Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » Moscou annonce avoir livré deux lots d’armes à la République centrafricaine
Moscou annonce avoir livré deux lots d’armes à la République centrafricaine

Lu pour vous

 

https://fr.sputniknews.com  21:54 26.09.2019(mis à jour 22:38 26.09.2019)

 

La Russie a livré à la République centrafricaine deux lots d’armes dont le dernier est arrivé dans le pays en ce mois de septembre, a indiqué le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov qui précise que le Conseil de sécurité de l’Onu a été mis au courant.

S’exprimant lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l’Onu sur la paix et la sécurité en Afrique, Sergueï Lavrov a signalé que la Centrafrique avait reçu gratuitement deux lots d’armes russes.

«Depuis un an et demi, des instructeurs russes ont formé en République centrafricaine plus de 3.000 soldats pour l'armée de ce pays souverain. Le Conseil de sécurité de l’Onu au courant, deux lots d'armes russes ont déjà été livrés gratuitement à l'armée centrafricaine, la dernière livraison a été effectuée ce mois-ci», a déclaré le ministre.

Le premier lot d'armes légères russes a été envoyé en République centrafricaine début 2018, après que Moscou a obtenu l'autorisation du comité des sanctions du Conseil de sécurité.

Le deuxième lot d’armes était attendu pendant l’été mais son envoi avait été retardé en raison de l'opposition de pays tiers, selon les médias.

Par le passé, la chef de la diplomatie du pays Sylvie Baïpo-Temon avait expliqué le besoin d’armes par la volonté du Président centrafricain de «réformer le secteur de la défense». Cette réforme prévoit la création d’une armée républicaine qui doit être «apte au combat», avait précisé la ministre.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Prudence avec la Russie La volonté de rapprochement avec la Russie annoncée par le président français à l’été doit encore se concrétiser. » ...la suite
La Centrafrique a besoin de 401 millions $ pour répondre à ses besoins humanitaires en 2020. C’est ce qu’a indiqué le Bureau des Nations unies » ...la suite
Le ministre de la défense a décidé de relever de ses fonctions le commandant du Bataillon camerounais de la Minusca. Joseph Beti Assomo explique » ...la suite
Le procès des crimes commis à Bangassou en 2017 s'est ouvert ce 15 janvier à Bangui, en Centrafrique. Kévin Béré Béré, l'un des commandants de » ...la suite
Deux chefs de milice et 29 de leurs hommes sont jugés pour leur responsabilité dans le massacre en 2017 de nombreux civils et le meurtre de 10 casqu » ...la suite
Le gouvernement centrafricain a vivement condamné ce mardi les récentes violations de l'accord de paix du février 2019 par le groupe armé l'Union » ...la suite
En Centrafrique, l'ancien président Michel Djotodia qui s’est présenté comme « un homme de paix », a quitté Bangui lundi 13 janvier après un » ...la suite
Le comité d'enquête russe le confirme : un vol à main armée est à l'origine de l'assassinat de trois journalistes russes en République centrafri » ...la suite
Conditions posées par l'ex-président François Bozizé pour rencontrer le Président Faustin Archange Touadera (Voir Communiqué de la Présidenc » ...la suite
Trois cent quarante militaires formés par des instructeurs russes sont désormais autorisés à rejoindre les rangs des Forces armées centrafricaine » ...la suite