Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » RCA : Faustin Archange Touadéra lance les travaux d'installation des équipements de la fibre optique à Berbérati
RCA : Faustin Archange Touadéra lance les travaux d'installation des équipements de la fibre optique à Berbérati

Centrafrique : vers le désenclavement numérique du pays

 

French.china.org.cn | Mis à jour le 05-10-2019

 

La composante centrafricaine du projet de construction de la dorsale à fibre optique d'Afrique centrale (CAB), cofinancée par la Banque africaine de développement (BAD) et l'Union européenne (UE) à hauteur de 33,7 millions d'euros, a été lancée vendredi dans la ville centrafricaine de Berbérati (ouest).

Dans un communiqué de presse rendu public par l'UE, ce projet d'interconnectivité continentale vise le désenclavement numérique et l'intégration de la République centrafricaine dans la communauté régionale, en lien avec les composantes camerounaise et congolaise de l'opération.

Les principales autorités ayant pris part à ce lancement officiel étaient le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra, le représentant de la BAD par intérim Léonce Yapo, et la chef de délégation de l'UE en République centrafricaine Samuela Isopi.

Dans un cadre plus global, ce projet est complémentaire à la Dorsale transsaharienne à fibre optique (DTS), également cofinancée par la BAD et l'UE, à travers un mécanisme similaire, qui se propose d'interconnecter l'Algérie, le Niger, le Nigeria et le Tchad.

 

Source: Agence de presse Xinhua

 

 

RCA : Faustin Archange Touadéra lance les travaux d'installation des équipements de la fibre optique à Berbérati

 

https://www.radiondekeluka.org vendredi 4 octobre 2019 15:14

 

Le Président de la République Faustin Archange Touadéra a officiellement lancé ce vendredi 4 octobre 2019 à Berbérati dans la Mambéré Kadéï, le projet dénommé Central African Backbone, consistant à installer la fibre optique. Un projet qui s'exécute de janvier 2018 à 2022. Ce désenclavement numérique à travers l'accès facile à internet constitue un facteur essentiel pour booster l'économie nationale.

Le projet d'installation de la fibre optique, qui couvre une durée de 14 mois de mise en œuvre selon l'expertise de l'entreprise sud-coréenne Tayan, vise à améliorer le débit de la connexion internet et de communication en Centrafrique. Cofinancé par la Banque Africaine de Développement (BAD) et l'Union Européenne (EU) à hauteur de plus de 33 milliards de francs Cfa, ce projet va mobiliser une importante main-d'œuvre. L'objectif final est de désenclaver numériquement la République Centrafricaine. 

Dans le cadre de ce projet, 1.100 kilomètres linéaires de fibre optique seront déployés de Bangui à Berbérati en passant par Gamboula, la ville de Kénzo au Cameroun avant de revenir à Berbérati, Nola, Salo pour aller à Ouesso au Congo Brazzaville.

Ce déploiement permettra la réhabilitation et la dotation en équipements de technologies de l'information et de la communication de 20 bureaux de poste situés le long des axes du projet. Pour booster ce programme, le Président Faustin-Archange Touadéra est personnellement allé défendre le dossier à Bruxelles côté Union Européenne et à Dakar côté BAD. 

Le lancement officiel dudit projet s'est déroulé en présence de Samuela Isopi, Ambassadrice cheffe de la délégation de l'Union Européenne, et Joël Sibaye Tokidang, Représentant de la BAD.

Le 28 mars 2018 à Bangui, le Chef de l'Etat, Faustin Archange Touadéra, a instruit le ministre des Postes et Télécommunications, Justin Gourna Zacko, de veiller à ce que le projet de fibre optique en République Centrafricaine aboutisse dans les délais. L'étude de faisabilité de ce projet remonte en 2006 sous le régime de l'ancien Président François Bozizé.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, l’a déclaré hier à Paris, à l’occasion de la réunion des ministres des Finances et des responsab » ...la suite
Le gouvernement centrafricain a annoncé une « refonte complète » de son secteur des diamants alluviaux. Un décret présidentiel signé le 30 » ...la suite
La première barrière légale des forces de défense et de sécurité au Pk 26 route de Boali dans la commune de Bégoua a été officiellement inaug » ...la suite
Sur le continent, le secteur des télécoms est particulièrement dynamique, contribuant tant à la croissance économique qu'à la réduction des in » ...la suite
L’activité économique s’affiche en bonne santé, avec plus de 330 000 m3 de grumes exportés en 2018, et des perspectives en hausse pour 2019 et » ...la suite
Les effets de la crise militaro-politique centrafricaine continuent de se faire sentir même après la signature de l’Accord Politique pour la Paix » ...la suite
Importations illégales des euros et dollars, ouvertures frauduleuses des comptes en devises, fonctionnement à découvert chez les correspondants…s » ...la suite
“Désastre écologique”, “fleuve pollué”, “santé publique menacée” : une commission d’enquête parlementaire en Centrafrique recomman » ...la suite
Des camionneurs camerounais, exaspérés des frais d’escorte qu’ils paient sur les convois Bangui-Garoua Boulaï, demandent la levée de ces charg » ...la suite
C’est l’un des préoccupations qui était au centre des échanges ce 1 juillet au cours de la rencontre entre Président de la République, Fausti » ...la suite