Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Centrafrique le gouvernement veut refondre le secteur du diamant
Centrafrique le gouvernement veut refondre le secteur du diamant

Lu pour vous

 

(Agence Ecofin) 05 octobre 2019 - Le gouvernement centrafricain a annoncé une « refonte complète » de son secteur des diamants alluviaux. Un décret présidentiel signé le 30 septembre dernier a mis en place un processus permettant aux maisons d’achats existantes de formaliser leurs activités.

Selon les détails énoncés, chaque maison d’achat de diamant doit exporter au moins 3 millions de dollars de pierres par trimestre. Les entités ne respectant pas ce minimum perdront leurs licences. Après la période d’essai (qui se termine le 31 décembre 2019), les maisons qui auront respecté toutes les conditions concluront des contrats avec le gouvernement.

Cette nouvelle réforme intervient alors que le marché international est toujours « prudent » à l’égard des diamants extraits en Centrafrique. L’objectif de l’Etat est de mettre des protocoles de diligence raisonnable de traçabilité pour permettre une transparence totale afin d’ôter de l’esprit collectif le terme de « diamant de sang » associé aux pierres précieuses du pays. La réforme sera soutenue par un renforcement de la police minière et des structures locales du Processus de Kimberley.

Si en 2012, la production totale de diamants de la République centrafricaine était d’environ 62 millions $, elle a chuté pour n’être que de 2,3 millions $ en 2018. En 2017, après une levée partielle de l’embargo qui frappait les exportations du pays, les choses se sont bien passées pendant un certain temps avec 113 000 carats expédiés. Toutefois en 2018, la production est retombée à 12 000 carats, soit à peine 3 % du volume de 2012.

 

1 commentaire

N
A QUI PROFITE CES DIAMANTS TIRES DE CES TERRES ? A VOUS CENTRAFRICAINS LAMBDA ? MON OEIL ... VOUS RESTEREZ CEUX QU'ON NAPPELLE LES "NANGBATA" C'EST A DIRE CES ROBOTS HUMAINS DONT LE SEUL TRAVAIL CONSISTE A CREUSER A LA MAIN DE TOUTES VOS FORCES PHYSIQUES DANS LES GRANDES PROFONDEURS ROCHEUSES EN TOUTE INSECURITE ET SAMAIN DE TOUTES VOS FORCES PHYSIQUES DANS LES GRANDES PROFONDEURS ROCHEUSES EN TOUTE INSECURITE ET SANS COUVERTURE D'ASSURANCE ACCIDENT ET VOUS VOUS FAITES ENTERRER A TOUT MOMENT PAR CES EPAISSEURS DE TERRE AU DESSUS DE VOUS EN CAS DE GRISOU ET LES PATRONS PROFITENT A LA BELLE ETOILE DES DIAMANTS QUE VOUS AVEZ SORTIS PAR VOS SOUFFRANCES. VOTRE AVENTURE S'ARRÊTE LA, PAS DE POURSUITE JUDICIAIRE CONTRE VOS PATRONS VOYOUS, PAS DE REPARATION (DEDOMMAGEMENT) A VOS FAMILLES. AINSI CONTINUE L'EXPLOITATION DES DIAMANTS EN CENTRAFRIQUE. » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Les autorités centrafricaines ont annoncé la fin, ou en tout cas la réévaluation, de la coopération douanière russe. Cet accord signé le 7 mai » ...la suite
VALIDATION DU CODE MINIER DE LA RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE BANGUI, LE 5 OCTOBRE 2021 - Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale ; - » ...la suite
Fortement enclavée, la République centrafricaine se rabat principalement sur le port de Douala (Cameroun) pour ses échanges commerciaux. Mais en pl » ...la suite
Le Président de la République Son Excellence Professeur Faustin Archange TOUADERA a effectué ce matin à 8heures dans les bureaux de la Banque mond » ...la suite
Ousmane Diagana, vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique centrale et de l’Ouest, achève ce samedi 18 septembre une visite de quatre » ...la suite
Le Président de la République Son Excellence Professeur Faustin Archange TOUADERA a présidé ce jour, vendredi 17 septembre 2021, une réunion de t » ...la suite
Aujourd’hui, c’est un Grand Jour pour la Commercial Bank Centrafrique. BGFI BANK va racheter 71% des parts d’actions détenues par l’Etat cent » ...la suite
La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a ouvert une ligne de crédit de 15 milliards de FCFA (26 millions de dollars) » ...la suite
La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (Bdeac) veut aider la Centrafrique à renforcer son système sanitaire pour mieux lutter » ...la suite
Encore en phase d’exploration, la Centrafrique prévoit de passer à l’exploitation de sa ressource pétrolière. Le pays veut anticiper en forman » ...la suite