Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » Moscou annonce avoir livré deux lots d’armes à la République centrafricaine
Moscou annonce avoir livré deux lots d’armes à la République centrafricaine

Lu pour vous

 

https://fr.sputniknews.com  21:54 26.09.2019(mis à jour 22:38 26.09.2019)

 

La Russie a livré à la République centrafricaine deux lots d’armes dont le dernier est arrivé dans le pays en ce mois de septembre, a indiqué le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov qui précise que le Conseil de sécurité de l’Onu a été mis au courant.

S’exprimant lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l’Onu sur la paix et la sécurité en Afrique, Sergueï Lavrov a signalé que la Centrafrique avait reçu gratuitement deux lots d’armes russes.

«Depuis un an et demi, des instructeurs russes ont formé en République centrafricaine plus de 3.000 soldats pour l'armée de ce pays souverain. Le Conseil de sécurité de l’Onu au courant, deux lots d'armes russes ont déjà été livrés gratuitement à l'armée centrafricaine, la dernière livraison a été effectuée ce mois-ci», a déclaré le ministre.

Le premier lot d'armes légères russes a été envoyé en République centrafricaine début 2018, après que Moscou a obtenu l'autorisation du comité des sanctions du Conseil de sécurité.

Le deuxième lot d’armes était attendu pendant l’été mais son envoi avait été retardé en raison de l'opposition de pays tiers, selon les médias.

Par le passé, la chef de la diplomatie du pays Sylvie Baïpo-Temon avait expliqué le besoin d’armes par la volonté du Président centrafricain de «réformer le secteur de la défense». Cette réforme prévoit la création d’une armée républicaine qui doit être «apte au combat», avait précisé la ministre.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Selon le représentant spécial du Secrétaire général des Nations-Unies en Centrafrique, Mankeur Ndiaye, ce qu’il faut aujourd’hui pour lutter » ...la suite
La connexion avec des groupes armés peuls du Sahel se rapproche dangereusement de Bangui. Il n’ y a guère que les protagonistes de l’Accord » ...la suite
Lu pour vous MANKEUR NDIAYE, un ancien ministre des Affaires étrangères du Sénégal qui dirige la mission de maintien de la paix de l'ONU en R » ...la suite
En cinq ans, d'exaction en exaction, la milice d'auto défense peule a étendu son emprise sur le nord-ouest du pays. Deux militaires de l'armée c » ...la suite
La France célèbre les 80 ans de l'appel du 18 juin 1940. Pour beaucoup de Français, les premiers mois de la France libre sont associés à l'exil » ...la suite
La République de Centrafrique a réalisé « des progrès importants pour faire avancer les réformes politiques», a assuré le secrétaire généra » ...la suite
A la suite de la décision du Conseil d'Etat vendredi, le chercheur François Graner revient sur sa victoire pour obtenir l'accès aux archives sur le » ...la suite
Les garants et facilitateurs de l'accord de paix du 6 février 2019 entre l'Etat centrafricain et les rebelles ont fermement condamné mercredi les d » ...la suite
Ce mardi matin, en Centrafrique, c’est en toute discrétion qu’a été transféré depuis l’aéroport de Bangui une personnalité recherchée pa » ...la suite
Comment expliquer l’afflux soudain de nouveaux dossiers devant la Cour pénale spéciale (CPS) ? Le tribunal mixte – qui reste sans procès cinq a » ...la suite