Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » MSF suspend une partie de ses activités à Bria en raison d'un braquage par des hommes armés
MSF suspend une partie de ses activités à Bria en raison d'un braquage par des hommes armés

COMMUNIQUE DE PRESSE –

 

Ses équipes à nouveau agressées à Bria : 

Dans la nuit du 26 au 27 octobre 2019, la base MSF à Bria a été à nouveau la cible d’un braquage de la part d’hommes armés. Suite à cette agression, MSF se voit contrainte de réduire ses activités dès ce lundi 28 octobre. Seules les urgences vitales continueront à être prises en charge au niveau de l’hôpital.

MSF a déjà été victime d’incidents graves à Bria en avril et juillet 2018, incidents qui ont entraîné une réduction puis une suspension totale des activités médicales et humanitaires de l’organisation dans cette zone. La mobilisation pacifique de la population et l’engagement des différents acteurs de la ville quant au respect des structures médicales et du personnel humanitaire, avait permis à MSF de reprendre ses activités après un mois d’interruption complète.

« Notre unique objectif est de fournir des soins gratuits et de qualité aux populations les plus vulnérables de Bria et de la Haute-Kotto. Il n’est cependant pas acceptable que les équipes MSF travaillent dans la crainte de la prochaine agression » déclare Monique Doux, Coordinatrice Projet MSF à Bria. « Nous sommes à nouveau obligés de réduire une partie de nos activités. Pour pouvoir continuer à soigner, nous avons besoin de l’engagement de tous quant à la sécurité de nos employés, de nos structures et de nos patients » conclut-elle.

De telles décisions sont toujours très difficiles à prendre pour l’organisation.

MSF appelle une nouvelle fois tous les acteurs impliqués dans le conflit à protéger les populations civiles et à respecter l’action médicale.

MSF est présente à Bria depuis 2013 pour offrir des soins médicaux gratuits à l’ensemble de la population. Au premier semestre 2019, MSF a réalisé 30 000 consultations pédiatriques et hospitalisé 1 300 enfants de moins de 15 ans. Sur la même période, l’organisation a effectué 95 références chirurgicales, adulte et enfant, de Bria vers les structures de référence de Bangui.

Le mandat de MSF consiste à apporter une aide médicale neutre, impartiale et gratuite à ceux qui en ont le plus besoin lors de conflits, déplacements de population ou d’épidémies. L’organisation est présente en République centrafricaine depuis 1997 avec des projets à Bria, Bangassou, Bambari, Kabo, Batangafo, Paoua, Bossangoa, Carnot et Bangui, et dispose d’une équipe d’urgence mobile à l’échelle du pays.

Pour tout contact:

Fidèle NGOMBOU – Chargé Communication MSF en RCA.

Email: msf-bangui-comofficer@barcelona.msf.org; (+236)72521671 / (+236)75115981

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Afin de tenir enfin la Journée Mondiale de l'Alimentation et celle de la femme rurale prévue depuis 2018 par le gouvernement à Bambari, chef lieu d » ...la suite
La mosquée de Gobongo de Bangui détruite lors de la crise de 2013 et reconstruite par les fidèles et les jeunes du quartier a rouvert ses portes ce » ...la suite
Un épais silence plane sur les allées poussiéreuses de Birao. Seules de rares silhouettes y déambulent encore entre les cases vides et les haies d » ...la suite
L'Union Européenne (UE) a réitéré samedi 16 novembre 2019 son engagement à appuyer la protection de la faune et de la flore de la réserve nature » ...la suite
Le gouvernement centrafricain et la Banque Mondiale se préoccupent de l’accroissement de l’accès à l’électricité et à l’eau potable dans » ...la suite
Trois semaines après l'occupation de Bambouti par les hommes de l'UPC, la Minusca considère cette avancée de violation des dispositions de l'accord » ...la suite
L’administration aéroportuaire de Bangui se modernise de plus en plus. Près d’un milliard 200 millions de francs Cfa ont servi à construire les » ...la suite
Le leader de l'Unité pour la Paix en Centrafrique (UPC), Ali Darassa continue de défier l’autorité de l’Etat malgré l’accord politique pour » ...la suite
Les pluies diluviennes qui ont causé le débordement du lit du fleuve Oubangui et entraîné des inondations, ont laissé derrière elles plusieurs f » ...la suite
Depuis une semaine, la Centrafrique est touchée par les inondations les plus graves de ces vingt dernières années, en raison d'une crue sans préc » ...la suite