Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Tenue prochaine à Bangui d’un salon international des mines, des carrières et du pétrole
Tenue prochaine à Bangui d’un salon international des mines, des carrières et du pétrole

 

 Bangui, 11 déc. (ACAP)- Le Ministre des Mines et de la Géologie, Léopold M’boli-Fatrane a annoncé la tenue prochaine à Bangui, sous le très haut patronage du Président Faustin-Archange Touadéra, du 27 au 29 février 2020, d’un salon international des mines, des carrières et du pétrole sous le thème : « Invest in Africa Mining, Quarries ; Oil and Gas Opportunities », lors d’une conférence de presse organisée mercredi 11 décembre 2019 à Bangui.

Le Ministre Léopold M’boli-Fatrane a expliqué que cet événement panafricain réunira de hautes personnalités, des capitaines d’industrie, des investisseurs, des fournisseurs de services, des sociétés minières et pétrolières, des entreprises de carrières et de métiers connexes à travers des conférences thématiques, des rencontres d’affaires B2B, des expositions, des événements spéciaux de réseautage et une cérémonie de distinction des meilleures entreprises minières, de carrières et pétrolières du continent africain.

Il a souligné qu’en sa qualité de ministre en charge du développement minier et pétrolier au sein du gouvernement centrafricain et en accord avec les plus hautes autorités du pays, ses collaborateurs et les partenaires, il a décidé qu’il était temps que les secteurs minier et pétrolier centrafricains soient révélés au monde entier et que la République Centrafricaine puisse tirer pleinement profit de ses ressources naturelles pour son développement.

Selon lui, un tel événement ne saurait se tenir sans un engagement ferme au plus haut niveau de l’Etat et il a tenu à rendre un hommage mérité aux hautes personnalités qui accompagnent ce projet notamment, le Président Faustin-Archange Touadéra, le Premier Ministre Firmin Ngrébada, M. Aliko Dangoté, parrain du SEMICA Centrafrique 2020, M. Mahamoudu Bonkoungou, Co-parrain du SEMICA Centrafrique 2020.

Il a fait savoir que pendant trois jours, Bangui sera la vitrine minière et pétrolière du continent africain et il invite la population centrafricaine à réserver un accueil chaleureux à nos hôtes durant tout leur séjour dans notre pays.

 Il convient de rappeler que le cabinet SEMICA est un cabinet privé, qui intervient dans plusieurs pays et dont la mission serait de rechercher les partenaires financiers, qui vont investir en République Centrafricaine dans les domaines précités.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La cryptomonnaie est dans l’air du temps. Oui mais… C’est quoi au juste une cryptomonnaie ?! Et comment ça marche ? Nous sommes là pour vous a » ...la suite
Changpeng Zhao, CEO de Binance, la plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaie au monde, a rencontré le dirigeant de la République centrafr » ...la suite
La Banque africaine de développement (BAD) a obtenu 32,8 milliards de dollars d’engagements d’investissement pour des projets en Afrique, a décl » ...la suite
Le concept de cryptomonnaie n’est pas récent, mais ce n’est que récemment qu’il a pris de l’ampleur et a été plus ou moins vulgarisé à t » ...la suite
C’est la quintessence de la mission effectuée par le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Cameroun, le Gabon, la République du » ...la suite
Au soir du 22 avril 2022, les médias furent unanimement interloqués par le virage que prenait la politique monétaire de la République centrafricai » ...la suite
Le groupe de spécialistes internationaux du bitcoin, qui s'est rendu fin mai en Centrafrique, a envoyé une note d'analyse au président centrafricai » ...la suite
La Russie, soutenue par la Biélorussie, la République centrafricaine, le Kirghizistan et le Mali, a torpillé une proposition soutenue par l’Occ » ...la suite
Le Forum économique de Saint-Pétersbourg s’est ouvert hier, mercredi 15 juin, pour sa 25e édition dans un contexte particulier pour le pays organ » ...la suite
Malgré les efforts qui ont été faits sur certains aspects de la gestion économique de la RCA, la question des arriérés de dettes à rembourser e » ...la suite