Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Centrafrique : le retour de Bozizé cristallise les tensions
Centrafrique : le retour de Bozizé cristallise les tensions

Lu pour vous

 

https://www.dw.com/ 17.12.2019  par Jeff Murphy Barès

 

Le climat politique est tendu depuis le retour à Bangui de l’ex-président Bozizé. Il est rentré de son exil en Ouganda où il se trouvait depuis son renversement en 2013. Et son arrestation pourrait être imminente

Aucune réaction officielle n’est enregistrée de la part des dirigeants centrafricains, alors que l’ancien chef d’Etat a déjà passé trois jours dans la capitale, Bangui.

Le doute plane toujours sur la manière dont il a pu entrer dans le pays. Un doute qui illustre un malaise difficile à cacher par les autorités du pays.

Des interrogations sur le retour de Bozizé

Par quels moyens François Bozizé a-t-il débarqué à Bangui ? Où réside-t-il dans la ville ? Quelles sont les motivations de ce retour alors qu’il est visé par des sanctions des Nations unies ainsi que par un mandat d’arrêt de la justice centrafricaine ?

Autant de questions auxquelles le gouvernement n’est pour l’instant pas en mesure de répondre.

Même si les autorités promettent de livrer leurs versions officielles lors d’une conférence de presse mercredi (18 décembre), elles dénoncent la démarche unilatérale de l’ancien président, affirmant que celui-ci est revenu sans les avoir prévenues.

Elles confient toutefois être sollicitées par le KNK, le parti de François Bozizé, pour assurer la sécurité de ce dernier maintenant qu’il est sur le territoire national.

Une demande délicate à exécuter pour le gouvernement tant que le lieu de résidence de François Bozizé est tenu secret, pour des raisons de sécurité, d’après son entourage.

Des craintes de son arrestation

Interrogés, les proches de François Bozizé fustigent l’attitude du gouvernement qui ne cache pas ses intentions d'arrêter leur leader. D’où cette mesure prise visant à empêcher tout contact, y compris des communications téléphoniques (de peur qu'il ne soit localisé).

A la présidence de la République, le porte-parole explique qu'il souhaite laisser le soin à la justice de traiter de la question en toute indépendance.

Il regrette toutefois que le cabinet présidentiel n’ait reçu aucune notification officielle de l'arrivée à Bangui de François Bozizé.

La veille, le KNK a pourtant déclaré à la presse avoir saisi officiellement toutes les autorités du pays, ainsi que les différents corps diplomatiques accrédités, de l’arrivée à Bangui de leur leader, François Bozizé.

5 commentaires

M
un événement qui fait monter la tension. On attend...
N
CHERCHEZ A ARRÊTER PLUTÔT CEUX QUI ONT DESTABILISE LE PAYS ET QUI CONTINUENT A LE DESTABILISER. CEUX-LA MÊMES QUI ONT MASSACRE ET QUI FOUTENT LA MERDE AUX CENTRAFRICAINS. ILS SONT LA EN FACE DE VOUS, EBRANLANT ET DEFIANT LE POUVOIR CENTRAFRICAIN. IL S'AGIT DE ALI DARASSA, SIDIKI ABASS, ABAKAR SABONE, NOUREDDINE ADAMANT LE POUVOIR CENTRAFRICAIN. IL S'AGIT DE ALI DARASSA, SIDIKI ABASS, ABAKAR SABONE, NOUREDDINE ADAM, ABDOULAYE MISKINE ETC. VOILA LES VRAIS DELINQUANTS A QUI VOUS DEVEZ VOUS EN PRENDRE AU LIEU DE VOUS FOCALISER INUTILEMENT SUR BOZIZE. OR BIEN AU CONTRAIRE, SON RETOUR EN CENTRAFRIQUE EST UNE CHANCE, CAR LUI EN TANT QUE GENERAL ET AVEC L'EXPERIENCE QU'IL A REçU LE LONG DE SA CARRIERE ET DE SA VIE, CETTE FOIS IL NE PARDONNERA RIEN AUX ENVAHISSEURS DE SON PAYS QUI CONTINUENT A MANIPULER LES HOMMES POLITIQUES, A NARGUER LES GOUVERNEMENTS, A TERRORISER LES POPULATIONS.. LAISSEZ LE Y ALLER. OR, S'IL REUSSIT A NOUS DEBARASSER DES GROUPES ARMES OU A NEUTRALISER LES BANDITS ARMES QUE SONT LES CHEFS DE CES GROUPES, CE SERA UN GRAND SOULAGEMENT POUR LES CENTRAFRICAINS. DE GRÂCE, LAISSEZ BOZIZE TRANQUILLE SE REPOSER APRES CE LONG PERIPLE EN OUGANDA. IL EST VISIBLEMENT FATIGUE ET AFFAIBLI. MAIS SI MALGRE TOUT, VOUS COMMETEZ LA BÊTISE POUR L'ARRÊTEZ, CE SERA LA GROSSE HONTE POUR TOUT LE MONDE EN GENERAL ET POUR LES CENTRAFRICAINS EN PARTICULIER. » lire la suite
S
Il est hors question en ce moment de faire du surplace en R.C.A. Les mêmes disques sont rayés.

Tous les hommes et femmes centrafricains ne deviendront pas présidents, mis à part la course à la gamelle, de comment faire pour rentrer dans cette sphère financière, pour profiter du système des dons f, de comment faire pour rentrer dans cette sphère financière, pour profiter du système des dons financiers à travers les ONG, les déblocages des banques internationales par ci, par là, en ayant une odeur politiquement correcte, dans le sens des poils qui vont comme une couleur de caméléon, qui tire sur la tendance politique occidentale.

Mais ne soyons pas stupides, avez-vous la mémoire courte, de ce qui s'était passé entre les sponsors invisibles, qui ont promis la Lune et le Soleil aux pions qui sont laissés sur la route ?

La R.C.A doit avancer, car ce peuple n'a plus le temps pour les faiseurs de rêve, où après Jean BEDEL BOKASSA, nous n'avons même pas à l'heure actuelle en 2019, le niveau de vie des années 1970, hé oui qu'on se le dise avec une certaine vérité sans se cacher.

Cela veut dire qu'après tout ce bon monde qui a accédé à la magistrature centrafricaine a fait du surplace, sans aucun plan marshal réaliste et réalisable à court et moyen terme pour le développement efficace de ce pays, si c'est le contraire, alors publiez dans le journal officiel centrafricain la Comptabilité centrafricaine avec la réalisation d'1 projet concret de chaque régime ayant accéder à la magistrature centrafricaine, car tout centrafricain a le droit de demander des comptes aux dirigeants de ce pays qui utilisent le "NOM DES CENTRAFRICAINS" pour a, b, c, d …..x, y, z projets en Centrafrique, dont les centrafricains peines dans la misère en ce moment, si c'est faux et archi-faux, alors dans ce cas le centrafricain lambda fait ces 3 repas (matin, midi, soir + soigner et envoyer ses enfants à l'école), mais nous sommes en ce moment avec le 1 coup KO pour manger par jour. Alors ne nous réjouissons pas de cette vie de souffrance.

La finalité d'une vie n'est pas seulement de briguer le siège présidentiel et les tapis rouges, puisque la valeur ajoutée de cela ne se voit pas, alors faites autres choses : …….. à vous les politicards centrafricains de réfléchir…...
» lire la suite
N
La Cote d'ivoire s'est remise après sa grande guerre ayant fait plus de 3000 morts. Le pays s'en sort malgré tout et urbanisé comme europe. Un projet de métro est en cours de réalisation. Mais pour la Centrafrique qu'ont-ils fait ou réalisé ces chefs d'État depuis Bokassa jusqu'aujourd'hui ? rien, pour ique qu'ont-ils fait ou réalisé ces chefs d'État depuis Bokassa jusqu'aujourd'hui ? rien, pour dire ZERO. Leurs préoccupations: détournement de deniers publics voitures, alcool et femmes . Quelle honte ! » lire la suite
N
LE PARADOXE EST QUE LES PAYS AFRICAINS AU SUD DU SAHARA BIEN QUE TRES RICHES EN R5ESSOURCES NATURELLES, LES PEUPLES QUI Y VIVENT SUBISSENT UNE MISERE ACCABLANTE IMPACTANT A LEUR VIE. UNE SITUATION INTENABLE QUI POUSSE LA PLUPART DES JEUNES A PRENDRE LA FUITE VERS LES PAYS D'EL DORADO OU ALORS S'INTERESSER AUX SALES BES PLUPART DES JEUNES A PRENDRE LA FUITE VERS LES PAYS D'EL DORADO OU ALORS S'INTERESSER AUX SALES BESOGNES. PENDANT CES TEMPS DE SOUFFRANCES, LAMENTATION ET DESOLATION, LES HAUTS RESPONSABLES D'ETAT NE PENSENT QU' A LEURS POCHES ET ET A LEURS VENTRES ET LES POLITICIENS NE SE BATTENT QUE POUR LE FAUTEUIL PRESIDENTIEL. » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Un projet de loi modifiant le code électoral, issu du conseil des ministres extraordinaire de ce mardi 15 septembre, a fait monter les tensions entre » ...la suite
L'ex-président centrafricain François Bozizé et celui qui l'a renversé en 2013, Michel Djotodia -un putsch qui déclencha une sanglante guerre civ » ...la suite
En Centrafrique, l’opposition et la société civile assurent que l’Autorité nationale des élections est confrontée à de nombreux problèmes e » ...la suite
Le Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA a accordé une audience en ce début d'après midi du 07 septembre 2020 » ...la suite
Une représentation du département russe de la Défense sera bientôt ouverte à Bangui auprès du ministère centrafricain de la Défense. Cet acte » ...la suite
L’élection présidentielle en Centrafrique est prévue en décembre prochain. L’ex-présidente de la transition, Catherine Samba-Panza, qui n’e » ...la suite
La République centrafricaine se prépare à la tenue du premier tour des élections générales de décembre 2020. A quatre (4) mois de la tenue de c » ...la suite
Le Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA a lancé dans la matinée du 30 juin 2020 l’opération d’enrôlement » ...la suite
Un nouveau mouvement politique regroupant 42 partis, associations et organisations politiques centrafricains a été créé samedi pour soutenir la ca » ...la suite
Comme j’ai eu à le rappeler dans mes précédents messages à la Nation dès l’avènement de cette pandémie, la maladie à Coronavirus ou Covid- » ...la suite