Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Centrafrique : Paul Crescent Beninga exige la démission des ministres issus des groupes armés
Centrafrique : Paul Crescent Beninga exige la démission des ministres issus des groupes armés

 

BANGUI, le 27 janvier 2020 (RJDH)---Paul Crescent Beninga, porte-parole du Groupe de Travail de la Société Civile (GTSC), demande la démission du gouvernement de tous les ministres issus des groupes armés qui s’affrontent à Bria, notamment le MLCJ et FPRC, qu’il accuse de perpétrer des crimes contre la population des préfectures de la Vakaga et la Haute-Kotto.

Les principaux auteurs des violences qui se trament à Birao et Bria selon Paul Crescent Beninga du GTSC, « sont les ministres issus du MLCJ et FPRC engagés depuis mi-semestre de l’an dernier dans des violences armées à Amdafock».

« Ce qui se passe est insupportable », s’offusque le Porte-parole du GTSC, en mettant à l’index les responsables des groupes nommés dans le gouvernement qui, selon lui, alimentent ces violences à caractère ethnique. « C’est une situation de génocide qui se dessine sous nos yeux. N’ayant pas peur de mots.  Les principales victimes de ces affrontements, ce sont les populations civiles. Ces populations se font massacrer et tuer. Cela a provoqué des déplacements massifs et internes », fustige-t-il.

Il estime que la réaction du gouvernement est flexible et dénonce par la même occasion cette nonchalance à apporter des réponses dans la protection des populations civiles soumises au diktat des groupes armés. « Il n’y a aucune réaction à la hauteur des crimes qui sont commis. Aujourd’hui, il y a un responsable. Il y a une figure marquant de cette situation, c’est le ministre Gilbert Toumou Deya qui est en charge des relations avec les groupes armés et qui est aujourd’hui à la Présidence de la République. Nous dénonçons ce qu’il fait et nous exigeons sa démission et la démission de tous les ministres qui représentent le MLCJ et le FPRC », a exigé Paul Crescent Beninga.

« On ne peut pas être dignitaire et haut-fonctionnaire dans le gouvernement et entretenir le chaos dans le pays. Le peuple va prendre sa responsabilité citoyenne pour les dégager du gouvernement », conclue Paul Crescent Beninga.

Vianney Ingasso.

1 commentaire

N
MONSIEUR PAUL CRESCENT BENINGA EXIGE LA DEMISSION DES MINISTRES ISSUS DES GROUPES ARMES.

COMMENT PEUT-ON UN SEUL INSTANT CROIRE QUE LE POUVOIR EN PLACE PUISSE NOMMER COMME MINISTRES AU SEIN DU GOUVERNEMENT DES CHEFS DE GUERRE DONT LEURS HOMMES ARMES ONT TUE BEAUCOUP DE PERSONNES DANS LE PAYS, TERRORISE T DES CHEFS DE GUERRE DONT LEURS HOMMES ARMES ONT TUE BEAUCOUP DE PERSONNES DANS LE PAYS, TERRORISE ET SEME LA DESOLATION DANS LES FAMILLES ? CERTAINS SONT NOMMES MINISTRES TANDIS QUE D'AUTRES SONT OFFICIELLEMENT CHEFS MILITAIRES DES REGIONS DONT-ILS ONT LE CONTRÔLE. QUELLE PAGAILLE ? QUELLE FRUSTRATION POUR LES CENTRAFRICAINS LONGTEMPS MEURTRIS DANS LEUR CHAIRE PAR LEUR FAUTE ET TRAUMATISES DE VOIR LEURS BOURREAUX DEVENIR LEURS MINISTRES ? MONSIEUR BENINGA, PORTE-PAROLE DU GROUPE DE TRAVAIL DE LA SOCIETE CIVILE A RAISON DE DEMANDER LA DEMISSION DE TOUS CES MINISTRES ISSUS DE GROUPES ARMES. » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Les instructeurs russes ont formé à ce jour près de 4.000 hommes en RCA, mais le pays a toujours besoin de plus d’aides et d’investissements hu » ...la suite
Le président d'une nation de passage dans notre région. Ce n'est évidemment pas tous les jours qu'un tel événement se produit. C'était pourtant » ...la suite
Le gouvernement centrafricain et l’Union Européenne se sont accordés sur les priorités politiques et stratégiques à l’issue du dialogue polit » ...la suite
Le Président de la République Son Excellence Professeur Faustin Archange TOUADERA est à ADDIS ABEBA en Ethiopie où il a pris part aujourd’hui à » ...la suite
« Un an après, force est de constater que la période d'observation est dépassée. Est venu le moment de la fermeté pour que l'accord soit respect » ...la suite
Lors des célébrations du cinquantenaire de l’Union africaine (UA) il y a sept ans, les dirigeants du continent avaient promis de « mettre un term » ...la suite
Les Bongo, Sassou, Biya et autres Aziz, au pouvoir pendant des décennies pour piller leurs pays, ont quelques soucis à se faire. Les dictateurs a » ...la suite
Le Président de la République Son Excellence Pr. Faustin Archange TOUADERA a effectué une brève visite de travail 30 janvier 2020 à Luanda en An » ...la suite
Chantal Edouard Gabriel KOYABONOU, ancien Premier ministre a été reçu en audience en début d’après-midi du 31 janvier 2020 par le Président de » ...la suite
Maitre Nicolas Tiangaye, ancien Premier ministre de la transition et président du parti Convention Sociale pour le Progrès Républicain (CRPS) a ét » ...la suite