Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Entretien du Président Faustin Archange Touadera avec Michel Djotodia
Entretien du Président Faustin Archange Touadera avec Michel Djotodia

Palais de la Renaissance : Tête à Tête Touadera -Djotodia

3 commentaires

N
Qui a emmener la rébellion en Centrafrique pour que le pays soit dans le chaos total aujourd'hui ? n'est ce pas Dotodjia ? À en croire, les Centrafricains sont un peuple docile avec la mémoire très courte, voila cet ex président rebelle à l'origine de tous les maux en profite et revient dans le pays têtela cet ex président rebelle à l'origine de tous les maux en profite et revient dans le pays tête haute, sans remords pour narguer le peuple meurtri . C'est de l'insulte.
» lire la suite
S
Entretien du Président Faustin Archange Touadera avec Michel Djotodia
13/012020
Tous ces faiseurs de guerre en R.C.A, dans 1 seul but d'obtenir le pouvoir clanique, doivent répondre de leurs gouvernances et des morts gratuits sous leurs magistratures claniques et de la magistrature de transition éphémet des morts gratuits sous leurs magistratures claniques et de la magistrature de transition éphémère.

Que cela soit 1 ambassadeur de paix, nommé par qui en R.C.A pour parcourir le monde, ce n'est pas 1 problème, votre immunité, votre titre bidon ou médaille n'équivaut pas à une seule goutte de sang de ces centrafricains et centrafricaines tués par des rites sataniques, par des exécutions arbitraires, par vos hommes Séléka.
DJOTODIA vous pouvez raconter vos histoires de salades aux étrangers qui ne connaissent pas la période de votre gouvernance, mais pas à nous centrafricains et cela est valable pour tous les régimes qui ont gouverné en R.C.A par clan, par éthnie. Vous pensez tous, pouvoir endormir les centrafricains par 1 tour de passe-passe ? Alors ça suffit.

Vous les politicards bricoleurs centrafricains, vous étiez tous des incapables et irresponsables pour vous concerter autour d'une table et appliquer les accords de Libreville, qui était une solution intermédiaire à moindre douleurs et destructions humaines, sociales, économiques, sécuritaires, matérielles pour les maisons des centrafricains, parce que c'est le POUVOIR et rien d'autres que le POUVOIR entre protagonistes (BOZIZE et DJOTODIA) et en 10 mois de magistrature de transition, vous êtes relevé par la CEMAC, à cause d'incompétences professionnelles dans la gestion des choses de l'Etat et risque de déstabilisation de la sous région de l'Afrique Centrale. A vous tous les régimes centrafricains d'évaluer vos crimes humains, sociaux, économiques, sécuritaires et regardez-vous dans 1 miroir.....

Centrafricaines et centrafricains vous avez la possibilité de saisir la justice centrafricaine et internationale pour les dommages, la perte des membres de votre famille, la mutilation et les exactions subies sous la transition de DJOTODIA et autres régimes, n'ayez pas peur de déposer des plaintes vous êtes dans votre droit civique. Depuis longtemps les centrafricaines et centrafricains sont considérés comme moyens de pression et autres bassesses, par les politicards bricoleurs centrafricains, pour accéder au pouvoir, cela suffit, merde à la fin.

Personne ne s'échappera à la justice nationale centrafricaine et internationale, votre immunité et titre bidon, par rapport aux sangs des centrafricains morts ou blessés dans les exactions, ne sont pas valables à la valeur existentielle humaine des Centrafricains Bantu Ubuntu.
Après avoir bien tué les centrafricains vous voulez et vous montrer comme faiseur de paix et brigueur d'1 mandat présidentiel, n'avez-vous pas honte.

Les Centrafricains Bantu Ubuntu vous attendent tous devant la justice pour la justification de vos comportements et actes odieux, et de donner les noms de vos commanditaires et sponsors invisibles qui ont financé vos projets criminels. Même les indiens d'Amérique aux Etats-Unis n'ont jamais transmis 1 message sans le feu, donc pour rafraîchir votre mémoire "Il n'y a pas de fumée sans feu", cela veut dire qu'il existe bien une source pour vous financer et nous avons besoin de savoir.
Et merde pourquoi avoir désarmé les FACA pour un hypothétique coup d'Etat imaginaire, et abandonner la R.C.A, pour laisser entrer les malfrats faire ce qu'ils ont fait, nous avons besoins d'avoir aussi à ce sujet le pourquoi du désarmement des FACA ?

C'est révoltant et écœurant, tout ce monde qui échoué dans la gestion des choses de l'Etat centrafricain, est proscrit d'dorénavant de gérer quoi que ce soit de l'Etat centrafricain, car les mêmes habitudes, reproduisent les mêmes effets et causes, car on chasse une mauvaise habitude, elle revient d’une manière naturelle au galop, par ce qu’il n’y a pas cette culture, cette éducation, cette éthique consciencieuse comme principe de base de fonctionnement. Avez-vous essayez de redresser le rotin de « barambo » pour que cela soit droit en âge adulte ?

Reconvertissez-vous dans autres choses, mais avant cela nous avons besoins de vous entendre devant la justice centrafricaine ou internationale.
» lire la suite
N
N'EST-CE PAS LUI QUI A EMMENE LA SELEKA EN CENTRAFRIQUE ? CETTE NEBULEUSE SELEKA ET SES SOUS GROUPES ARMES ONT SEME LA TERREUR DANS LE PAYS JUSQU'A FAIRE DISPARAÎTRE TOTALEMENT L'AUTORITE DE L'ETAT. DES MILLIERS DE PERSONNES SE SONT REFUGIEES EN FORÊTS OU CONTRAINTES EN EXILE A L'ETRANGER. SI CET EX PRESIDENT REVIENTONNES SE SONT REFUGIEES EN FORÊTS OU CONTRAINTES EN EXILE A L'ETRANGER. SI CET EX PRESIDENT REVIENT AVEC L'IDEE SINCERE D'AIDER LE GOUVERNEMENT EN LUI PROPOSANT SES SERVICES C'EST A DIRE, DES SOLUTIONS EFFICACES POUR LA PAIX ET LA RECONCILIATION NATIONALE COMME IL L'A D'AILLEURS DIT LUI MÊME, IL N'Y A AUCUN PROBLEME. MAIS SI DERRIERE SES INTENTIONS SE CACHENT DES CALCULS POLITICIENS POUR ACCEDER A SES INTERÊTS PERSONNELS ET EGOÏSTES, DANS CE CAS IL N'EST PAS LE BIENVENU DANS LES AFFAIRES POLITIQUES AFIN D'EVITER QUE POUR UNE SECONDE FOIS, LE PAYS RETOMBE DANS L'IMBROGLIO DU CHAOS. » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Un projet de loi modifiant le code électoral, issu du conseil des ministres extraordinaire de ce mardi 15 septembre, a fait monter les tensions entre » ...la suite
L'ex-président centrafricain François Bozizé et celui qui l'a renversé en 2013, Michel Djotodia -un putsch qui déclencha une sanglante guerre civ » ...la suite
En Centrafrique, l’opposition et la société civile assurent que l’Autorité nationale des élections est confrontée à de nombreux problèmes e » ...la suite
Le Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA a accordé une audience en ce début d'après midi du 07 septembre 2020 » ...la suite
Une représentation du département russe de la Défense sera bientôt ouverte à Bangui auprès du ministère centrafricain de la Défense. Cet acte » ...la suite
L’élection présidentielle en Centrafrique est prévue en décembre prochain. L’ex-présidente de la transition, Catherine Samba-Panza, qui n’e » ...la suite
La République centrafricaine se prépare à la tenue du premier tour des élections générales de décembre 2020. A quatre (4) mois de la tenue de c » ...la suite
Le Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA a lancé dans la matinée du 30 juin 2020 l’opération d’enrôlement » ...la suite
Un nouveau mouvement politique regroupant 42 partis, associations et organisations politiques centrafricains a été créé samedi pour soutenir la ca » ...la suite
Comme j’ai eu à le rappeler dans mes précédents messages à la Nation dès l’avènement de cette pandémie, la maladie à Coronavirus ou Covid- » ...la suite