Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Visite à Bangui de M. Tibor P. Nagy, sous-secrétaire d’État des États-Unis d’Amérique aux Affaires africaines
Visite à Bangui de M. Tibor P. Nagy, sous-secrétaire d’État des États-Unis d’Amérique aux Affaires africaines

 

Communiqué de presse Ambassade des États-Unis d’Amérique en République centrafricaine

 

BANGUI – 15 janvier 2020 Le sous-secrétaire d’État aux Affaires africaines, Tibor P. Nagy, effectuera une visite à Bangui du 19 au 21 janvier 2020. Il rencontrera de hauts responsables gouvernementaux, des étudiants, des anciens élèves des programmes d’échange de diplomatie publique du département d’État et des représentants des organisations internationales et des ONG travaillant sur la consolidation de la paix et les questions humanitaires en République centrafricaine (RCA). Les États-Unis sont le plus grand contributeur de la réponse humanitaire en RCA avec une contribution qui correspond au quart du budget annuel de la MINUSCA.

Le sous-secrétaire Nagy est le plus haut responsable américain à se rendre en République centrafricaine depuis la visite de Mme l’ambassadeur des États-Unis aux Nations unies, Samantha Power, en 2016. Sa visite vient renforcer l’engagement des États-Unis à soutenir la paix et la stabilité en RCA à travers l’Accord politique pour la paix et la réconciliation, en fournissant une assistance aux personnes nécessiteuses et en travaillant en étroite collaboration avec d’autres partenaires internationaux en matière de consolidation des institutions démocratiques centrafricaine.

En outre, la visite du sous-secrétaire permettra de mettre en évidence l’engagement des États-Unis à soutenir la jeunesse africaine. Il rencontrera des étudiants et des enseignants de l’Université de Bangui. Ce sera également l’occasion de marquer le 10ème anniversaire de la Young African Leaders Initiative (YALI), un programme qui mobilise la prochaine génération de dirigeants sur le continent en facilitant les liens entre les jeunes leaders africains du programme YALI et leurs pairs aux États Unis.

 

Pour plus d’informations sur la visite du sous-secrétaire d’État à Bangui, suivez la page Facebook de l’ambassade des États-Unis

 

« Le rôle des Russes (en Centrafrique) pose problème. Leurs activités cadrent mal avec le processus de paix. Ils ont leurs propres priorités, qui manquent parfois de transparence".

 

Tibor NAGY

Secrétaire d’état adjoint américain aux affaires africaines.

https://www.facebook.com/usembassy.bangui/

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Un homme de 46 ans est toujours en garde à vue ce mardi 15 septembre. Il sera poursuivi pour violences aggravées. La veille, sa voiture a foncé vol » ...la suite
A quelques jours de la convocation du corps électoral et de l’ouverture du dépôt des candidatures, les partis politiques s’activent à travers » ...la suite
Depuis le transfert de responsabilités de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA) à la MINUSCA, le 1 » ...la suite
Le nouvel ambassadeur de France en Centrafrique, Jean-Marc Grosgurin, a été reçu le 11 septembre au Palais de la Renaissance pour présenter ses le » ...la suite
La mission onusienne de maintien de la paix en Centrafrique (MINUSCA) applique la tolérance zéro vis-à-vis de tous les groupes armés qui saboterai » ...la suite
L’ancien président de la République de Centrafrique, Michel Djotodia, a exprimé peu après son retour d’un exil de six ans au Bénin, sa volont » ...la suite
Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Firmin NGREBADA, a présidé ce lundi 7 septembre 2020, une réunion avec le Ministre de la Défense Nation » ...la suite
Aristide Bruno Reboas, président du Parti Chrétien Démocrate, a annoncé le lundi 07 septembre à Bangui sa candidature à la présidentielle de 20 » ...la suite
Comment expliquer tous ces généraux milliardaires assis paisiblement et leur pays occupé à 70% par des soi-disant terroristes appuyés par des for » ...la suite
Les militaires européens ont quitté le quartier historique qui les abrite depuis le début des missions de l'UE en Centrafrique, il y a six ans, a-t » ...la suite