Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » REUNION ENTRE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET LES MEMBRES DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE
REUNION ENTRE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET LES MEMBRES DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE

Source : Palais Renaissance

 

LA LUTTE CONTRE LA PANDEMIE DU CORONAVIRUS AU CENTRE D’UNE REUNION ENTRE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET LES MEMBRES DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE


Le Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA a présidé une réunion le 11 avril qui a regroupé les membres de la Cour Constitutionnelle et l’équipe du Ministère de la Santé, chargée de lutte contre la propagation du COVID 19 en République Centrafricaine.


Cette réunion initiée à la demande du Président TOUADERA a pour objectif de présenter aux juges de la Cour Constitutionnelle les stratégies et les mesures de prévention mises en place par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus.


La Présidente de la Cour Constitutionnelle, Mme Danielle DARLAN a affirmé que cette rencontre a donné l’occasion aux membres de son institution de poser des questions sur le COVI D 19 et de faire des propositions y relative. Ces propositions, dit-elle, concernent en partie à la mise en place d’une chaine de solidarité nationale pour contrer la maladie à coronavirus. A cet effet, elle a fait savoir les membres de la Cour Constitutionnelle ont remis une enveloppe au Ministre de la santé pour témoigner cette solidarité. Mme Danielle DARLAN a demandé aux centrafricains de leur emboiter le pas en soutenant le gouvernement qui dispose de moyens limités dans cette bataille nationale. Et d’ajouter que, seule la prévention permet d’arrêter ce fléau avant qu’il ne submerge la République Centrafricaine comme d’autres pays.

Elle a demandé à la population de respecter les mesures dictées par le Président de la République et le Ministère de la Sante pour se protéger contre cette pandémie planétaire.


Le Président TOUADERA a profité de l’occasion pour demander l’avis des membres de la Cour Constitutionnelle sur les mesures à prendre en cas de la propagation de la pandémie dans le pays


Selon Mme Danielle DARLAN, la situation liée à la pandémie comme le COVID 19 est prévue par la constitution de la République Centrafricaine. Lesquelles dispositions, affirme-t-elle, en appellent à la responsabilité du gouvernement afin d’y faire face.


Le Vice-président de la Cour Constitutionnelle M. Jean Pierre WABOUE, a fait savoir que la constitution du 30 mars en son article 8 ; alinéa 4 stipule qu’en cas de pandémie, il revient aux autorités du pays de prendre des mesures nécessaires pour préserver la santé de la population. Ces mesures concernent entre autre l’instauration d’un couvre-feu ou le confinement de la population. Il a affirmé que toutefois, la prise de ces décisions par le Président de la République est assujettie au préalable à la consultation des juges de la Cour Constitutionnelle, des élus de la nation et des membres du gouvernement. Pour M. Jean Pierre WABOUE, ces décisions bien que légitimes ne peuvent être prises qu’en fonction de de l’évolution et de l’ampleur de la pandémie qui sévit dans le pays.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La Russie soutient ouvertement depuis 2018 le gouvernement de Touadéra, notamment grâce à un accord bilatéral de défense et de nombreux paramilit » ...la suite
Alors que des discussions ont été engagées entre les émissaires de la CEEAC, la Communauté des États d’Afrique centrale et plusieurs acteurs d » ...la suite
Le Président de la République, Paul BIYA, a reçu en audience dans l’après-midi de mercredi 10 février 2021, la Ministre des Affaires étrangèr » ...la suite
La mise en œuvre de l'accord de paix du 6 février 2019 (APPR-RCA) entre le gouvernement centrafricain et 14 groupes armés devrait créer les condit » ...la suite
Je voudrais avant tout propos, vous inviter à observer avec moi, une minute de silence à la mémoire de l’Imam KOBINE LAYAMA, messager de paix et » ...la suite
Pour la ministre centrafricaine des Affaires étrangères, la réconciliation nationale passe aussi par la reddition des comptes pour mettre un terme » ...la suite
Le dialogue inclusif sollicité par le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, Antonio Guterres, s’intègre dans la mouvance de » ...la suite
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a exhorté mercredi les autorités centrafricaines "à entamer un véritable dialogue politique i » ...la suite
En plus des attaques des groupes rebelles pour empêcher le déroulement du processus électoral en Centrafrique, le refus par l’opposition de parti » ...la suite
La coalition de l'opposition en Centrafrique a annoncé mardi 2 février se retirer entièrement des élections législatives, dénonçant un « simul » ...la suite