Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » RCA : le président Touadéra espère relever le défi de la paix dans son pays
RCA : le président Touadéra espère relever le défi de la paix dans son pays

 

Madrid (© 2019 16 SEPTEMBRE 2019 Afriquinfos) - Faustin-Archange Touadéra, le président de la République Centrafricaine est l’une des personnalités du monde politique qui prend part à la rencontre annuelle de la communauté Sant’Egidio qui se tient jusqu’au 17 septembre à Madrid.

Le Pape François a dans un message salué les participants à cette 38e Rencontre de prière pour la paix, les invitant à «crier que la paix est sans frontières» et à semer dans les cœurs des «sentiments de paix et de fraternité».

Président de la République Centrafricaine depuis mars 2016, Faustin-Archange Touadéra est conscient du fait que la pacification du pays est le principal enjeu de son mandat. Selon lui, un important pas a été franchi le 6 février dernier quand le gouvernement est parvenu à l’accord d’une signature de paix avec les 14 principaux groupes armés du pays négocié le mois précédent à Khartoum. Mais malgré cet accord, 80% du territoire reste contrôlé par des groupes armés et les massacres de populations civiles continuent.

Cet accord de paix a suscité «beaucoup d’espoir au sein de la population», mais «beaucoup de défis» demeurent, a souligné le chef de l’Etat centrafricain. En venant à cette rencontre de Madrid, Faustin-Archange Touadéra espère «qu’ensemble nous puissions relever ces défis pour la population centrafricaine». Il a aussi «remercier les acteurs de paix» en Centrafrique, tels que la communauté Sant’Egidio ou le Pape François venu en novembre 2015.

Le Saint-Père avait alors ouvert la Porte Sainte de la Cathédrale de Bangui, un geste fort «qui a suscité l’adhésion de toute la population de la République centrafricaine», assure le président Touadéra qui en appelle également au désarmement des nombreux groupes rebelles, et l’abolition définitive de la peine de mort : deux mesures qui contribueront à l’établissement de la paix dans ce pays encore meurtri.

Organisé autour du thème la “Paix Sans frontières”. L’événement  a connu la participation de 300 leaders religieux et de nombreuses personnalités politique, économique et intellectuel.

 

Innocente Nice

1 commentaire

M
On a besoin de faits et non de mots...

Mon commentaire

Dans la même catégorie
M.Martin ZIGUELE président du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain ( MLPC) a été reçu en audience en début d’après-midi du 28 janv » ...la suite
En Centrafrique, l’ancien président François Bozizé s’est adressé pour la première fois à la presse lundi 27 janvier. Malgré plusieurs appa » ...la suite
Paul Crescent Beninga, porte-parole du Groupe de Travail de la Société Civile (GTSC), demande la démission du gouvernement de tous les ministres is » ...la suite
L’Algérie a dénoncé jeudi les décisions «unilatérales des gouvernements de la République centrafricaine et de Sao Tomé-et-Principe d'ouvrir » ...la suite
entré en décembre à Bangui dans des conditions encore méconnues, François Bozizé n’avait pas encore été reçu à la présidence, alors que l » ...la suite
Sollicitée par le Président de la République pour un échange de points de vue sur la situation du pays, l'ancienne chef de l'Etat de la Transition » ...la suite
Le retour inattendu de deux ex-présidents centrafricains, principaux initiateurs d’une guerre civile qui perdure –François Bozizé et celui qui » ...la suite
Après le retour rocambolesque de l’ancien président François Bozize ( 2003-2013), le 15 décembre 2019, c’est maintenant au tour de l’ancien » ...la suite
Le Président Touadera reçoit l'ex Chef d'Etat de transition au Palais de la Renaissance » ...la suite
Lors de son discours à l’occasion du Nouvel An, Faustin-Archange Touadera a révoqué le sujet de la présidentielle 2020, sans oublier les législ » ...la suite