Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Centrafrique : le gouvernement lance une opération de contrôle des fonctionnaires et agents de l'Etat
Centrafrique : le gouvernement lance une opération de contrôle des fonctionnaires et agents de l'Etat

 

 

French.china.org.cn | Mis à jour le 27-11-2019

Le gouvernement centrafricain lancera mercredi une vaste opération de contrôle des fonctionnaires et agents de l'Etat afin de se renseigner sur leur effectivité à leur poste, a déclaré mardi le ministre centrafricain de la Fonction publique, Jean-Christophe Nguinza.

Cette opération s'inscrit dans le cadre de la restauration de l'autorité de l'Etat partout sur le territoire centrafricain. En cas d'abandon de poste, les sanctions seront, entre autres, la suspension immédiate des salaires, et la traduction devant le conseil de discipline, a précisé M. Nguinza mardi dans une déclaration radiodiffusée.

Au pic de la crise dans le pays, de nombreux fonctionnaires et agents de l'Etat ont fui les régions sous contrôle des rebelles, ont fait remarquer des observateurs locaux.

Progressivement, les forces de défense et de sécurité commencent à être redéployées en vue de la restauration de l'Etat, ont-ils indiqué, affirmant que le personnel civil de la fonction publique est encore hésitant, craignant l'insécurité. 

 

Source: Agence de presse Xinhua

1 commentaire

N
MONSIEUR LE MINISTRE,

SI LES GROUPES ARMES GARDENT TOUJOURS LE CONTRÔLE DE CERTAINES REGIONS, COMMENT VOULEZ VOUS QUE LES FONCTIONNAIRES QUI Y SONT AFFECTES REPRENNENT EN TOUTE QUIETUDE LEURS POSTES ? ILS HESITENT A REPRENDRE LEURS POSTES, C'EST PARCE QU'ILS ONT PEUR POUR LEUR VIE. MONSIEUR LE MINISTRE HESITENT A REPRENDRE LEURS POSTES, C'EST PARCE QU'ILS ONT PEUR POUR LEUR VIE. MONSIEUR LE MINISTRE DE LA FONCTION PUBLIQUE, POUR ASSEOIR L'AUTORITE DE L'ETAT, VOUS CONTRAIGNEZ CES FONCTIONNAIRES ET AGENTS DE L'ETAT A REPRENDRE LEURS POSTES MALGRE LES RISQUES QU'ILS ENCOURENT. MAIS EN CAS DE MASSACRES PAR CES HOMMES ARMES, QUE DIREZ VOUS ? OCCUPEZ VOUS TOUT D'ABORD A EVACUER LES GROUPES ARMES DE CES REGIONS ET VOUS AUREZ RAISON DE PROCEDER AU CONTRÔLE EFFECTIF DE PRESENCE DES FONCTIONNAIRES DE CES LOCALITES COMME BON VOUS SEMBLE QUE DE LES ENVOYER N'IMPORTE OU A L'ABATTOIRE. MERCI- » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le 17 décembre 2018, le président Touadera lançait officiellement le grand DDR (Désarmement, démobilisation et réintégration) en Centrafrique q » ...la suite
Des mesures militaires sont en train d’être prises contre les éléments armés de l’UPC qui occupent la ville de Bambouti dans le Haut Mbomou de » ...la suite
Les journées portes ouvertes organisées par l’Union Européenne pour montrer l’impact de leur projet sur financement à travers le « Fond Bêko » ...la suite
Sans publicité, des consultations nationales ont bien eu lieu pour dessiner les contours de la Commission vérité, justice, réparation et réconcil » ...la suite
Le directeur pays de l'Onusida en Centrafrique Patrick Eba s'inquiète de la prévalence du VIH/Sida dans le pays. Environ 5000 décès liés à cette » ...la suite
La position des FACA à Kaga-Bandoro a été attaquée hier dans les après-midi par les hommes du MPC aux alentours du stade de la ville. Le premier » ...la suite
Depuis un an et demi, la protection civile centrafricaine peut compter sur plus de 140 sapeurs-pompiers volontaires pour intervenir à tout moment. Un » ...la suite
Le Cardinal Dieudonné Nzapalainga appelle le gouvernement et les partis politiques à un dialogue sur l’épineuse question du comité stratégique » ...la suite
C’est devant une foule des grands jours qu’a été lancée la grande campagne des ‘’16 jours d’activisme pour mettre fin à la violence fait » ...la suite
Le gouvernement dispose désormais d'une politique de l'électrification rurale. Ce plan est élaboré suite à un diagnostic fait par le Programme de » ...la suite