Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Gabon : Un Etat en zones troubles
Gabon : Un Etat en zones troubles

 

Par Corbeaunews 11 décembre 2019

 

Libreville (Gabon) – CNC – La chute de Brice Laccruche Alihanga fait couler beaucoup d’encres au Gabon. Hormis ce limogeage, il est annoncé d’autres départs dans l’entourage d’Ali Bongo. Pendant ce temps, l’opposant Jean Ping annonce un combat dans les tout prochains jours.

 Dans l’entourage du président Ali Bongo, le courant ne passe pas bien. Des proches d’Ali Bongo se regardent en chiens de faïence. En nommant son fils comme chargé des affaires présidentielles, Ali Bongo a créé la colère de ses partisans au sein même de son entourage. Selon nos sources émanant des proches d’Ali Bongo, d’autres départs sont prévus dans son entourage.

Jean Ping hausse le ton

L’opposant Gabonais Jean Ping sort de sa réserve pour dire ses quatre vérités à Ali Bongo. « Nous ne sommes pas dupes de ce qui se trame derrière cette nomination anticonstitutionnelle. Elle confirme une fois de plus, la monarchisation de la République » dit-il.

 « Le temps est venu »

L’ancien président de la commission de l’Union africaine (UA), va plus loin pour lancer un grand appel. « Après avoir longtemps fait barrage contre toute tentation de jeter qui que ce soit en pâture ou à la vindicte populaire, je dis au peuple gabonais que, si nécessaire, le temps est venu de désigner l’ennemi, de se lever et de marcher » poursuit-il.

Arfang Sagna

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Pressés par la Beac, les Etats de la Cemac ont finalement cédés en transmettant près de 140 copies de conventions signées avec les opérateurs p » ...la suite
Le Cameroun prend déjà en charge plus de 500 000 réfugiés centrafricains, et voit cette population en détresse grossir de jour en jour. L’ONU q » ...la suite
C’est la résolution prise jeudi dernier au terme de la rencontre entre le ministre des Transports, celui du Commerce et les syndicats des transport » ...la suite
Les représentants de plusieurs pays africains de la région des Grands Lacs, réunis vendredi à Luanda en un mini-sommet sur la situation en Centraf » ...la suite
Idriss Deby réaffirme son "attachement au respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale" de la Centrafrique. Le chef de l'État tch » ...la suite
Un mois après l’audience accordée par Ali Bongo au ministre centrafricain des Affaires étrangères, Sylvie Baipo Temon, émissaire de son homolog » ...la suite
Les onze pays de la Communauté économique des États d'Afrique centrale (CEEAC), réunis vendredi en sommet au Gabon, ont appelé à la fin "des cri » ...la suite
La RCA est un vaste pays enclavé se situant au cœur de l’Afrique Centrale. La position d’enclavement de la RCA constitue une contrainte majeure, » ...la suite
En Afrique Centrale, la question des infrastructures concernant les services de base (eau, énergie, télécommunications et transports) est au centre » ...la suite
Premier scrutin depuis la promulgation de la nouvelle Constitution et l’instauration du « régime présidentiel intégral », l’élection à la m » ...la suite