Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » Centrafrique: Le dossier Abdoulaye Miskine en étude par Bangui et N’djamena en vue de sa comparution
Centrafrique: Le dossier Abdoulaye Miskine en étude par Bangui et N’djamena en vue de sa comparution

 

 

Le Centrafrique et le Tchad réfléchissent sur les procédures judiciaires à entamer contre Martin Koumtadji, alias Abdoulaye Miskine, leader du FDPC. C’est ce qu’a rapporté Alain Gbazialé, directeur général des services judiciaires en Centrafrique.

Le gouvernement a confirmé l’arrestation mais au Tchad de Martin Koumtamadji en novembre dernier. Plus d’un mois après, le directeur des services judiciaires parle d’un processus qui suit son cours en vue de le juger.

« Les faits reprochés à Abdoulaye Miskine à Bangui sont des faits graves qui relèvent du droit pénal international. Les discussions sont en cours pour voir dans quelle mesure soit les juridictions centrafricaines ou tchadiennes peuvent être saisies même la Cour Pénale Internationale » a fait savoir le magistrat Alain Gbazialé.

« Il est reproché à Martin Koumtamadji, alias Abdoulaye Miskine des crimes commis sur le territoire tchadien et la piste qui sied pour l’instant est de le mettre à la disposition du tribunal pénal international » a renchéri Alain Gbazialé.

Abdoulaye Miskine est un chef de guerre qui a fait de lui en 2002 avant d’aller en exil au Togo dans la même année. Arrêté au Cameroun, il a été libéré avant d’élire domicile au Congo Brazzaville. Il a pris part aux pourparlers de Khartoum avec le gouvernement à l’issu desquels il a été nommé ministre de la Modernisation de l’administration.

Refusant l’offre du gouvernement, il a repris le chemin du maquis avant d’être arrêté en octobre 2019 au Tchad.

 

RNL

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Un ex-responsable de la garde du président centrafricain déchu François Bozizé a été mis en examen ce vendredi soir 18 septembre 2020, à Paris, » ...la suite
On s’approche tout doucement du 27 décembre 2020, date prévue pour les élections présidentielle et législatives en République centrafricaine. » ...la suite
Bangui, République centrafricaine, 03 septembre 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ). A peine sa candidature à la présidentielle annoncée, Catherine » ...la suite
La chute d’Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) déposé le 18 août par un coup d’État militaire parachève l’échec de la communauté internationale » ...la suite
Tribune. En suivant en direct la mutinerie au Mali qui a conduit à la démission du président Ibrahim Boubacar Keïta, dit « IBK », je me souvenai » ...la suite
Selon le représentant spécial du Secrétaire général des Nations-Unies en Centrafrique, Mankeur Ndiaye, ce qu’il faut aujourd’hui pour lutter » ...la suite
La connexion avec des groupes armés peuls du Sahel se rapproche dangereusement de Bangui. Il n’ y a guère que les protagonistes de l’Accord » ...la suite
Lu pour vous MANKEUR NDIAYE, un ancien ministre des Affaires étrangères du Sénégal qui dirige la mission de maintien de la paix de l'ONU en R » ...la suite
En cinq ans, d'exaction en exaction, la milice d'auto défense peule a étendu son emprise sur le nord-ouest du pays. Deux militaires de l'armée c » ...la suite
La France célèbre les 80 ans de l'appel du 18 juin 1940. Pour beaucoup de Français, les premiers mois de la France libre sont associés à l'exil » ...la suite