Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Centrafrique : le président Faustin-Archange Touadera ne prévoit pas de report de la présidentielle
Centrafrique : le président Faustin-Archange Touadera ne prévoit pas de report de la présidentielle

Centrafrique le président Faustin-Archange Touadera ne prévoit pas de report de la présidentielle

 

https://www.mediacongo.net/ 06.01.2020, Bangui, 

 

Lors de son discours à l’occasion du Nouvel An, Faustin-Archange Touadera a révoqué le sujet de la présidentielle 2020, sans oublier les législatives qui auront lieu en même temps, en l’occurrence au mois de décembre.

Selon les affirmations du Chef d’Etat, l’échéance prévue sera maintenue coûte que coûte.

Par ailleurs, le Gouvernement de Bangui est actuellement axé sur les préparatifs afin que les délais constitutionnels puissent être respectés sans incident, notamment en ce qui concerne l’aspect financier de tout le processus électoral.

Mais pour ce faire, la paix et la stabilité doivent régner à travers tout le territoire afin que chaque étape puisse être entamée. Il est évident de prôner la sécurisation de chaque recoin relatif à la réalisation du scrutin, incluant entre autre l’engagement de chaque citoyen de la Centrafrique.

C’est pourquoi le président Touadera a réitéré sa volonté à apprécier une RCA embrassée par l’apaisement et la cohésion nationale.

 

 

Infrastructures : la Centrafrique veut s’inspirer de l’expérience congolaise

 

http://www.adiac-congo.com/ Lundi 6 Janvier 2020 - 17:34

 

En mission de travail à Brazzaville, le ministre centrafricain en charge des Grands travaux, Pascal Bida Koyagbele, a visité, le 6 janvier, les chantiers du centre de formation professionnelle de Kintélé, du supermarché « Brazzaville Mall », des tours jumelles de Mpila et la boucherie « Bon bœuf ».  

La visite guidée a débuté par le chantier du centre de formation professionnelle en génie civil, travaux publics et bâtiments. Construite sur un site d’environ 5000m2, l’école technique est composée de neuf bâtiments dont un R+1 pour les salles de classe, deux hangars pour les ateliers et des dortoirs pour les enseignants et élèves.   

L‘établissement dispose d’une capacité de deux-cents élèves et va former une vague par semestre, en raison de quatre-cents élèves par an. D’après l’un des responsables du chantier, les travaux qui ont commencé en août dernier devraient s’achever à la fin du mois de juin 2020, puisqu’ils ont déjà atteint un taux de réalisation de 65%. L’école sera placée sous le ministère de l’Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi, d’où la présence remarquée lors de la visite du ministre de tutelle, Nicéphore Fylla.

En effet, le futur centre de formation professionnelle est un don de la République populaire de Chine en faveur du Congo. L’accord de don avait été signé en septembre 2018 entre le ministre congolais de l’Aménagement du territoire et des Grands travaux, Jean-Jacques Bouya et Chen Wenjian, le patron de la société chinoise chargée de la construction China state construction ingeneering corporation.

Après l’école technique, le ministre centrafricain Pascal Bida Koyagbele a été conduit à visiter le supermarché « Brazzaville Mall » construit sur une superficie de 48733m². Situé au cœur de Brazzaville, à M’Pila, dans la zone des ex-casernes militaires détruites pendant les explosions du 4 mars 2012, ‘‘Brazzaville Mall’’ entend offrir à la fois un espace commercial avec de nombreuses enseignes internationales, un supermarché et des lieux de loisirs.

Pour le visiteur, ces chantiers constituent un modèle de réussite pour le Congo et un exemple à suivre pour son pays. « Brazza Mall est l’un des plus grands centres commerciaux d’Afrique et ses grandes plateformes permettront aux commerçants africains de pouvoir mieux vendre leurs produits (…) La matérialisation de ces différents projets est un exemple pour l’Afrique », a estimé Pascal Bida Koyagbele.

Des encouragements qui semblent réconforter le ministre Jean Jacques Bouya décidé à poursuivre la politique du gouvernement en matière de construction des infrastructures. « Le développement du continent doit intégrer l’ensemble des pays africains. Avec la Zone de libre-échange continentale, le message est porté et notre combat engagé au niveau de la sous-région aujourd’hui est de mettre en œuvre l’ensemble des projets intégrateurs qui sont en effet des projets clés pour d’autres projets », a souligné le ministre Bouya.

Celui-ci a exprimé l’engagement du gouvernement congolais pour la réalisation du projet pont-route-rail Brazzaville-Kinshasa, du corridor 13, allant de Tripoli(Libye) à Windhoek(Namibie), en passant par la RCA. Il a également évoqué la route censée relier Brazzaville et N’Djamena, via la capitale centrafricaine.

Fiacre Kombo

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
REACTION DU GOUVERNEMENT A LA CAMPAGNE DE DESINFORMATION SUR L'UE » ...la suite
Suite aux différentes crises politico-militaires récurrentes, avec leurs corollaires l’effondrement de l’Etat et ses difficultés objectives à » ...la suite
Le mouvement présidentiel en Centrafrique lance, ce vendredi, avec une trentaine de partis et associations politiques alliés, une plateforme de la m » ...la suite
Le Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA a reçu en audience M. Martin ZIGUELE, Président du Mouvement pour la Li » ...la suite
En Centrafrique, l’Autorité nationale des élections a confirmé hier la date du 27 décembre pour le premier tour de la présidentielle et des lé » ...la suite
Le Haut Représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-président de la Commission, Josep Borrell, a » ...la suite
L'émissaire de l'ONU pour la région des Grands Lacs, le Chinois Huang Xia, a souligné mercredi devant le Conseil de sécurité l'importance d'avoir » ...la suite
Le Bureau Politique du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) a appris que le Bureau de l’Assemblée Nationale réuni le 16 avril » ...la suite
Le Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA a présidé une réunion le 11 avril qui a regroupé les membres de la Co » ...la suite
Quelque 110 députés centrafricains se déclarent favorables à une révision constitutionnelle de crainte que l'élection présidentielle, programm » ...la suite