Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » La Centrafrique entend baisser les taxes à l'exportation des pierres précieuses
La Centrafrique entend baisser les taxes à l'exportation des pierres précieuses

 

French.china.org.cn | Mis à jour le 07-12-2019

 

Le gouvernement centrafricain prévoit de baisser les taxes à l'exportation des pierres précieuses, à la fois pour lutter contre la fraude et augmenter la quantité des pierres destinées à l'exportation, a appris vendredi Xinhua de source officielle.

La taxe à l'exportation sur le diamant va passer de 6,25% à 4% tandis que celle sur l'or va baisser de 5,25% à 2,25%, a indiqué le ministre centrafricain des Mines et de la Géologie, Léopold Mboli Fatran, au sortir d'une réunion avec les opérateurs du secteur.

Il s'agit pour lui de rendre concurrentielle cette taxation par rapport aux pays limitrophes, afin d'éviter que les exportateurs exportent les pierres précieuses collectées sur le territoire centrafricain depuis ces pays.

En plus de cette réduction des taxes à l'exportation sur les pierres précieuses, le ministre a ajouté que son pays serait bientôt doté de deux bureaux d'achat de diamant et d'or destinés à l'exportation.

Selon lui, ces nouvelles mesures découlent d'une étude menée par des fiscalistes du secteur, laquelle ayant également permis au gouvernement de reconsidérer plusieurs dispositions du Code minier centrafricain qui entreront en vigueur d'ici l'année prochaine.

 

Source: Agence de presse Xinhua

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Au moins 1000 participants sont attendus les 17 et 18 mai prochain à Bangui, la capitale centrafricaine au Forum Africa developpement for Bangui, un » ...la suite
Sous le Haut Patronage de SE Pr. Faustin Archange TOUADERA, Président de la République, le Gouvernement de la République Centrafricaine à travers » ...la suite
Les perspectives économiques de la République centrafricaine (RCA) sont globalement satisfaisantes et tablent sur une croissance de 4,8% à moyen te » ...la suite
Financé à hauteur de 5,3 milliard par la Banque Africaine de développement (BAD), en présence du président de la République Faustin Archange Tou » ...la suite
Début de solution à la crise des pièces de nouveau en circulation en Centrafrique. La Banque Centrale (BEAC) annonce l'approvisionnement pour palli » ...la suite
Selon Daniel Mackaire Eloung Nna, le secrétaire permanent du Secrétariat national de suivi du Processus de Kimberley, les artisans miniers installé » ...la suite
Les performances économiques en Centrafrique étaient bonnes en 2019 selon le Fonds Monétaire International (FMI). Cependant, le gouvernement doit e » ...la suite
La Russie va présider le Processus de Kimberley pendant toute l’année 2020. Cet organe tripartite censé lutter contre les diamants des conflits s » ...la suite
La Russie prend ce mercredi 1er janvier la présidence du processus de Kimberley, processus qui encadre le commerce du diamant en Afrique. Le Kremlin » ...la suite
Le Ministre des Mines et de la Géologie, Léopold M’boli-Fatrane a annoncé la tenue prochaine à Bangui, sous le très haut patronage du Présiden » ...la suite