Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » RDC: des armes saisies à l'aéroport de Gbadolite, une femme d'affaires arrêtée
RDC: des armes saisies à l'aéroport de Gbadolite, une femme d'affaires arrêtée

Des armes et munitions de guerre saisies à Gbadolite

 

https://www.radiookapi.net/ le dim, 03/05/2020 - 11:58

 

Un réseau des présumés trafiquants d'armes et de munitions de guerre a été démantelé à Gbadolite, capitale provinciale du Nord-Ubangui. Les personnes arrêtées, avec un lot important d’arsenal militaire, ont été présentées samedi 2 mai avec leurs effets au gouverneur de province, Izato nzenge.

Ces présumés trafiquants d’armes utilisent les voies normales de fret pour expédier leur cargaison militaire. En effet, ces armes et munitions ont été appréhendées dans une agence de fret œuvrant entre Kinshasa et Gbadolite. Le gouverneur Izato Ndenge a promis de sévir :

« Grâce à la vigilance de nos services de sécurité, nous avons réussi à mettre la main sur ces munitions et sur ces armes de guerre et aussi sur les personnes impliquées. Nous sommes en plein de début. Nous allons traquer tous ceux qui de loin ou de près seront liés à cette vente de munitions, à ce trafic de munitions par la province du Nord-Ubangui. Nous allons les traquer et les déférer devant la justice militaire ».

Selon lui, ces trafiquants tentent se servir de la province du Nord-Ubangui, qui jouxte la République Centrafricaine, pour écouler leurs marchandises.

« Nous n'allons pas accepter que la province du Nord-Ubangui soit une plaque tournante de vente des munitions pour la déstabilisation de notre pays voisin, en occurrence la Centrafrique », a martelé Izato Ndenge. 

Ces armes et munitions saisies sont toutes neuves.

 

 

RDC: des armes saisies à l'aéroport de Gbadolite, une femme d'affaires arrêtée


http://www.rfi.fr/ De notre correspondant à Kinshasa, Patient Ligodi

Les autorités de cette province ont mis la main sur une importante quantité d’armes et de munitions en provenance de Kinshasa. Selon les premiers éléments rapportés par le gouverneur, il s’agirait d’un réseau de trafiquants qui alimentent certains groupes armés centrafricains et les bandits locaux. Plusieurs personnes ont été appréhendées avec la cargaison.

Mardi 28 avril dernier, un avion atterrit à l’aéroport de Gbadolite. Les formalités d’usage terminées, les services aéroportuaires alertent les renseignements militaires sur la présence des matériels de guerre dans du fret. Des petites bombes dites « castor » ont été récupérées et environ 1500 munitions pour fusils d’assaut AK-47. 

Sur place à l’aéroport, plusieurs personnes sont interpellées. Les premiers éléments de ces investigations conduisent les services de renseignements vers une femme d’affaire qui serait, selon le gouverneur Izato Nzege Koloke, la plaque tournante d'un réseau qui s’étendrait de Kinshasa à la frontière centrafricaine en passant par Gbadolite. 

La dame, une certaine Florence Mongo, était également présente à l’aéroport pour réceptionner ledit colis. Le gouverneur rapporte également que ce réseau alimenterait tant les bandits locaux, les coupeurs des routes que certains groupes armés de la RCA.

Des responsabilités à déterminer

La dame, qui ne serait pas à son premier forfait, a été transférée ce week-end à Kinshasa où les enquêtes se sont étendues. Selon plusieurs sources, quelques responsables de la compagnie aérienne Service Air dont l’avion a servi à transporter ce colis ont été brièvement interpellés jeudi par les renseignements militaires à Kinshasa. 

Plusieurs questions sur les responsabilités supposées de la compagnie aérienne ou celles des hauts-gradés des Forces armées de la RDC sont encore sans réponses. 

Mais les enquêtes ne font que commencer, a précisé une source au sein de l’état-major général de l’armée.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L'ex-chef de l'Etat centrafricain François Bozizé a pris la tête de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC), rébellion qui veut renver » ...la suite
Depuis le début de l'année en République centrafricaine (RCA), le nombre de cas symptomatiques du nouveau coronavirus semble doubler, tandis que le » ...la suite
Le procès de deux miliciens centrafricains doit s’ouvrir le 16 février devant la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye. Alfred Yekatom Romb » ...la suite
Routes coupées, villages abandonnés par leurs habitants : depuis fin décembre, la Centrafrique est plongée dans ce que les grands médias appellen » ...la suite
Comment organiser des élections crédibles dans un pays contrôlé aux trois quarts par des groupes armés, et où deux électeurs sur trois ne peuve » ...la suite
Une rencontre a bien eu lieu entre une délégation de l’ancien président centrafricain Francois Bozizé et des émissaires de la région afin de d » ...la suite
La guerre d’influence entre Paris et Moscou ne cesse de prendre de l’ampleur à Bangui. Dernier épisode en date : l’infiltration supposée d’ » ...la suite
Face aux attaques des rebelles depuis la réélection contestée du président centrafricain le 27 décembre, les casques bleus travaillent main dans » ...la suite
La RCA a fait l’objet d’une publication de mondafrique.com, le 27 janvier dernier. Ce site internet affirme, en titre de son article : « le désa » ...la suite
L’ex-président centrafricain, accusé de diriger l’insurrection en cours dans son pays, n’a pas officiellement reconnu son implication.Renvers » ...la suite