Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » LA MINUSCA MAINTIENT LES MESURES DE SECURISATION ET DE PROTECTION DES POPULATIONS A NDELE
LA MINUSCA MAINTIENT LES MESURES DE SECURISATION ET DE PROTECTION DES POPULATIONS A NDELE

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

LA MINUSCA MAINTIENT LES MESURES DE SECURISATION ET DE PROTECTION DES POPULATIONS A NDELE

 

Bangui, 16 mars 2020 - La MINUSCA poursuit les patrouilles dans la ville de Ndélé (centre-nord de la République centrafricaine) et ses environs, notamment en coordination avec la gendarmerie centrafricaine, dans le cadre des mesures de protection de la population et de prévention de nouveaux affrontements entre éléments armés du FPRC. Lors d’une patrouille menée dimanche après-midi à 10 km à l’est de la ville, sur l’axe Ndélé-Birao, les casques bleus sont tombés dans une embuscade tendue par des hommes lourdement armés qui ont ouvert le feu sur le convoi de la MINUSCA.

Conformément aux dispositions contenues dans la résolution 2499, les casques bleus ont riposté, obligeant les assaillants à prendre la fuite dans la brousse. Lors de l’incident, un casque bleu pakistanais a été blessé tandis que deux assaillants sont morts. La MINUSCA reste en alerte et a intensifié les patrouilles dans la zone avec des gendarmes centrafricains.

La MINUSCA rappelle aux groupes armés actifs dans cette région notamment toutes les factions du FPRC, leurs engagements en tant que signataires de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en RCA (APPR-RCA) à renoncer au recours aux armes et à la violence et leurs obligations en vertu du Droit International Humanitaire de s’abstenir de toute attaque contre les civils, les acteurs humanitaires et les Nations unies et de maintenir paix et sécurité dans les zones où ils sont présents. Il revient au leadership du FPRC de contrôler tous ses éléments sous peine d’engager sa responsabilité hiérarchique pour manquement au Droit International Humanitaire, de nature à constituer un crime relevant des juridictions nationales et internationales compétentes.

 La MINUSCA relève son mandat de protection des civiles et rappelle que l’APPR-RCA garantit la libre circulation des forces onusiennes et des forces de défense et sécurité centrafricaines sur tout le territoire et, par conséquent, le leadership des groupes armés et les auteurs d’attaques contre la Mission et d’atteinte à la vie des soldats de la paix seront tenus solidairement et/ou individuellement responsables.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le Gabon a interdit la vente et la consommation de pangolin et de chauve-souris, deux espèces soupçonnées d’avoir participé à la propagation du » ...la suite
LE MLPC réagit sur l'affaire du ministre Chancel SEKODE » ...la suite
Alors qu’une grande partie de la population dépend de leur aide, les ONG doivent réduire certaines de leurs activités pour éviter les rassemblem » ...la suite
Le ministre de la Santé Publique et de la Population, Pierre Somsé a déclaré vendredi 03 avril 2020 à Bangui, qu’il dément formellement et cat » ...la suite
La République centrafricaine est trop souvent dans l’actualité pour de mauvaises nouvelles. Rares sont celles qui apportent du réconfort et de l » ...la suite
Pékin multiplie les dons d’équipements médicaux aux pays africains dans l’espoir de conforter son ancrage stratégique sur le continent. Il » ...la suite
Le gouvernement du Premier ministre Firmin Ngrebada vient de subir un réaménagement technique. Le décret y relatif a été lu ce mercredi 1er avril » ...la suite
La République centrafricaine a procédé mercredi à un léger remaniement du gouvernement, selon un décret présidentiel publié mercredi. L'anc » ...la suite
Ce monde lancé comme un bolide dans sa course folle, ce monde dont nous savions tous qu’il courait à sa perte mais dont personne ne trouvait le bo » ...la suite
En cas de propagation du nouveau coronavirus sur le continent africain, les ONG alertent sur le manque de moyens de beaucoup de pays dont le Centrafri » ...la suite