Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Nouvelles nationales sur RNL
Nouvelles nationales sur RNL

RCA : L’Onusida s'inquiète de la prévalence du VIH dans le pays

 

https://www.radiondekeluka.org/ mardi 3 décembre 2019 14:53

 

Le directeur pays de l'Onusida en Centrafrique Patrick Eba s'inquiète de la prévalence du VIH/Sida dans le pays. Environ 5000 décès liés à cette maladie sont enregistrés ainsi qu'entre 60.000 à 80.000 cas de personnes nouvellement infectées par an selon, Patrick Eba appelle à une mobilisation générale contre cette pandémie à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre ce fléau.

"Nous sommes inquiets du VIH/Sida dans ce pays qui a fait de progrès notable dans la réponse au VIH. Nous avons aujourd'hui environ 40.000 personnes sous traitement antirétroviral. Cela est un progrès significatif, une progression de 40% en 18 mois" a noté Patrick Eba.

En dépit des efforts du gouvernement à travers le Comité National de Lutte contre le Sida (CNLS), les données statistiques restent élevées. "Nous saisissons cette opportunité pour demander plus d'appui pour la réponse au VIH/Sida. Si nous n'avons pas plus de moyens, nous ne pouvons pas atteindre les 60% de personnes qui ne bénéficient pas de traitement" a-t-il plaidé.   

En Centrafrique, l'action est placée sous l'angle communautaire axée sur le thème "les communautés font la différence".

MSF institue une stratégie pour réduire le taux de prévalence au VIH/Sida

Médecin Sans Frontière met en place des Groupes Communautaires d'ARV, une stratégie de prise en charge des personnes vivant avec le VIH/Sida. Celle-ci se veut pratique et organisée en faveur des personnes déjà sous traitement. "Nous avons mis en place une stratégie communautaire appelée - Ka-Gué - un groupe de patients séropositifs qui sont sous traitement antirétroviral qui sont stables et qui habitent le même endroit. Ces patients se mettent en groupe et choisissent un responsable et s'organisent afin de se soutenir" a expliqué Laurent Lwindi Mukota, responsable programme VIH à MSF à Bangui.  

Cette politique présente plusieurs avantages pour les personnes sous traitement. "Nous donnons des médicaments pour une durée de 6 mois aux patients. Cela leur permet de pouvoir rester chez eux, faire calmement leurs travaux et éviter à ce qu'ils soient tout le temps dans la rue pour venir les chercher" a indiqué Laurent Lwindi Mukota.

 

 

RCA : 200 réfugiés Centrafricains en RDC de retour au bercail

 

mardi 3 décembre 2019 14:50

 

200 ressortissants Centrafricains refugiés en République Démocratique du Congo sont de retour ce 2 décembre 2019 dans la capitale. L’opération de rapatriement a été rendue possible par le Haut Commissariat des Réfugiés (HCR) et le gouvernement Centrafricain. Ces ex-refugiés se disent contents de retrouver leur patrie après plusieurs années d’absence liée à la crise.

Après plus de six ans d’absence, les rapatriés ont foulé le sol centrafricain le sourire aux lèvres. A Bangui, ils ont été accueillis au Port Amont par Filippo Grandi, Haut commissaire du HCR et la Ministre de l’Action humanitaire Virginie Baïkoua. Le gouvernement promet tout mettre en œuvre pour faciliter leur réintégration.

« Nous avons commencé par les déplacés internes. Mais après la signature de l’accord tripartite, nous sommes concentrés sur l’accueil de nos compatriotes réfugiés dans les pays voisins », explique Virginie Baïkoua, indiquant que aujourd’hui « pour apporter l’équilibre, il va falloir qu’on pense à mettre en place des activités de retour pour les compatriotes déplacés internes ».

Les Nations Unies aussi s’engagent à faciliter le retour au pays des Centrafricains qui ont fui le pays à cause de la crise. « Il ne faut pas oublier qu’au moment où nous voyons ces réfugiés rentrer, il y a encore beaucoup de déplacés dans le pays, qui méritent aussi le support et l’appui de la communautaire internationale et des autorités centrafricaines » relève Filippo Grandi, Haut commissaire du HCR.

« Nous avons encore des centaines de milliers de réfugiés de l’autre côté de l’Oubangui, mais aussi au Congo Brazzaville, au Cameroun, au Tchad et dans d’autres pays » ajoute-t-il.

Une satisfaction pour les rapatriés. « Cela fait plusieurs années que ma patrie m’a manquée. Je suis contente de retrouver mon pays la RCA. Je remercie beaucoup le Président de la République » lâche Mireille Andjipakota, l’une des refugiés joyeuse de retrouver sa terre natale.

Le HCR organise ces derniers temps plusieurs opérations de rapatriement des Centrafricains qui se sont réfugiés dans les pays voisins à cause de la crise qui a durement frappé leur pays.  

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L’Autorité nationale des élections a annoncé les résultats des législatives tenues le week-end dernier. En décembre, le scrutin avait été fo » ...la suite
La configuration de la 7ème législature de la 6ème République se dessine à l'horizon en attendant la décision de la Cour constitutionnelle. L'Au » ...la suite
La campagne électorale pour les élections législatives partielles s’est ouverte ce samedi 27 février 2021 en République centrafricaine, et ce j » ...la suite
Lors d’une réunion, mercredi, du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la situation en RCA, la Centrafricaine Martine Kessy Ekomo-Soignet a p » ...la suite
En Centrafrique, les opérations de reconquête du territoire par l’armée et les alliés bilatéraux se poursuivent. L’armée centrafricaine a re » ...la suite
Les députés centrafricains sollicitent de l’exécutif une session extraordinaire pour statuer sur les conditions d’organisation des prochaines o » ...la suite
Près de 3.000 personnes se sont rassemblées à Bangui pour remercier la Russie qui avait envoyé des instructeurs et ainsi aidé l’armée gouverne » ...la suite
Dans un décret signé le 12 février 2021, le président Touadéra convoque le corps électoral pour le deuxième tour, ainsi que pour la reprise du » ...la suite
Les réfugiés centrafricains arrivent en grand nombre au Nord de la RDC, en raison des violences et de l’insécurité survenues dans le contexte de » ...la suite
En cause, des attaques de groupes armés sur la route principale reliant le pays au Cameroun empêchent l’acheminement de l’aide humanitaire et de » ...la suite