Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Gabon: de nouvelles attaques de Jean Ping contre le président Ali Bongo
Gabon: de nouvelles attaques de Jean Ping contre le président Ali Bongo

 

 

Par RFI Publié le 13-10-2019 Modifié le 13-10-2019 à 00:54

 

Lors d’un discours samedi 12 octobre devant ses militants et la presse, l’opposant et ancien candidat à la présidentielle Jean Ping est à nouveau revenu sur la santé du chef de l'État Ali Bongo. Il a réaffirmé que le président n’est plus, selon lui, en mesure de gouverner le pays. Cela fait maintenant un an qu’Ali Bongo a été victime d’un accident vasculaire cérébral.

Jean Ping est catégorique, selon lui, le président Ali Bongo n’est plus en mesure d’assurer le pouvoir. Au point, ajoute-t-il « de servir de marionnette à de nouveaux usurpateurs qui livrent le pays aux enchères ».

Il s’agit d’une attaque virulente contre le directeur de cabinet du président, Brice Laccruche Alihanga qu’il qualifie de maître d’œuvre de l’usurpation. Jean Ping n’y est pas allé de main morte alors que ce proche collaborateur du chef de l’État est monté en puissance ces derniers mois.

Brice Laccruche Alihanga a d’ailleurs effectué une tournée républicaine au nom du président Bongo, qui s’est achevée le week-end dernier. Une première dans l’histoire. Jamais un personnage autre que le président gabonais n’avait auparavant effectué cette traditionnelle tournée, ce qui fait dire à certains Gabonais qu’il se positionne pour succéder au chef de l’État.

Contactés, la présidence et le parti au pouvoir n’ont pas souhaité réagir à ses accusations dans l’immédiat, mais ont indiqué qu’ils préparaient une réponse dans les prochains jours.

Rappelons que le président Ali Bongo a fait une apparition surprise lors du meeting de clôture de la tournée républicaine assurée par son directeur de cabinet la semaine dernière. Pour la première vois depuis son AVC, il avait improvisé un court discours devant ses partisans.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La chute du puissant Brice Laccruche Alihanga de son poste de directeur de cabinet du chef de l’État, indique que désormais le fils d’Ali Bongo, » ...la suite
Lors du sommet de Sotchi, le président tchadien Idriss Déby a appelé la Russie à soutenir militairement, politiquement et diplomatiquement le cont » ...la suite
Le premier convoi de rapatriement volontaire de réfugiés centrafricains désireux de rentrer chez eux est parti du Cameroun ce mercredi 23 octobre 2 » ...la suite
L’école des retournés de la Centrafrique installés à Gaoui est loin d’être classée parmi les écoles. Cet établissement est manqué de tout » ...la suite
Le président de LUKOIL, Vagit Alekperov, et le ministre des Mines et des Hydrocarbures de la République de Guinée équatoriale, Gabriel Mbaga Obian » ...la suite
Cette zone est devenue une base arrière des forces rebelles repoussées par la Minusca à Zoukombo, une localité de ce pays voisin située à 17 km » ...la suite
Le ministre délégué à la Présidence de la République chargé de la Défense (Mindef) a évoqué l’affaire des primes des troupes camerounaises » ...la suite
Une mutinerie s’est produite le 6 octobre 2019, à la maison d’arrêt d’Abéché, dans l’Est du Tchad. Selon des sources, il y a eu des échan » ...la suite
Le Général Noh Tamour Aldjidey a remplacé Daoud Yaya Brahim au poste d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Tchad » ...la suite
Annoncé depuis 2015, le projet d’augmentation de capital de la Banque de développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), à 1 200 milliar » ...la suite