Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Goodluck Jonathan explique pourquoi les présidents en exercice ont du mal à quitter le pouvoir
Goodluck Jonathan explique pourquoi les présidents en exercice ont du mal à quitter le pouvoir

Lu pour vous

 

maliactu.info Oct 5, 2019 10:12 AM

 

L’ancien président nigérian, Goodluck Jonathan a déclaré que les éloges excessifs aux présidents en exercice leur faisaient croire qu’ils sont des petits dieux et qu’il leur était impensable de quitter leurs fonctions.

Jonathan a fait cette déclaration jeudi, 3 octobre, lors du sommet constitutionnel à Niamey, en République du Niger.

Jonathan, qui est l’un des intervenants au sommet organisé par l’Institut national démocratique (NDI), a également déclaré que la crainte de persécution après l’exercice de ses fonctions rendait difficile la renonciation au pouvoir d’un président en exercice.

“Créons un environnement dans lequel les gens vont croire qu’il y aura une vie après le pouvoir. Que si tu quittes ton poste, tu ne devrais pas être persécuté. La manière dont nous gérons en tant que présidents et anciens présidents est importante. La première mesure est de briser cette crainte qui fera qu’un président en exercice craigne de quitter ses fonctions.”

“Les Africains sont parfois leur propre problème car nous pensons toujours que nos présidents sont de petits dieux. Que quelqu’un soit président ne signifie pas qu’il est un dieu. Nous avons une tradition de chants et de louanges. Nous avons tendance à donner à nos présidents le nom qu’ils ne méritent pas.”

«Nous avons tendance à trop louer les présidents en exercice et à leur faire croire qu’ils sont de petits dieux. Quand nous faisons penser à un président en exercice qu’il est ‘dieu’ et qu’il est le seul à pouvoir diriger les affaires de la nation alors la personne sera là; personne n’enlève dieu.”

“Quand vous faites sentir à un président qu’il est dieu, ne vous attendez pas à ce qu’il parte. Les médias et la société civile doivent continuer à avertir les personnes qui font croire aux présidents qu’ils sont les meilleurs. Que vous soyez président ne signifie pas que vous valez mieux que les autres. Nous, citoyens de ce continent, créons de petits dieux et dieu ne peut pas partir du pouvoir. ”

 

1 commentaire

M
Et oui, bien dit!

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le Président Faustin-Archange Touadéra mène toujours une offensive diplomatique avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux. Le numéro un c » ...la suite
« À un an de la présidentielle, les principaux leaders de l’opposition centrafricaine ont mis sur les rails une nouvelle coalition. Initiée par » ...la suite
Le gouvernement centrafricain a interdit un meeting du parti Kwa Na Kwa (KNK) du président déchu François Bozizé programmé samedi à Bangui, d'ap » ...la suite
Le Président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est arrivé à Bangui, capitale de la République Centrafr » ...la suite
Mes Chers Compatriotes, Le 1er décembre 1958, sous la conduite éclairée du Président Fondateur, Feu Barthélemy BOGANDA, le territoire de l » ...la suite
ne nouvelle plateforme d’opposition a été créée à l’initiative d’Anicet Georges Dologuélé. L’objectif : organiser « une coalition de l » ...la suite
A un an des prochaines élections groupées en Centrafrique, l'opposition démocratique a mis en place ce 27 novembre 2019 à Bangui une coalition pou » ...la suite
A un an des prochaines élections groupées en Centrafrique, l'opposition démocratique a mis en place ce 27 novembre 2019 à Bangui une coalition pou » ...la suite
La République Centrafricaine traverse depuis plusieurs années déjà une crise multidimensionnelle qui, malgré tous les efforts de soutien et d’a » ...la suite
L'opposition démocratique a accusé le pouvoir de vouloir voler les élections de 2020. Ceci après la mise en place du comité stratégique d'appui » ...la suite