Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Intervention citoyenne du Député Martin ZIGUELE
Intervention citoyenne du Député Martin ZIGUELE

Chers compatriotes,

L'honorable Martin ZIGUELE, président du parti MLPC, est un homme fédérateur, loyal et démocrate. Son talent, son investissement patriotique au service du pays et sa clairvoyance l’ont toujours singularisé.

Ainsi, la patine du temps a façonné sa personnalité, la projetant au premier plan, pour que tout son être trouve l’exutoire à la mesure du tribun qu’il est. Aujourd’hui, l'honorable Martin ZIGUELE mène un combat républicain face à un terrorisme militarisé qui sévit dans nos provinces, car son souhait républicain est que notre pays retrouve la paix.

Il n'échappe à personne que nos compatriotes sont pris en otage par ce terrorisme armé, à l'origine de l'Accord Politique pour la Paix en république Centrafricaine (ARPP CA) dit Accord de Khartoum. Alors, il n'y a rien de surprenant que l'action de Mr ZIGUELE, qui est dans son rôle républicain, consiste en une pression sur les facilitateurs et garants de cet Accord de paix, préoccupé qu'il est par l'éradication de ces exactions.

Aussi, chacun peut comprendre l'intérêt qu'il porte à la mise en œuvre des dispositions dudit Accord, dans le strict respect des exigences qui en découlent.

Si dans la position qui est la sienne (Député de la Nation), faire un travail de veille  républicaine confine à la récupération politique comme le laisse entendre des détracteurs dont l'opposition politique, la question est alors :

Quelle autre attitude aurait-il dû adopter pour faire entendre la voix du peuple, dont il doit être la caisse de résonnance en tant qu’élu de la population?

S'il y a des sujets à amener au débat, devant la gravité du problème qui est national et non-partisan, il est grand temps que le patriotisme l'emporte sur le confort partisan qui fait hélas passer au plan accessoire, une préoccupation de paix plutôt fédératrice. Car la douleur imposée par cette situation n'est pas partisane.

Élevons le niveau d'expression de notre attachement à la République pour dépasser les clivages qui sont d'aucun intérêt dans la quête et la mise en œuvre des solutions de paix, une paix attendue par tous, tous partis confondus.

Un autre député d'un autre parti aurait eu la même démarche, cela ne pouvait que lui valoir le respect. Dans ce genre de problème, l'étiquette partisane n'est pas le prisme à travers lequel on apprécie le travail d'un député.

L'affaire est trop grave, trop sérieuse pour que des citoyens vraiment préoccupés par la sortie de crise, passent leur temps à scruter l'appartenance partisane des politiques en l'occurrence des députés, plutôt que de s'appesantir sur l'essentiel de leur action, pour une convergence ou une synergie pour le plus haut intérêt du pays tout entier.

Cela se traduit par:

  • retrouver la sécurité et la tranquillité de vie pour un vivre ensemble et une cohésion retrouvée,
  • permettre à la République de faire vivre les valeurs républicaines au plan politique et moral et renforcer ainsi la vie des institutions sur tout le territoire national.

Dans cette optique, Mr ZIGUELE a prolongé l'expression de sa préoccupation par le souhait de voir nos forces armées s'impliquer davantage sur le théâtre des opérations pour garantir une issue rapide, attendue par tout le pays et non exclusivement par un quelconque parti.

Les quelques lignes qui précédent constituent une intervention citoyenne qui n'a pour objet que le souci de vigilance, pour éviter tout dérapage verbal, à un moment où le "sérieux" des uns et des autres doit dépasser le confort partisan, dépasser la récupération politique et laisser place à l'excellence de tous ceux qui pensent avoir une ou des idées à partager, pour faire vivre la République.

Que Dieu bénisse la RCA.

               

 

                          Equipe de communication du MLPC

2 commentaires

N
A L'EQUIPE DE COMMUNICATION DU MLPC.

BLA, BLA, BLA !

RIEN NE SERT DE PARLER SEULEMENT NI DE FAIRE QUE DES DISCOURS. CAMARADES MILITANTS DU MLPC, GARDEZ VOS SOUFFLES POUR LES CAMPAGNES PRESIDENTIELLES PROCHAINES; CE SERA POUR BIENTÔT ET CELA POURRA VOUS DONNER PLUS DE VOIX. MAIS EN ATTEIDENTIELLES PROCHAINES; CE SERA POUR BIENTÔT ET CELA POURRA VOUS DONNER PLUS DE VOIX. MAIS EN ATTENDANT ET TOUT DE SUITE, LES CENTRAFRICAINS NE VEULENT PAS DE CES DISCOURS. LEUR SEUL SOUCI, C'EST DE VOIR DISPARAÎTRE DEFINITIVEMENT ET SANS DELAI LES GROUPES ARMES PRESENTS SUR LE TERRITOIRE. ILS NE VEULENT PLUS CONTINUER A SUBIR L'INSECURITE IMPOSEE PAR CES GROUPES ARMES TENUS PAR CES CHEFS DE GUERRE BANDITS MERCENAIRES SANS SCRUPULE ET DONT LEUR SEULE PREOCCUPATION, C'EST DE TERRORISER LES POPULATIONS ET LE POUVOIR EN PLACE AFIN DE FAIRE DISPARAÎTRE L'AUTORITE DE L'ETAT POUR BIEN PILLER ET BEAUCOUP MIEUX LES RESSOURCES MINIERES. C'EST POURQUOI, LES CENTRAFRICAINS DISENT NON ! ET STOP ! L'HEURE N'EST PLUS AU CULTE DE LA PERSONNALITE DEJA REVOLU. C'EST IDIOT ET MALHEUREUX SI DES CENTRAFRICAINS ET DES MILITANTS DES PARTIS POLITIQUES S'ENTÊTENT EN CES TEMPS D'EMANCIPATION INTELLECTUELLE ET DE NIVEAU DE CIVILISATION A CE TYPE DE COMPORTEMENT INSENSE DE BASSESSE POUR LA GLOIRE D'UN INDIVIDU. LES BEAUX ET GRANDS DISCOURS, LES ACCORDS POLITIQUES N'ONT AUCUN EFFET NI D'IMPACT SUR CES GROUPES ARMES COMPOSES QUE DE DELINQUANTS RECALCITRANTS ET CRIMINELS QUI DEPUIS 2013 PERTUBENT LA QUIETUDE DES CENTRAFRICAINS POUR AINSI PRENDRE EN OTAGE TOUT LE PAYS. NE VOYEZ VOUS PAS QU'ILS MASSACRENT COMME BON LEUR SEMBLE ET COMME ILS LE VEULENT ? NE VOUS RENDEZ PAS COMPTE QU'ILS NE S'IMPOSENT QUE PAR LA FORCE DE LEURS ARMES ? ET VOUS, VOULEZ VOUS RESTER A VOUS IMPOSER QUE PAR DES DISCOURS, DES SIGNATURES DES ACCORDS POLITIQUES ETC ETC ? QUELLE INUTILITE ? QUELLE PERTE DE TEMPS ? QUOI QU'IL EN SOIT, SI VOUS NE VOULEZ PAS CHANGER DE METHODE DE LUTTE CONTRE CES DJIHADISTES, SI VOUS N'UTILISEZ PAS D'AUTRES MOYENS MILITAIRES LOURDS ET D'ENVERGURE POUR LES METTRE HORS D'ETAT DE NUIRE, RIEN NE CHANGERA EN CENTRAFRIQUE. » lire la suite
P
monsieur N, vous avez raison, mais parfois on doit aussi être optimiste...

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L'ex-ministre des Finances et du Budget, Henri-Marie Dondra vient d'être nommé premier ministre après la démission de Firmin Ngrebada. Mais qui es » ...la suite
24 heures après la démission du premier ministre sortant Firmin Ngrebada, le président Faustin-Archange Touadéra a nommé ce 11 juin, Henri-Mari » ...la suite
La Russie soutient ouvertement depuis 2018 le gouvernement de Touadéra, notamment grâce à un accord bilatéral de défense et de nombreux paramilit » ...la suite
Alors que des discussions ont été engagées entre les émissaires de la CEEAC, la Communauté des États d’Afrique centrale et plusieurs acteurs d » ...la suite
Le Président de la République, Paul BIYA, a reçu en audience dans l’après-midi de mercredi 10 février 2021, la Ministre des Affaires étrangèr » ...la suite
La mise en œuvre de l'accord de paix du 6 février 2019 (APPR-RCA) entre le gouvernement centrafricain et 14 groupes armés devrait créer les condit » ...la suite
Je voudrais avant tout propos, vous inviter à observer avec moi, une minute de silence à la mémoire de l’Imam KOBINE LAYAMA, messager de paix et » ...la suite
Pour la ministre centrafricaine des Affaires étrangères, la réconciliation nationale passe aussi par la reddition des comptes pour mettre un terme » ...la suite
Le dialogue inclusif sollicité par le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, Antonio Guterres, s’intègre dans la mouvance de » ...la suite
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a exhorté mercredi les autorités centrafricaines "à entamer un véritable dialogue politique i » ...la suite