Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Écologie : ce qui pourrait se produire si le pangolin disparaît
Écologie : ce qui pourrait se produire si le pangolin disparaît

Un jour pour le pangolin, vecteur probable du coronavirus et mammifère traqué

 

RFI 16/02/2020 - 11:56 Avec notre correspondante à Bangui, Charlotte Cosset

 

Le pangolin est considéré comme étant l’animal le plus traqué au monde. Selon les estimations, jusqu’à 2,7 millions de pangolins sont chassés dans les forêts d’Afrique centrale chaque année. Ce lundi 17 février, c’est la journée mondiale de ce petit mammifère, soupçonné par la communauté scientifique d'avoir transmis le coronavirus à l'homme.

Les pangolins sont chassés pour leur chair mais aussi pour leurs écailles qui sont ensuite envoyées sur les marchés asiatiques. En Centrafrique, on trouve les quatre espèces connues de pangolins du continent. Elles sont classées « en danger » ou encore « vulnérables ». S’agissant d’une véritable richesse écologique et bien que ce soit des espèces protégées, elles attisent la convoitise des braconniers.

L’importance du pangolin pour la biodiversité

Le Sangha Pangolin Project travaille dans le sud-ouest du pays à une meilleure connaissance de cet animal. Le Dr Maja Gudehus étudie cette espèce, depuis 2017, en Centrafrique. Elle insiste sur l’importance de sa conservation pour la biodiversité.

« Le pangolin a un régime alimentaire très spécifique. Il mange les fourmis et les termites jusqu’à, dit-on, 70 millions par année. Par conséquent, si on a une diminution des pangolins, on a évidemment un déséquilibre écologique. Une surpopulation de ces insectes induit un déséquilibre au niveau des forêts et aussi, ensuite, au niveau humain avec la destruction des habitats et les récoltes qui sont affectées », explique Maja Gudehus.

Combattre le braconnage

Malgré le code de protection de la faune sauvage de 1984, les autorités peinent à lutter contre le braconnage. Le colonel Ulrich Frédéric Lombe Zanza est un expert national sur ces questions. Pour lui, il faut que la justice soit plus strictement appliquée : «  On peut le dire. Il y a un peu de laxisme. J’ose croire que des améliorations vont être faites. »

« Pour avoir un résultat probant dans le cadre de la criminalité faunique, il faut impliquer totalement la justice dans cette chaîne-là. Si la justice n’est pas impliquée, il va y avoir un problème de finalité dans le cadre de la procédure. Donc, il faudrait que quelqu’un qui essaie d’enfreindre cette loi soit puni conformément à ce qui est prévu dans la loi », souligne encore le colonel Ulrich Frédéric Lombe Zanza.

Les réseaux organisés sont difficiles à neutraliser. Deux grosses saisies représentant plus de 500 kg d’écailles de pangolin ont été réalisées ces dernières semaines dans le pays.

 

 

Écologie : ce qui pourrait se produire si le pangolin disparaît

 

https://fr.africanews.com/ John Ndinga Ngoma

 

Et si le pangolin s‘éteignait ? En tout cas, l’homme et son milieu naturel en paieraient un très lourd tribut. Voici pourquoi.

Depuis 2011, l’humanité célèbre le 17 février de chaque année, la journée mondiale du pangolin. L’occasion de sensibiliser à la protection des huit espèces dont le pangolin géant (près de 140 cm) et le petit (30 à 80 cm). D’après des chercheurs, ce mammifère a déjà disparu dans certaines régions d’Asie.

Si l’Afrique compte encore de nombreux individus, la menace de disparition est toutefois forte vu les pressions exercées par des braconniers qui chassent l’animal pour sa viande « délicieuse » et ses écailles en kératine ayant des vertus « curatives et aphrodisiaques », selon des Asiatiques.

Suffisant pour comprendre la forte valeur commerciale de l‘édenté. Selon le Figaro, en Chine par exemple, un pangolin géant est vendu à plus de 1,4 millions de francs CFA (près de 1750 euros).

Selon une récente étude, près de 2,7 millions de pangolins sont capturés ou tués chaque année dans 14 pays d’Afrique. C’est le cas du Cameroun, de la RCA, de la Guinée équatoriale, du Gabon, de la RDC et du Congo.

Et avec une telle pression, les jours du pangolin d’Afrique sont désormais comptés. Mais si l’humanité ne se sent pas trop orpheline du dodo (géant oiseau) disparu de l‘Île Maurice depuis le 17è siècle, l’extinction du pangolin pourrait coûter cher aux générations futures.

À l’instar d’autres fourmiliers comme le tamanoir, le menu alimentaire du pangolin est constitué essentiellement de fourmis et de termites. D’après des études, un pangolin peut manger jusqu‘à 70 millions de fourmis ou de termites par an.

Un rôle écologique non-négligeable lorsqu’on sait que les fourmis et les termites détruisent les arbres, les édifices et les cultures. Avec des incidences financières qui s’ensuivent.

Et sans pangolin aujourd’hui accusé (à tort ou à raison) d‘être vecteur du méchant Coronavirus, on assisterait un jour à l’invasion de la Terre par des milliards de fourmis et termites qui ne feront qu’une bouchée du biotope mondial.

 

1 commentaire

N
SELON LA COMMUNAUTE SCIENTIFIQUE, LE PANGOLIN EST SOUPçONNE D'AVOIR TRANSMIS LE CORONAVIRUS A L'HOMME. VOILA UNE FOIS DE PLUS UN GROS MENSONGE. CECI A ETE DIT POUR LE SIDA ET L'EBOLA SUPPOSES D'ÊTRE NES EN AFRIQUE ET MAINTENANT C'EST LE TOUR DU CORONAVIRUS QUE LE MONDE ENTIER SAIT PARFAITEMENT SON ORIGINE ASIATIQUE. AINTENANT C'EST LE TOUR DU CORONAVIRUS QUE LE MONDE ENTIER SAIT PARFAITEMENT SON ORIGINE ASIATIQUE. LE PANGOLIN EN AFRIQUE TRES PRISE PAR LES AFRICAINS A TOUJOURS EXISTE DANS LES REPAS DEPUIS LA NUIT DES TEMPS ET N'A JAMAIS SOULEVE AUCUN SOUPçON. COMMENT EXPLIQUER QUE SI LE PANGOLIN DES FORÊTS AFRICAINES EST EFFECTIVEMENT LE VRAI TRANSMETTEUR DU CORONAVIRUS A L'HOMME,POURTANT ON DECOUVRE LES PREMIERS CAS DE CONTAMINATIONS ET LA RECRUDESCENCE DE LA MALADIE QU'EN CHINE ET NON EN AFRIQUE ? AUTREMENT DIT, LE CORONAVIRUS A LAISSE LES AFRICAINS MANGEURS DE PANGOLINS POUR SAUTER PAR DESSUS LES CONTINENTS ET CONTAMINER EN ASIE ? C'EST CURIEUX. BON CONSEIL: MANGEZ TRANQUILLEMENT VOS PLATS DE PANGOLIN SANS VOUS INQUIETER. » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L’Union européenne salue l’action menée par la Cour Pénale Spéciale, suite aux récentes arrestations d’éléments de groupes armés à Ndé » ...la suite
Le docteur Maurice Bawa est coordonnateur du Centre des opérations d'urgence de santé publique en Centrafrique. Ayant contracté le nouveau coronavi » ...la suite
Le président de la Banque africaine de développement (BAD), le nigérian Akinwumi Adesina fait l’objet d’une enquête suite à la demande des Et » ...la suite
Une cérémonie de grandeur nature s’était déroulée le 16 Aout 2019 au PK22 sur la Route de Damara pour la construction de la Base Logistique de » ...la suite
Déclaré positif après un test fait au niveau de l’institut pasteur de Bangui le Ministre des finances et du Budget Henri Mari Dondra est la secon » ...la suite
Alors que la polémique se poursuit autour du projet de prolongation des mandats présidentiel et législatif, le chef de l'Etat Faustin Archange Toua » ...la suite
L’Afrique a commémoré ce lundi 25 mai, le 57ème anniversaire de la création de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) devenue en 2002, l » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) exige la cessation des hosti » ...la suite
Dans un entretien accordé à notre rédaction, le nouveau directeur général de l’institut pasteur de Bangui, le Dr Guy VERNET, a donné l’exc » ...la suite
Au prix de leur sang, les oubanguiens majoritaires dans le Bataillon de Marche N°2 se distinguèrent sur tous les front en Afrique du Nord (Bir-Hakei » ...la suite