Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Casques bleus : Le Général burkinabè Daniel Sidiki Traoré nommé Commandant en Centrafrique
 Casques bleus : Le Général burkinabè Daniel Sidiki Traoré nommé Commandant en Centrafrique

ONU: le Général burkinabè Daniel Sidiki Traoré nommé commandant des Casques bleus en Centrafrique (SG/ONU)

 

Le secrétaire général des Nations unies, António Gutierres, a nommé mardi le général des forces armées burkinabè, Daniel Sidiki Traoré, comme nouveau commandant de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca), a-t-on appris d’un communiqué du porte-parole du SG de l’ONU. Le Général Traoré est actuellement conseiller militaire du chef d’état-major des armées, le Général Moïse Miningou. Il va remplacer le général Balla Keïta du Sénégal dont la mission prend fin le 29 février, rapporte le porte-parole du Secrétaire général des Nations unies.

Daniel Sidiki Traoré qui a été recruté dans l’armée burkinabè en 1977, possède une vaste expérience dans le maintien de la paix. Il a récemment servi comme commandant adjoint des mêmes casques bleus en Centrafrique et a aussi servi au Darfour (Soudan).

Il a été élevé (de colonel-major) au grade de général de brigade en 2014.

 

 

Casques bleus : Le Général burkinabè Daniel Sidiki Traoré nommé Commandant en Centrafrique

 

https://www.burkina24.com/ le 22 janvier 2020 par Rédaction B24

Le Général Daniel Sidiki Traoré du Burkina Faso a été nommé Commandant de la Force de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République Centrafricaine.

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a annoncé le 21 janvier 2020, la nomination du Général  Daniel Sidiki Traoré du Burkina Faso au poste de Commandant de la Force de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).
 
Le Général  Traoré succède au Général  Balla Keita du Sénégal, qui achèvera sa mission le 29 février 2020. Actuellement Conseiller  du chef d’Etat-Major général de l’Armée du Burkina Faso, le Général  Traoré a eu une riche carrière depuis qu’il a rejoint l’armée du Burkina Faso en 1977.

Il possède également une vaste expérience du maintien de la paix, ayant récemment servi comme commandant adjoint de la force à la MINUSCA-2018. Il a aussi servi en tant que Commandant du secteur ouest à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) de 2014 à 2016. Il a en outre été commandant de secteur à la Mission des Nations Unies et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD) dans l’ouest du Darfour de 2012 à 2014. 
 
L’ancien Président de la Fédération burkinabè de boxe est titulaire d’une maîtrise en sociologie et ressources humaines de l’Université de Ouagadougou ainsi que d’une maîtrise en histoire et archéologie de l’Université de la Sorbonne, à Paris. Il parle couramment l’anglais et le français.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RCA et chef de la MINUSCA, Mankeur Ndiaye, a déploré les « appels à la vio » ...la suite
Il y a une semaine, le ministère des Affaires étrangères de la Centrafrique avait lancé un ultimatum à la Minusca qui devait prendre fin ce lund » ...la suite
Le Premier Ministre Firmin Ngrebada a rendu visite ce vendredi 21 février 2020 à la Direction générale de la Police Nationale suite à la saisie d » ...la suite
L’Union européenne et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), après la réussite de la tournée théâtrale organisée en 20 » ...la suite
Plusieurs centaines de jeunes se réclamant du Mouvement des patriotes centrafricains pour la paix ont pris d'assaut ce 17 février la place des Natio » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA) poursuit ses opérations de » ...la suite
Le pangolin est considéré comme étant l’animal le plus traqué au monde. Selon les estimations, jusqu’à 2,7 millions de pangolins sont chassé » ...la suite
"Nous n’avons d’autre choix que de réduire nos activités humanitaires et les mouvements de nos équipes jusqu’à ce que les conditions de séc » ...la suite
La France a engagé contre un groupe rebelle armé en Centrafrique des avions de combat à la demande de la force de maintien de la paix des Nations » ...la suite
À la veille de la présidentielle, Moscou renforce son soutien à Touadéra Malgré l'opposition de Washington, Moscou est parvenu à ouvrir une f » ...la suite