Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Deux cents chinois expulsés du Kenya
Deux cents chinois expulsés du Kenya

Lu pour vous

 

https://actucameroun.com/ 14 Avr 2020 

 

Le Kenya va expulser au moins deux cents citoyens chinois soupçonnés de commerce illégal à Nairobi. C’est ce qu’a indiqué lundi, le ministre de l’intérieur Fred Matiang’i.

Les autorités kenyanes ont mis la main sur plusieurs chinois qui exercent illégalement dans des activités commerciales dans le grand marché de Gikomba à Nairobi, capitale du pays. Pour le ministre de l’intérieur, il est illégal pour des étrangers de faire du commerce local au Kenya. A cet effet, Fred Matiang’i, a saisi le ministère des affaires étrangères pour que ceux-ci soient immédiatement expulsés du territoire kenyan vers leur pays.

 « Nous les conduirons à l’aéroport dès que leur pays nous aura envoyé l’avion pour leur rapatriement » a précisé le ministre. Selon BBC, d’importantes quantités de riz chinois stockés dans des magasins de la banlieue de Nairobi avaient été découverts suite à une enquête de l’inspection des impôts.

Brouille entre la Chine et l’Afrique!

Depuis quelques jours, le ton monte entre la république populaire de Chine et les Etats africains après des révélations sur des traitements inhumains infligés aux africains à Canton dans le sud de la Chine. Selon des témoignages des résidents dans cette ville, ils ont été expulsés de leurs résidences et certains des hôtels pour avoir être accusés être porteurs du coronavirus. L’Union africaine a donc convoqué l’ambassadeur chinois à Addis-Abeba pour lui demander des comptes.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le butin était enfoui dans le sac d’un opérateur économique chinois résidant au Cameroun qui revenait précipitamment de la République Centrafr » ...la suite
Les députés de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) ont voté, mardi, en faveur du prolongement de la mission relative au déploiement » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) réaffirme son appui politiq » ...la suite
L'ancien ambassadeur de France et ex-directeur général de la sécurité extérieure (DGSE), Bernard Bajolet, intègre Amarante, l'une des principale » ...la suite
Dans cette crise militaro-politique que connaît la République centrafricaine depuis le début de cette année nouvelle 2021 où n’émanent de ce p » ...la suite
L'insécurité dans le pays a coupé les livraisons de chlore, empêchant la société de distribution d'eau, la Sodeca, d'approvisionner les habitant » ...la suite
Recherché par la justice centrafricaine pour avoir mis à sac les sociétés françaises CFAO et Orange Centrafrique en 2013, Monsieur Mamadou Danz » ...la suite
Le Secrétaire général et le Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations unies ont renouvelé leur confiance à Mankeur Ndiaye dont le con » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) dénonce une campagne de man » ...la suite
Les nouvelles installations sanitaires achevées viennent d’être inaugurées par un président Faustin Archange Touadera, totalement satisfait du t » ...la suite