Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Centrafrique: Sécuriser les populations du PK5, de jour comme de nuit
Centrafrique: Sécuriser les populations du PK5, de jour comme de nuit

 

Nous sommes le vendredi 17 janvier 2020. Il est 18 heures 20 en heures locales. La nuit est à peine tombée, depuis quelques minutes, sur le quartier du PK5 à Bangui, que le convoi de la première patrouille nocturne conjointe conduite par les Forces de sécurité intérieure (FSI), la Force et la Police de la MINUSCA, depuis le début de l’opération ‘’PK5, zone sans arme’’ se met en branle, à travers artères et les ruelles du quartier. 

Le chef de la Police de la MINUSCA, le Général Pascal Champion, est de la partie. « C’est une des premières que l’on fait de nuit dans le secteur », affirme-t-il, avec détermination. Il s’agit de rétablir la sécurité au PK5, à travers le dialogue avec les populations, pour les mettre en confiance afin de mieux s’imprégner de leurs préoccupations.  Un peu plus loin, le chef de la Police onusienne s’arrête pour échanger avec des jeunes du quartier qui montrent leur enthousiasme et leur satisfaction.

Les boutiques du PK5, un quartier commercial où toutes les communautés vivent en harmonie, s’animent encore : une ambiance que les riverains n’avaient plus connue depuis un bon moment. « Je réside au quartier camerounais. Il n’y a pas de problème de religion ici au Kilomètre 5. Je suis pour que les patrouilles s’effectuent de jour et de nuit, pour nous rassurer », confie un habitant. Le convoi continue d’avancer. Les habitants saluent le convoi. « C’est ici que se sont déroulées les affrontements entre commerçants et groupes armés… », entend-on dans la foule. 

Renouer le lien entre la population et les forces de Police et de Gendarmerie. Ce qui sonnait encore comme un défi après les évènements de Noël 2019, est maintenant en bonne voie. Les FSI en sont même étonnées : « Lorsque nous passions, les gens pensaient que nous étions tous des casques bleus. Nous leurs avons parlé en Sango (ndlr : langue nationale) pour montrer que nous sommes du pays », nous confie un policier centrafricain du convoi.

Retour au commissariat du 3e arrondissement après une longue patrouille nocturne. Le Général Champion revient sur le grand moment qu’il vient de vivre : « On sent, quand on commence comme ce soir, que certains sont un petit peu prudents. Mais très vite, en prenant contact avec la population, en faisant quelques arrêts, en descendant des véhicules, je pense que tout le monde a vu la réaction très positive de la population », conclue-t-il.

La police de proximité, mise en place il y a trois mois dans le quartier, est plus que jamais chose effective au PK5, dans le 3ème arrondissement de Bangui, au grand bonheur de joyeuses populations qui en demandent davantage, afin de vaquer librement à ses occupations.

MINUSCA

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RCA et chef de la MINUSCA, Mankeur Ndiaye, a déploré les « appels à la vio » ...la suite
Il y a une semaine, le ministère des Affaires étrangères de la Centrafrique avait lancé un ultimatum à la Minusca qui devait prendre fin ce lund » ...la suite
Le Premier Ministre Firmin Ngrebada a rendu visite ce vendredi 21 février 2020 à la Direction générale de la Police Nationale suite à la saisie d » ...la suite
L’Union européenne et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), après la réussite de la tournée théâtrale organisée en 20 » ...la suite
Plusieurs centaines de jeunes se réclamant du Mouvement des patriotes centrafricains pour la paix ont pris d'assaut ce 17 février la place des Natio » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA) poursuit ses opérations de » ...la suite
Le pangolin est considéré comme étant l’animal le plus traqué au monde. Selon les estimations, jusqu’à 2,7 millions de pangolins sont chassé » ...la suite
"Nous n’avons d’autre choix que de réduire nos activités humanitaires et les mouvements de nos équipes jusqu’à ce que les conditions de séc » ...la suite
La France a engagé contre un groupe rebelle armé en Centrafrique des avions de combat à la demande de la force de maintien de la paix des Nations » ...la suite
À la veille de la présidentielle, Moscou renforce son soutien à Touadéra Malgré l'opposition de Washington, Moscou est parvenu à ouvrir une f » ...la suite