Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Tenue prochaine à Bangui d’un salon international des mines, des carrières et du pétrole
Tenue prochaine à Bangui d’un salon international des mines, des carrières et du pétrole

 

 Bangui, 11 déc. (ACAP)- Le Ministre des Mines et de la Géologie, Léopold M’boli-Fatrane a annoncé la tenue prochaine à Bangui, sous le très haut patronage du Président Faustin-Archange Touadéra, du 27 au 29 février 2020, d’un salon international des mines, des carrières et du pétrole sous le thème : « Invest in Africa Mining, Quarries ; Oil and Gas Opportunities », lors d’une conférence de presse organisée mercredi 11 décembre 2019 à Bangui.

Le Ministre Léopold M’boli-Fatrane a expliqué que cet événement panafricain réunira de hautes personnalités, des capitaines d’industrie, des investisseurs, des fournisseurs de services, des sociétés minières et pétrolières, des entreprises de carrières et de métiers connexes à travers des conférences thématiques, des rencontres d’affaires B2B, des expositions, des événements spéciaux de réseautage et une cérémonie de distinction des meilleures entreprises minières, de carrières et pétrolières du continent africain.

Il a souligné qu’en sa qualité de ministre en charge du développement minier et pétrolier au sein du gouvernement centrafricain et en accord avec les plus hautes autorités du pays, ses collaborateurs et les partenaires, il a décidé qu’il était temps que les secteurs minier et pétrolier centrafricains soient révélés au monde entier et que la République Centrafricaine puisse tirer pleinement profit de ses ressources naturelles pour son développement.

Selon lui, un tel événement ne saurait se tenir sans un engagement ferme au plus haut niveau de l’Etat et il a tenu à rendre un hommage mérité aux hautes personnalités qui accompagnent ce projet notamment, le Président Faustin-Archange Touadéra, le Premier Ministre Firmin Ngrébada, M. Aliko Dangoté, parrain du SEMICA Centrafrique 2020, M. Mahamoudu Bonkoungou, Co-parrain du SEMICA Centrafrique 2020.

Il a fait savoir que pendant trois jours, Bangui sera la vitrine minière et pétrolière du continent africain et il invite la population centrafricaine à réserver un accueil chaleureux à nos hôtes durant tout leur séjour dans notre pays.

 Il convient de rappeler que le cabinet SEMICA est un cabinet privé, qui intervient dans plusieurs pays et dont la mission serait de rechercher les partenaires financiers, qui vont investir en République Centrafricaine dans les domaines précités.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Les autorités centrafricaines ont annoncé la fin, ou en tout cas la réévaluation, de la coopération douanière russe. Cet accord signé le 7 mai » ...la suite
VALIDATION DU CODE MINIER DE LA RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE BANGUI, LE 5 OCTOBRE 2021 - Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale ; - » ...la suite
Fortement enclavée, la République centrafricaine se rabat principalement sur le port de Douala (Cameroun) pour ses échanges commerciaux. Mais en pl » ...la suite
Le Président de la République Son Excellence Professeur Faustin Archange TOUADERA a effectué ce matin à 8heures dans les bureaux de la Banque mond » ...la suite
Ousmane Diagana, vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique centrale et de l’Ouest, achève ce samedi 18 septembre une visite de quatre » ...la suite
Le Président de la République Son Excellence Professeur Faustin Archange TOUADERA a présidé ce jour, vendredi 17 septembre 2021, une réunion de t » ...la suite
Aujourd’hui, c’est un Grand Jour pour la Commercial Bank Centrafrique. BGFI BANK va racheter 71% des parts d’actions détenues par l’Etat cent » ...la suite
La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a ouvert une ligne de crédit de 15 milliards de FCFA (26 millions de dollars) » ...la suite
La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (Bdeac) veut aider la Centrafrique à renforcer son système sanitaire pour mieux lutter » ...la suite
Encore en phase d’exploration, la Centrafrique prévoit de passer à l’exploitation de sa ressource pétrolière. Le pays veut anticiper en forman » ...la suite