce désaccord n’affecte pas l’engagement du MPC à rester fidèle à l’Accord de paix souligne-t-il dans sa lettre de démission. 

La Minusca, dit prendre acte de cette démission

Vladimir Monteiro, porte parole de la Minusca, trouve que l’essentiel aujourd'hui malgré cette démission, est que le MPC reste dans l’accord de paix.

"Le MPC n'a pas quitté l'Accord de paix. Il était d'ailleurs à la réunion des 23 et 24 août à Bangui pour faire l'évaluation de la mise en oeuvre dudit accord", s'est réjoui M. Monteiro ajoutant que "c'est important que les groupes armés restent dans cet accord et mettent en application les engagements de manière effective".

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Douze combattants d’un groupe armé qui tentaient de pénétrer dans une ville du nord-est de la Centrafrique sont morts dans des combats dimanche a » ...la suite
La mission de formation de l'Union Européenne en République Centrafricaine (EUTM-RCA) accompagne le pays dans sa Réforme du Secteur de la Sécurit » ...la suite
Les Forces Armées Centrafricaines (FACA) sont finalement arrivées à Obo jeudi 13 février aux environs de 15 heures, confirme une autorité préfec » ...la suite
L'ancien Premier ministre et député Martin Ziguelé dénonce la mainmise des groupes armés sur le territoire après un incident alors qu'il allait » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) a accueilli jusqu'ici 34 conseillers élec » ...la suite
« Cet après-midi aux environs de 14 heures au village Bourdoul à 19 kms de Bocaranga sur l'axe de Man, avec toute la délégation du MLPC que je c » ...la suite
À Bangui, des heurts violents ont eu lieu dans le quartier commerçant du PK5 à majorité musulmane fin décembre. Plus de trente personnes ont ét » ...la suite
Après 7 ans d'absence, la brigade de la gendarmerie de Nanga Boguila est désormais opérationnelle. Une présence qui témoigne du retour de l'autor » ...la suite
La Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) salue la décision de la cour criminelle, dans un communiqué publié quelques heures ap » ...la suite
Les femmes veulent être plus nombreuses dans la vie publique centrafricaine afin de contribuer notamment au retour de la paix. C’est le message lan » ...la suite