Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » RCA: le gouvernement interpellé sur un contrat attribué à la société Al Madina
RCA: le gouvernement interpellé sur un contrat attribué à la société Al Madina

 

 

Par RFI Publié le 30-11-2019 Modifié le 30-11-2019 à 02:14

 

L’Assemblée nationale a voté la loi de Finances 2020 vendredi 29 novembre à Bangui. Cela a été l’occasion pour plusieurs députés d’interpeller le ministre des Finances sur le contrat portant sur la production des documents administratifs sécurisés (carte nationale d’identité, carte de séjour, permis de conduire…), attribué à la société libanaise Al Madina et qui pose de nombreuses questions à Bangui jusqu’au sein de l’hémicycle.

« Qui a poussé le gouvernement a signé cette convention ? »

Le ministre des Finances est interpellé par plusieurs députés sur le sujet Al Madina, dont Aurélien Simplice Zingas.

« Pourquoi malgré les multiples écrits de ses collaborateurs attirant son attention sur le manque de sérieux du propriétaire de cette entreprise, pourquoi, malgré tout ça, il a insisté et il a signé la convention ? Nous disons que ce n’est pas sérieux et que le gouvernement ne travaille pas dans une transparence totale qui doit satisfaire tout le monde. »

Le propriétaire de la société Al Madina, Aziz Nassour, a été condamné par la justice belge en 2004 pour participation à une organisation criminelle, commerce illégal de diamants et faux en écriture. Il avait aussi été mis sur liste des sanctions des Nations unies pour sa contribution au conflit du Liberia par la vente de diamants.

« Le ministre ne voulait pas s’immiscer : il a dit ce volet ça ne le concerne pasavance le député Thierry Vackat. Nous devons confier nos données à une structure fiable cela relève de la souveraineté de la République centrafricaine. Nous ne pouvons pas confier à des officines qui sont liées à des groupes terroristes. »

Le ministre des Finances Henri Marie Dondra a affirmé ne pas avoir violé les textes en ne présentant pas le contrat au Parlement comme l’accusent certains. Car il s’agit d’une délégation de service et non d’une convention financière, a-t-il justifié.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Jean-Marc Grosgurin, ambassadeur à Conakry, est pressenti pour être nommé à Bangui. Seul souci, son fils policier vient de tenir des propos racist » ...la suite
Teddy Weïdane, député de la circonscription de Bouca 2, est accusé d’escroquerie et vol aggravé. Même si l’enquête judiciaire sur la fra » ...la suite
L’Union européenne (UE) a organisé une deuxième opération du Pont aérien Humanitaire de l’UE à destination de Bangui, cette fois-ci en coop » ...la suite
Le lieutenant-colonel Christophe Tomc quittera ses fonctions fin juillet à la tête de la compagnie de gendarmerie de Pontivy, qui rayonne sur 53 com » ...la suite
Environ 3 millions FCFA, c’est le coût total des travaux de réfection effectués par la MINUSCA de l’Aéroport International de Bangui M’poko, » ...la suite
Environnement. « Dans ce pays miné par les conflits armés, comment préserver la faune sauvage alors que l’État n’a pas les moyens de faire re » ...la suite
Plusieurs matériels ont été emportés par les assaillants, identifiés comme des combattants rebelles du FPRC, selon plusieurs sources sécuritaire » ...la suite
Un accord est intervenu dans la nuit de lundi à mardi entre les 193 membres de l'ONU pour maintenir à environ 6,5 milliards de dollars le budget ann » ...la suite
Une attaque lâche a été perpétrée dimanche soir par des éléments armés du mouvement 3R près de la localité de Besson, préfecture de la Nana » ...la suite
La Centrafrique a été déclarée libre du poliovirus sauvage, vecteur de la poliomyélite, a annoncé jeudi le ministre de la Santé et de la Popula » ...la suite