Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » RCA: à Birao, les tensions et affrontements continuent
RCA: à Birao, les tensions et affrontements continuent

 

Par RFI Publié le 03-09-2019 Modifié le 03-09-2019 à 08:57

 

Birao et ses alentours sont toujours sous tension hier dans l’extrême nord-est du pays, après les combats déclenchés dimanche par la mort du fils du sultan de la ville. Des combats qui interviennent moins d’un mois après ceux qui se sont tenus à Am Dafok à une soixantaine de kilomètres de la ville de Birao. Des bilans encore non officiels font état de cinq morts et de plusieurs dizaines de blessés. Hier des tirs ont encore été entendus dans Birao.

Des destructions d’habitations ont été constatées à Birao. Beaucoup de personnes seraient déplacées. Les différentes estimations parlent de plusieurs milliers. Des altercations auraient aussi eu lieu sur des axes alentours alors que des groupes armés cherchaient à envoyer des renforts. Un haut gradé du FPRC aurait perdu la vie durant les combats.

Hier soir le MLCJ via la voix de son leader Gilbert Toumou Deya revendiquait que la ville de Birao était sous son contrôle et celle de la communauté Kara. Dans un communiqué publié dans la soirée, le FPRC dénonce une attaque organisée du MLCJ contre ses positions et réfute l’explication d’une confrontation inter-ethnique avancée par le MLCJ. Nourredine Adam, leader du FPRC, menace dans ce communiqué d’apporter une réponse « ferme et décisive ».

L’Union africaine, la CEEAC et la Minusca condamnent fermement dans un communiqué conjoint les affrontements et appellent à la cessation immédiate des combats. Ils exhortent les communautés « à résister à toute manipulation ». Le gouvernement a exprimé « sa profonde préoccupation ». Il dénonce une « violence inacceptable » et rappelle que ces actes constituent des violations graves de l’accord.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Douze combattants d’un groupe armé qui tentaient de pénétrer dans une ville du nord-est de la Centrafrique sont morts dans des combats dimanche a » ...la suite
La mission de formation de l'Union Européenne en République Centrafricaine (EUTM-RCA) accompagne le pays dans sa Réforme du Secteur de la Sécurit » ...la suite
Les Forces Armées Centrafricaines (FACA) sont finalement arrivées à Obo jeudi 13 février aux environs de 15 heures, confirme une autorité préfec » ...la suite
L'ancien Premier ministre et député Martin Ziguelé dénonce la mainmise des groupes armés sur le territoire après un incident alors qu'il allait » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) a accueilli jusqu'ici 34 conseillers élec » ...la suite
« Cet après-midi aux environs de 14 heures au village Bourdoul à 19 kms de Bocaranga sur l'axe de Man, avec toute la délégation du MLPC que je c » ...la suite
À Bangui, des heurts violents ont eu lieu dans le quartier commerçant du PK5 à majorité musulmane fin décembre. Plus de trente personnes ont ét » ...la suite
Après 7 ans d'absence, la brigade de la gendarmerie de Nanga Boguila est désormais opérationnelle. Une présence qui témoigne du retour de l'autor » ...la suite
La Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) salue la décision de la cour criminelle, dans un communiqué publié quelques heures ap » ...la suite
Les femmes veulent être plus nombreuses dans la vie publique centrafricaine afin de contribuer notamment au retour de la paix. C’est le message lan » ...la suite