Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Du rififi au RDC de Désiré Kolingba Bilal
Du rififi au RDC de Désiré Kolingba Bilal

Bangui, 6 oct (C.A.P) - Le député de Satema, René Constant NGBONDO, président du groupe parlementaire RDC à l'Assemblée nationale vient de déposer au Secrétariat général du RDC avec copie au Bureau de l'Assemblée nationale.  Sa lettre de démission intervient non seulement pour la présidence du du groupe parlementaire RDC mais aussi du Bureau politique dudit parti suite à la décision que le Bureau politique du RDC a prise hier dimanche le 21 Octobre en la résidence de son président, Désiré N'ZANGA KOLINGBA pour suspendre le 1er vice-président du RDC de ses fonctions jusqu'à la tenue prochaine du congrès du parti. 

Par ailleurs, le groupe parlementaire RDC que dirige le député de Satéma, déclare vouloir continuer de travailler au sein de la majorité présidentielle. De même la seule membre du gouvernement qui y siège au nom du parti RDC, qui n'est autre que Mme NGBONDO Lucienne, entend demeurer au sein du gouvernement de Firmin NGREBADA

On le voit, il y a pour le moins du rififi au RDC et Désiré Bilal KOLINGBA, personnage taciturne et très secret, paie quelque part la facture de son manque de leadership à la tête du parti laissé par son défunt père et ses nombreux louvoiements politiques depuis le second tour des dernières présidentielles ses prises de positions trop opportunistes. Le prochain congrès de ce parti promet des affrontements et autres querelles politiques de positionnement  

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L'ex-ministre des Finances et du Budget, Henri-Marie Dondra vient d'être nommé premier ministre après la démission de Firmin Ngrebada. Mais qui es » ...la suite
24 heures après la démission du premier ministre sortant Firmin Ngrebada, le président Faustin-Archange Touadéra a nommé ce 11 juin, Henri-Mari » ...la suite
La Russie soutient ouvertement depuis 2018 le gouvernement de Touadéra, notamment grâce à un accord bilatéral de défense et de nombreux paramilit » ...la suite
Alors que des discussions ont été engagées entre les émissaires de la CEEAC, la Communauté des États d’Afrique centrale et plusieurs acteurs d » ...la suite
Le Président de la République, Paul BIYA, a reçu en audience dans l’après-midi de mercredi 10 février 2021, la Ministre des Affaires étrangèr » ...la suite
La mise en œuvre de l'accord de paix du 6 février 2019 (APPR-RCA) entre le gouvernement centrafricain et 14 groupes armés devrait créer les condit » ...la suite
Je voudrais avant tout propos, vous inviter à observer avec moi, une minute de silence à la mémoire de l’Imam KOBINE LAYAMA, messager de paix et » ...la suite
Pour la ministre centrafricaine des Affaires étrangères, la réconciliation nationale passe aussi par la reddition des comptes pour mettre un terme » ...la suite
Le dialogue inclusif sollicité par le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, Antonio Guterres, s’intègre dans la mouvance de » ...la suite
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a exhorté mercredi les autorités centrafricaines "à entamer un véritable dialogue politique i » ...la suite