Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » A propos de l’alliance contre-nature de Meckassoua et Bertin Béa
A propos de l’alliance contre-nature de Meckassoua et Bertin Béa

DECLARATION DE TALITHA KOUM CENTRAFRIQUE RELATIVE AUX AGITATIONS DE L’OPPOSITION ET A L’APPEL EHONTE AU RETOUR DE L’EX-PRESIDENT FRANCOIS BOZIZE YANGOUVONDA

 

TALITHA KOUM Centrafrique observe avec beaucoup d’inquiétude les agitations de l’opposition ces derniers temps et surtout l’appel éhonté au retour de l’ex-Président François BOZIZE lancé ci et là par ceux-là mêmes qui ont occasionné sa chute et favorisé sa fuite et son exil vers l’extérieur.

En effet, un meeting organisé à Boy-Rabe dans le 4eme arrondissement de Bangui sur le terrain de Ndress2 le 7 Décembre 2019 autour d’une petite centaine de manifestants a réuni une fois de plus les ténors de la haine et de la division nationale, les mêmes qui ont plongé le pays dans la pire crise de son histoire et qui ne cherchent qu’une seule chose, assouvir leurs ambitions personnelles, je veux citer les trois principaux nommés ABDOU-KARIM MECKASSOUA du « Chemin de l’Esperance », Bertin BEA du KNK et le marmiton Thierry SAVANAROLE MALEYOMBO, ancien coursier des dignitaires du KNK, chantre du BDR ou « BOZIZE DOIT RENTRER ».

L’occasion a servi aux nouveaux « alliés contre-nature » de lancer un appel au retour de l’ex-Président François BOZIZE exilé à Kampala en Ouganda.

Nombreux sont les centrafricains qui s’étonnent et restent dubitatifs face à ce mariage de dupes entre un Abdou Karim MECKASSOUA qui a été l’artisan de la chute du régime KNK et du départ en exil de son leader BOZIZE, et un certain Bertin BEA, transfuge du MDD, voltigeur politique notoirement connu, qui a réussi le coup de maître en faisant descendre de son piédestal un Karim MECKASSOUA,  occasionnant sa chute vertigineuse de son prestigieux poste de Président de l’Assemblée Nationale. N’oublions que KARIM MECKASSOUA lui-même avait entre-temps organisé l’éjection de Bertin BEA de l’Assemblée des parlementaires du Grand Lac….

Tout porte à croire que ces ennemis d’hier et amis de circonstance aujourd’hui, aient enfin trouvé un point de convergence et un cahier des charges qui ne vise qu’un seul objectif, celui de maintenir le peuple centrafricain dans le chaos et entretenir la crise par tous les moyens.

La faible mobilisation observée autour de cette manifestation qui n’a réuni qu’une poignée de militants du KNK et quelques miliciens en grands boubous et armés venus du KM5, est la preuve s’il en était besoin du rejet de cette stratégie du tout chaos par le peuple centrafricain qui n’aspire qu’à la paix et à l’unité de toute la nation. C’est aussi le signe du rejet de cette classe politique aigrie, qui ne veut le pouvoir que pour le pouvoir, et s’obstine à déstabiliser par tous les moyens le Régime du Président Faustin Archange TOUADERA qui a de toute évidence le soutien indéfectible de la population au vu des efforts consentis pour la consolidation de la paix, la cohésion sociale et le retour de la confiance entre le peuple et ses dirigeants.

Nos trois mousquetaires à la mémoire courte ignorent-ils que l’ex-Président  François BOZIZE reste sous le coup d’un mandat d’arrêt lancé contre lui depuis par les régimes de transition sous DJOTODJIASAMBA-PANZA et Alexandre NGUENDET, mais qu’il est aussi sous sanction des Nations-Unies avec une interdiction de voyage ?

Le jeu est subtil et on le sait. Le subterfuge BEA Bertin veut vendre le KNK au prix le plus cher à son ami de circonstance MECKASSOUA, et pour ce faire il faut éliminer l’obstacle BOZIZE en favorisant son retour au pays, ce qui l’emmènerait droit en prison. BOZIZE en prison, BEA Bertin aurait donc l’argument nécessaire et la légitimité pour soutenir, contre monnaie sonnante et trébuchante la candidature du djihadiste MECKASSOUA sans susciter le moindre soupçon et encore moins la colère des militants du KNK.

Pauvre Honorable Nadia Christine BEA, tu dois certainement te remuer dans ta tombe pour cette haute trahison de ce mari irresponsable qui s’allie aujourd’hui sans objection de conscience avec celui que tu as combattu de toute ton énergie.

Le peuple centrafricain n’est pas dupe et observe les faits et gestes de ces ennemis de la nation.

Nous appelons chaque fille et chaque fils de Centrafrique à une vigilance accrue pour barrer la route à ces oiseaux de mauvaise augure, ces croque-morts et partisans du tout chaos qui veulent raviver la fibre de la haine et de la division.

Nous ne les laisserons pas faire, ils trouveront le peuple devant eux comme un seul homme et récolteront ce qu’ils auront semé.

Comme le disent nos amis italiens « CHI INGANNA IL POPOLO SCAVA LA SUA TOMBA ».

 

  Fait à Bangui, le 9 Décembre 2019

Le Coordonnateur de Talitha Koum Centrafrique

Blaise Didacien KOSSIMATCHI

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Aux Etats-Unis d’Amérique, le président Trump et son Administration s’appuient ouvertement et sans retenue sur les Églises évangéliques, nota » ...la suite
Un homme de 46 ans est toujours en garde à vue ce mardi 15 septembre. Il sera poursuivi pour violences aggravées. La veille, sa voiture a foncé vol » ...la suite
A quelques jours de la convocation du corps électoral et de l’ouverture du dépôt des candidatures, les partis politiques s’activent à travers » ...la suite
Depuis le transfert de responsabilités de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA) à la MINUSCA, le 1 » ...la suite
Le nouvel ambassadeur de France en Centrafrique, Jean-Marc Grosgurin, a été reçu le 11 septembre au Palais de la Renaissance pour présenter ses le » ...la suite
La mission onusienne de maintien de la paix en Centrafrique (MINUSCA) applique la tolérance zéro vis-à-vis de tous les groupes armés qui saboterai » ...la suite
L’ancien président de la République de Centrafrique, Michel Djotodia, a exprimé peu après son retour d’un exil de six ans au Bénin, sa volont » ...la suite
Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Firmin NGREBADA, a présidé ce lundi 7 septembre 2020, une réunion avec le Ministre de la Défense Nation » ...la suite
Aristide Bruno Reboas, président du Parti Chrétien Démocrate, a annoncé le lundi 07 septembre à Bangui sa candidature à la présidentielle de 20 » ...la suite
Comment expliquer tous ces généraux milliardaires assis paisiblement et leur pays occupé à 70% par des soi-disant terroristes appuyés par des for » ...la suite