Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Protection de la faune | Nestor Waliwa : «Reproduire en RCA ce qui marche ailleurs»
Protection de la faune | Nestor Waliwa : «Reproduire en RCA ce qui marche ailleurs»

 

https://www.gabonreview.com/ par Stevie Mounombou  / 12 février, 2020

 

À l’instar des autres pays du Bassin du Congo, la République centrafricaine (RCA) prend part à l’atelier régional sur la protection et le suivi de la faune dans les concessions forestières, du 11 au 12 février à Libreville. À cette occasion, le directeur de la faune et des aires protégées de RCA est revenu avec Gabonreview, le 11 février, sur les ambitions de son pays en prenant part aux travaux de Libreville.

 

Gabonreview : Comment se porte la conservation de la faune dans les concessions forestières dans votre pays ?

Nestor Waliwa : En République centrafricaine, la protection de la faune dans les concessions forestières rencontre d’énormes difficultés. Nous disposons de 14 permis d’aménagement d’exploitation de la faune. Dans ce lot, une seule société applique la gestion de la faune dans sa concession forestière. Grâce à un protocole d’accord signé avec le gouvernement, cette société a œuvré à la mise en place d’une unité de lutte anti-braconnage. Ce qui n’existe pas dans les autres concessions forestières et la protection de la faune pose un véritable problème dans notre pays. Car il a été démontré que c’est l’exploitation forestière qui pose beaucoup de problèmes sur l’habitat de la faune et la conservation de certaines espèces animales dans les concessions forestières.

Concrètement, que va apporter cet atelier sous-régional à votre pays ? 

Cet atelier tombe donc à point, car il nous permettra de nous inspirer de l’expérience des autres pays pour améliorer la protection et le suivi de la faune dans les concessions forestières de notre pays.

Les difficultés de la Centrafrique sont-elles communes aux autres pays du Bassin du Congo ?

Dans la sous-région, nous avons tous des problèmes dont certains se ressemblent énormément. À l’instar du non-respect des normes par les sociétés forestières. Par ailleurs, il y a également beaucoup d’avancées. Nous sommes donc là pour prendre ce qui marche ailleurs, afin de la reproduire chez nous.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Mercredi 15 avril, Pékin a accepté, avec les autres pays du G20, de geler, pour une année, une partie de la dette de 77 pays dont une quarantaine d » ...la suite
Beaucoup de pays africains sont notamment concernés par la mesure, permise par le Fonds fiduciaire d'assistance et de riposte aux catastrophes. Le » ...la suite
En Centrafrique, alors que le grand forum minier, la SEMICA, s’est achevé la semaine dernière, au marché artisanal de Bangui les bijouteries esp » ...la suite
Une délégation du groupe nigérian, Dangoté group, du nom de l’homme le plus riche d’Afrique et 23eme fortune mondiale (25 milliards de dollars » ...la suite
L’interdiction qui pèse encore sur les exportations de diamants en provenance de la République centrafricaine (RCA) pourrait bientôt être levée » ...la suite
L’amélioration de la situation sécuritaire en république centrafricaine entraîne des perspectives économiques positives avec une croissance du » ...la suite
Le Groupement des Transporteurs Centrafricains a une nouvelle tête dirigeante. L’opérateur économique, Sani Yalo en est le nouveau président. » ...la suite
Au moins 1000 participants sont attendus les 17 et 18 mai prochain à Bangui, la capitale centrafricaine au Forum Africa developpement for Bangui, un » ...la suite
Sous le Haut Patronage de SE Pr. Faustin Archange TOUADERA, Président de la République, le Gouvernement de la République Centrafricaine à travers » ...la suite
Les perspectives économiques de la République centrafricaine (RCA) sont globalement satisfaisantes et tablent sur une croissance de 4,8% à moyen te » ...la suite