Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Quand Bokassa accusait la France de voler l’uranium et le diamant de la Centrafrique
Quand Bokassa accusait la France de voler l’uranium et le diamant de la Centrafrique

 

Lu pour vous

 

https://maroc-leaks.com/  mars 13, 2020

 

L’EMPEREUR BOKASSA EXPLIQUE COMMENT LA FRANCE ET LA SUISSE ONT VOLÉ L’URANIUM ET LE DIAMANT DE LA CENTRAFRIQUE

 

Dans une interview explosive qui fera date dans l’histoire des relations entre la France et l’Afrique, L’ancien Empereur de la Centrafrique Jean Bedel Bokassa, dénonçait déjà les pratiques coloniales dont la France infligeait à son pays.

L’exploitation abusive des ressources naturelles de la Centrafrique par la France coloniale sans verser une seule pièce de monnaie au gouvernement Centrafricain de l’époque avait suscitée et animée déjà un sentiment anti-français.

La récente intervention militaire française en Centrafrique, est motivée par les mêmes raisons qu’hier.

La présence militaire russe dans le pays a montrée pour les observateurs avertis, les pratiques d’un autre temps de la diplomatie française. Dans la grande majorité, les états africains veulent se débarrassés des pratiques coloniales de l’Elysée.

Certains dirigeants sont pris dans le piège des réseaux maçonniques entre la Grande Loge de France et ceux des états africains.

« L’image de la France en Afrique s’est considérablement dégradée. La jeunesse africaine souhaite une véritable alternative politique, diplomatique et économique ».

 

Source: JEMINFORMETV.COM

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Trois ans après la pose de la première pierre, le 18 mars 2018, les travaux de construction de la centrale solaire photovoltaïque de Danzi ont offi » ...la suite
Trois ans après la pose de la première pierre, le 18 mars 2018, les travaux de construction de la centrale solaire photovoltaïque de Danzi ont offi » ...la suite
Après neuf ans de services à la Cour pénale internationale (CPI) en tant que procureure, la Gambienne Fatou Bensouda passe le témoin au Britanniqu » ...la suite
De mai-juin à septembre-octobre, c’est en Centrafrique la saison des chenilles, communément appelées makongos en langue sango (la langue la plus » ...la suite
Le butin était enfoui dans le sac d’un opérateur économique chinois résidant au Cameroun qui revenait précipitamment de la République Centrafr » ...la suite
Les députés de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) ont voté, mardi, en faveur du prolongement de la mission relative au déploiement » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) réaffirme son appui politiq » ...la suite
L'ancien ambassadeur de France et ex-directeur général de la sécurité extérieure (DGSE), Bernard Bajolet, intègre Amarante, l'une des principale » ...la suite
Dans cette crise militaro-politique que connaît la République centrafricaine depuis le début de cette année nouvelle 2021 où n’émanent de ce p » ...la suite
L'insécurité dans le pays a coupé les livraisons de chlore, empêchant la société de distribution d'eau, la Sodeca, d'approvisionner les habitant » ...la suite