Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » RCA: le gouvernement interpellé sur un contrat attribué à la société Al Madina
RCA: le gouvernement interpellé sur un contrat attribué à la société Al Madina

 

 

Par RFI Publié le 30-11-2019 Modifié le 30-11-2019 à 02:14

 

L’Assemblée nationale a voté la loi de Finances 2020 vendredi 29 novembre à Bangui. Cela a été l’occasion pour plusieurs députés d’interpeller le ministre des Finances sur le contrat portant sur la production des documents administratifs sécurisés (carte nationale d’identité, carte de séjour, permis de conduire…), attribué à la société libanaise Al Madina et qui pose de nombreuses questions à Bangui jusqu’au sein de l’hémicycle.

« Qui a poussé le gouvernement a signé cette convention ? »

Le ministre des Finances est interpellé par plusieurs députés sur le sujet Al Madina, dont Aurélien Simplice Zingas.

« Pourquoi malgré les multiples écrits de ses collaborateurs attirant son attention sur le manque de sérieux du propriétaire de cette entreprise, pourquoi, malgré tout ça, il a insisté et il a signé la convention ? Nous disons que ce n’est pas sérieux et que le gouvernement ne travaille pas dans une transparence totale qui doit satisfaire tout le monde. »

Le propriétaire de la société Al Madina, Aziz Nassour, a été condamné par la justice belge en 2004 pour participation à une organisation criminelle, commerce illégal de diamants et faux en écriture. Il avait aussi été mis sur liste des sanctions des Nations unies pour sa contribution au conflit du Liberia par la vente de diamants.

« Le ministre ne voulait pas s’immiscer : il a dit ce volet ça ne le concerne pasavance le député Thierry Vackat. Nous devons confier nos données à une structure fiable cela relève de la souveraineté de la République centrafricaine. Nous ne pouvons pas confier à des officines qui sont liées à des groupes terroristes. »

Le ministre des Finances Henri Marie Dondra a affirmé ne pas avoir violé les textes en ne présentant pas le contrat au Parlement comme l’accusent certains. Car il s’agit d’une délégation de service et non d’une convention financière, a-t-il justifié.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Chers frères et sœurs dans le Christ, Notre archidiocèse a vécu des moments importants ces derniers temps : D’abord la rentrée pastorale di » ...la suite
Lundi matin, les membres de l’association Cap Centrafrique se sont retrouvés sur un parking pour le départ du premier container destiné à Sibut. » ...la suite
247 soldats gabonais du 5e Bataillon de réserve déployés en novembre 2018 au sein de la Mission onusienne dans ce pays et arrivés en fin de missio » ...la suite
A peine de retour de mission à Bangui, le Cardinal Dieudonné Nzapalainga a choisi le cadre d’une conférence de presse, ce mercredi 4 décembre, p » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) a indiqué mercredi qu’ell » ...la suite
Le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra a décoré dimanche six experts chinois de l'agriculture à l'occasion de la célébration à B » ...la suite
Le chef de l'État Félix Tshisekedi qui a séjourné dimanche 1er décembre à Bangui en République Centrafricaine, a été élevé à la dignité d » ...la suite
Félix Tshisekedi qui était dimanche 1er décembre, à Bangui, en Centrafrique, s'est rendu ce lundi à Zongo. Cette ville congolaise frontalière de » ...la suite
Les médias kinois de ce lundi reviennent ce matin sur la visite du Président Tshisekedi en République centrafricaine. Le chef de l’Etat Félix » ...la suite
Le Président de la République Issoufou Mahamadou a reçu, ce vendredi 29 novembre, l’ancien Président de Centrafrique Michel Djotodia. Il est » ...la suite