Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Tchad : l’école officielle sur le site des retournés de la RCA est dépourvue des structures d’accueil
Tchad : l’école officielle sur le site des retournés de la RCA est dépourvue des structures d’accueil

Lu pour vous

 

https://tchadinfos.com https://tchadinfos.com  24 octobre 2019 14:35 Alexis Beramgoto

 

EDUCATION – L’école des retournés de la Centrafrique installés à Gaoui est loin d’être classée parmi les écoles. Cet établissement est manqué de tout ce qu’on appelle équipement scolaire pour encadrer ses élèves. Cette situation a retenu l’attention de Tchadinfos.com.

Soucieux de l’éducation de leurs progénitures, les retournés de la guerre de la Centrafrique ont créé une école dans le camp de Gaoui qui les a accueillis. Elle est située à la sortie nord-est de la capitale tchadienne.

À sa création, l’école des retournés possédait quatre salles de classe. Mais de nos jours, les salles ne sont restées que deux. Elles sont réparties en deux sections bilingues dont une salle qui forme les élèves arabophones et une francophone. Une salle possède en moyenne une trentaine d’élèves chacune.

Le manque des accessoires oblige les responsables de cet établissement à étaler une petite de natte de moins de 2 mètres pour accueillir les élèves. Cette natte est trouée partout et juxtaposée par des fils d’attache. Pour ces élèves, il faut venir tôt pour profiter d’une petite place sur cette natte. Difficile pour un enseignant de s’asseoir. Il est obligé de se tenir debout de 7h à 12h par manque d’espace pour s’installer.

Comme dans toute salle de classe, il faut une petite allée pour permettre à l’enseignant de circuler dans la salle afin de surveiller les élèves. Mais ce qui n’est pas le cas dans cette école, la circulation du maître est limité. Il ne peut que se déplacer de la porte d’entrée au tableau.

Pour le tableau, cette école n’a tout sauf un tableau. Un petit panneau en bois est accroché au mur permettant à l’enseignant d’écrire l’essentiel sur ce qui tient lieu de tableau de moins de 1 mètre carré. La majeure partie du cours est dispensée oralement comme dans une école coranique. L’enseignant est obligé de faire réciter les cours que d’écrire au tableau.

Selon nos informations, le corps humanitaire en charge des réfugiés affirme avoir quitté le lieu. Certains retournés auraient trouvé des maisons dans des quartiers pour leur installation définitive. Donc il a été décidé que ce site soit fermé mais le ministère de la femme qui aurait la gestion de ce camp.

Cette précarité n’a pas démotivé les enseignants de renoncer à leur engagement dans la formation des enfants. Les élèves de leur côté ont dressé un cahier de doléance aux associations et organisations de voler à leur secours.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La chute du puissant Brice Laccruche Alihanga de son poste de directeur de cabinet du chef de l’État, indique que désormais le fils d’Ali Bongo, » ...la suite
Lors du sommet de Sotchi, le président tchadien Idriss Déby a appelé la Russie à soutenir militairement, politiquement et diplomatiquement le cont » ...la suite
Le premier convoi de rapatriement volontaire de réfugiés centrafricains désireux de rentrer chez eux est parti du Cameroun ce mercredi 23 octobre 2 » ...la suite
Le président de LUKOIL, Vagit Alekperov, et le ministre des Mines et des Hydrocarbures de la République de Guinée équatoriale, Gabriel Mbaga Obian » ...la suite
Cette zone est devenue une base arrière des forces rebelles repoussées par la Minusca à Zoukombo, une localité de ce pays voisin située à 17 km » ...la suite
Le ministre délégué à la Présidence de la République chargé de la Défense (Mindef) a évoqué l’affaire des primes des troupes camerounaises » ...la suite
Lors d’un discours samedi 12 octobre devant ses militants et la presse, l’opposant et ancien candidat à la présidentielle Jean Ping est à nouve » ...la suite
Une mutinerie s’est produite le 6 octobre 2019, à la maison d’arrêt d’Abéché, dans l’Est du Tchad. Selon des sources, il y a eu des échan » ...la suite
Le Général Noh Tamour Aldjidey a remplacé Daoud Yaya Brahim au poste d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Tchad » ...la suite
Annoncé depuis 2015, le projet d’augmentation de capital de la Banque de développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), à 1 200 milliar » ...la suite